Le travail en question, XVIIIe-XXe siècles
434 pages
Français

Le travail en question, XVIIIe-XXe siècles

Description

Nos sociétés modernes n’ont cessé de se questionner sur la place et le sens du travail. Cette très ancienne question est récemment encore réapparue dans le débat public : ce débat concerne la place du travail dans nos vies, le manque de travail pour les uns, la surcharge de travail pour les autres, les formes que revêt celui-ci, plus récemment la nature des transformations de la relation d’emploi et du rapport salarial. Une mise à distance par l’histoire des faits et des idées peut permettre de décentrer notre regard du vécu immédiat pour resituer le débat sur le travail dans l’univers riche et complexe des possibles. Revisiter à ce sujet les auteurs classiques ou plus contemporains, analyser leurs interrogations relatives à l’action, au faire, à l’effort, à l’oeuvre et au travail, est une voie privilégiée pour interroger le devenir de nos sociétés. C’est l’hypothèse que veut valider le présent ouvrage, recueil de contributions d’universitaires et de chercheurs spécialistes de l’histoire de la pensée et des faits économiques et sociaux. La première partie consacrée à l’invention du travail illustre divers aspects de la réalité du travail avant la révolution industrielle, puis réinterprète la pensée de Locke, de Rousseau et des physiocrates. La deuxième partie aborde le double problème de l’aliénation et de l’exploitation, au coeur des réflexions des philosophes et des économistes du xviiie et du xixe siècle. La troisième partie aborde plus largement la question sociale et en particulier les aspects du droit au repos et de l’organisation du marché du travail.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 octobre 2018
Nombre de lectures 1
EAN13 9782869065901
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

e e Le travail en question, XVIII -XX siècles
Christophe Lavialle (dir.)
DOI : 10.4000/books.pufr.12767 Éditeur : Presses universitaires François-Rabelais Année d'édition : 2011 Date de mise en ligne : 17 octobre 2018 Collection : Perspectives Historiques ISBN électronique : 9782869065901
http://books.openedition.org
Édition imprimée ISBN : 9782869062719 Nombre de pages : 434
Référence électronique e e LAVIALLE, Christophe (dir.).-XX siècles.Le travail en question, XVIII Nouvelle édition [en ligne]. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2011 (généré le 22 octobre 2018). Disponible sur Internet : . ISBN : 9782869065901. DOI : 10.4000/books.pufr.12767.
Ce document a été généré automatiquement le 22 octobre 2018.
© Presses universitaires François-Rabelais, 2011 Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
Nos sociétés m odernes n’ont cessé de se questionner sur la place et le sens du travail. Cette très ancienne question est récem m ent encore réappar ue dans le débat public : ce débat concerne la place du travail dans nos vies, le m anque de travail pour les uns, la surcharg e de travail pour les autres, les form es que revêt celui -ci, plus récem m ent la nature des transform ations de la relation d’em ploi et du rapport salarial. Une m ise à distance par l’histoire des faits et des idées peut perm ettre de décentrer notre reg ard du vécu im m édiat pour resituer le débat sur le travail dans l’univers riche et com plexe des possibles. Revisiter à ce sujet les au teurs classiques ou plus contem porains, analyser leurs interrog ations relatives à l’action, au faire, à l’effort, à l’oeuvre et au travail, est une voie privilég iée pour interrog er le devenir de nos sociétés. C’est l’hypothèse que veut valider le présent ouvra g e, recueil de contributions d’universitaires et de chercheurs spécialistes de l ’histoire de la pensée et des faits économ iques et sociaux. La prem ière partie consacrée à l’invention du travail illustre divers aspects de la réalité du travail avant la révolution industrielle, puis réinterprète la pensée de Locke, de Rousseau et des physiocrates. La deuxièm e partie aborde le double problèm e de l’aliénation et de l’exploitation, au coeur des réflexions des philosophes et des économ istes e e du xviii et du xix siècle. La troisièm e partie aborde plus larg em ent la question sociale et en particulier les aspects du droit au repos et de l’org anisation du m arché du travail.
CHRISTOPHE LAVIALLE
Docteur en science économ ique, habilité à dirig er des recherches, et m aître de conférences à l’Université d’Orléans. Chercheur au Laboratoire d’économ ie d’Orléans (UMR 6221 du CNRS), il dirig e la Fédération interrég ionale de recherches en sciences du travail (FIRST) des Universités de Tours, Orléans et Poitiers, centre interrég ional associé au CEREQ (Centres d’études et de recherches sur les qualifications). Ses recherches portent sur l’histoire de la pensée économ ique contem poraine, les fondem ents m éthodolog iques du débat m acroéconom ique et ses im plications sur les politiques publiques de l’em ploi.
SOMMAIRE
Remerciements Christophe Lavialle
Avant-propos
e e La naissance du concept de travail mécanique (fin xvii - début xviii ) : un exemple de connexion entre science et culture Yannick Fonteneau Qu’est ce que le travail mécanique ? 1699 – Amontons : le travail quantifiable Vauban et le calcul du travail de terrassement Antoine Parent : travail optimisable et maximisation du profit Conclusion : vers une unification du travail
Introduction – Le travail : histoires et significations Christophe Lavialle L’invention du travail Le travail entre libération, aliénation et exploitation La question sociale : le travail source de droits
re I partie. L’invention du travail
e Le travail avant le XVIII siècle : les prolégomènes d’une réflexion
e e Oisiveté, contrainte et travail obligatoire dans la pensée mercantiliste (xvi -xvii siècles) Alain Clément Travail versus oisiveté La politique du travail oblig atoire doit se g énéraliser Conclusion
e La corvée royale au xviii siècle : le travail forcé en débat Anne Conchon La critique physiocratique de la corvée : une réflexion sur le travail Le coût du travail requis L’efficience du travail salarié
Vers la conception du travail comme facteur de production et source de valeur
La place du travail dans la pensée lockienne Arnaud Diemer et Hervé Guillemin
Introduction L’état de nature g aranti par la loi naturelle Le travail, fondement de la société économique Conclusion
Rousseau : la division du travail envisagée du point de vue de l’agent Claire Pignol Introduction De Robinson à la division du travail : le point de vue du consommateur L’insertion dans la division du travail : le point de vue du producteur Conclusion
Les paradoxes du travail dans la physiocratie Romuald Dupuy Introduction Le travail et la propriété Travail et mécanisme économique Conclusion
À propos du travail stérile : les idées physiocratiques en débat Pascal Fessard Introduction La productivité du travail, une problématique cernée entre valeur vénale et reproduction du capital La querelle entre Graslin et Baudeau, ou le triomphe des adversaires Les attaques de Forbonnais et les prémices d’une pensée circuitiste Conclusion : sur la stérilité du travail
Prolongement
Travail et administration : une relation particulière un certain regard (1799-1914) Pierre Allorant Introduction Le travail, valeur autonome au sein du système bureaucratique Le travail de l’administration sur elle-même, facteur de modernisation de l’État
e II partie. Le travail, entre libération, aliénation et exploitation
Le travail, essence de l’homme
Le travail comme « exercice spirituel » dans l’éthique protestante de Weber Patrick Mardellat
L’énig me du travail Le travail comme valeur en soi et exercice spirituel La conquête spirituelle du travail par le protestantisme Le travail comme exercice spirituel et moyen ascétique Le travail comme expérience de l’impuissance et de la passivité Le désenchantement du travail par le capitalisme rationnel : perte de sens et refoulement du relig ieux
Le concept de travail chez Friedrich Engels et ses implications éthiques et politiques Ragip Ege Introduction Le travail chez Heg el La vision eng elsienne du travail Implications éthiques et politiques de la vision du travail en tant qu’essence de l’homme En g uise de conclusion
Arendt et le travail : la divergence avec Marx Marlyse Pouchol Introduction Un désaccord sur l’analyse du capitalisme La log ique du capital et la destruction du monde commun
Subordination et exploitation dans la relation de travail
Acceptation et reproduction du salariat chez Adam Smith Jean Dellemotte et Benoît Walraevens Introduction Conception du travail et caractère problématique de la relation salariale chez Adam Smith Mécanismes objectifs de l’acceptation et de la reproduction de la subordination salariale Distinction des rang s, rhétorique et subordination Conclusion : résig nation à l’inég alité et « maximin » dans la Richesse des nations
Nature, déterminants et dynamique de la subordination salariale : le modèle de Karl Marx Delphine Brochard Introduction Le travail salarié ou « l’asservissante subordination » des travailleurs De la marchandisation à la coercition : les mécanismes de l’assujettissement Mystification marchande et fétichisme du capital : les mécanismes du consentement Conclusion : vers la fin du travail salarié ?
Travail, force de travail et valeur du travail Guy Bensimon Introduction Le travail et la relation de travail dans l’org anisation salariale de l’économie Valeur et force de travail Conclusion
Prolongement
The Place of Labour and Labour Theory in the Theoretical System of Mikhail Tugan-Baranovsky Nikolay Nenovsky Introduction Labour and Marg inal Utility as Factors of Value: the Tug an Theorem Tug an’s Proofs Bukharin’s Critique Ideas on Distribution and Cooperatives (forms of Tug an’s synthesis) General reflexions on Tug an’s Model
e III partie. La question sociale : le travail source de droits
Les réformateurs sociaux
Briaune et la question des travailleurs agricoles en 1848 Jean-Pascal Simonin La misère des travailleurs ag ricoles de l’Indre à la fin de la Monarchie de Juillet Une vision paternaliste des oblig ations de l’exploitant ag ricole envers ses salariés La proposition d’un mode de rémunération du travail de l’ouvrier ag ricole Conclusion
L’égalité des droits et l’égalité du travail de Thomas More à Pierre-Joseph Proudhon Michel Herland Introduction L’ég alité des droits fondée sur l’ég alité des besoins La morale de l’ég alité et du travail
e Travail et repos : une réponse à la « question sociale » au xix siècle Valérie Lathion Introduction La réflexion des philanthropes chrétiens sur la thématique travail et repos La conquête lég islative du repos hebdomadaire : l’exemple de la Suisse et de Genève L’emploi du temps libéré : question sociale et question morale Conclusion
Organisation du marché du travail et législation sociale chez Léon Walras Jean-Pierre Potier
Introduction Le marché du travail est-il spontanément org anisé ? Fonctionnement normal et dysfonctionnements du marché du travail : la question des g rèves et des coalitions ouvrières Vers l’org anisation par l’État du marché du travail Lég islation ouvrière et assurances sociales Des quelques moyens pour maintenir et améliorer le revenu des travailleurs à la nécessaire réforme sociale Conclusion
Prolongement
Les conserveurs bretons et les lois ouvrières 1872-1914 Jean-Christophe Fichou Les lois sociales et l’attitude patronale Une opposition g lobale et véhémente des conserveurs Le renforcement de la lég islation sociale : les lois ouvrières
Bibliographie
Table des auteurs