//img.uscri.be/pth/57c03ae4a9dbff764d9efa0d0901a1d8a27ab169
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Pavillon jaune

De
236 pages
L'auteur examine ici la quarantaine, qui consiste à isoler l'autre, l'étranger, le voyageur, et à prévenir tout contact avec la population saine. Et c'est précisément là que se situe la problématique du présent ouvrage : le fait de placer en quarantaine des voyageurs relève-t-il d'une stratégie raisonnée ? Les espaces de quarantaines ne sont-ils finalement pas des bouillons de culture, véritables mouroirs programmés ? Quid alors d'une personne saine qui se retrouve au milieu de moribonds hautement contagieux ?
Voir plus Voir moins
Sofiane BOUHDIBA
PAVILLON JAUNE
Histoire de la quarantaine,de la Peste à Ebola
Pavillon Jaune Histoire de la Quarantaine de la Peste à Ebola
Acteurs de la Science Fondée par Richard Moreau, professeur honoraire à l’Université de Paris XII Dirigée par Claude Brezinski et Roger Teyssou La collection Acteurs de la Science est consacrée à des études sur les acteurs de l’épopée scientifique moderne ; à des inédits et à des réimpressions de mémoires scientifiques anciens ; à des textes consacrés en leur temps à de grands savants par leurs pairs ; à des évaluations sur les découvertes les plus marquantes et la pratique de la Science. Dernières parutions François DEMARD, Pierre MANDRILLON,Dans l’oeil du cyclotron, 2016. Gilles GROS,Pierre Fauchard, ce génie de l’épistémologie en art dentaire, 2016. Robert LOCQUENEUX, L’électricité au Siècle des lumières.Nollet, Franklin & les autres,2016.Jean PERDIJON,Les physiciens sont-ils des intellectuels ? Petit traité (illustré) de culture physique, 2016. Francis WEILL,: mémoiresFolie du monde et vertige des religions d’un vieux médecin,2016. Jean Dominique BOURZAT,Une dynastie de serruriers à la cour de Versailles. Les Gamain, 2016. François TRON,Maladies auto-immunes. Quand notre système de défense nous trahit, 2015 Roger TEYSSOU,Orfila. Le doyen magnifique et les grands procès criminels au XIXè siècle. El decano magnifico, 2015 Gilles GROS,Histoire et épistémologie de l’anatomie et de la e physiologie en art dentaire, de l’Antiquité à la fin du XX siècle, 2015 Simon BERENHOLC,L’Homme social, à son corps dépendant. Analogies comportementales entre les cellules biologiques et les sociétés humaines, 2015.Robert LOCQUENEUX,Baromètres, machines pneumatiques & thermomètres, Chez & autour de Pascal, d’Amontons & de Réaumur, 2015. Pierre de FELICE,Mille ans d'astronomie et de géophysique. D'Aristote au Haut Moyen Age,2014. Charles BLONDEL,La psychanalyse, 2014.
Sofiane BOUHDIBA
Pavillon Jaune Histoire de la Quarantaine de la Peste à Ebola
Du même auteur La mortalité urbaine en Tunisie,Centre de Publication Universitaire, Tunis, 2012 Médecin du bled. Sur les pas du médecin de colonie dans le Protectorat tunisien (1881-1956),L’Harmattan, Paris, 2013 Gorée, porte sans retour. La mortalité des captifs à bord des navires négriers, L’Harmattan, Paris, 2014 L’ennemi invisible. Histoire de la mortalité des soldats sur le champ de bataille,Pierre de Taillac, Paris, 2015 © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09357-4 EAN : 9782343093574
« C’est dans vos quarantaines qu’on meurt comme des mouches ! »
Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951
SOMMAIRE Avant-propos........................................................................................9Propos Introductif...............................................................................13PREMIERE PARTIE AUX ORIGINES DE LA QUARANTAINE .....................................17Chapitre premier LE PRINCIPE DE LA QUARANTAINE..........................................19Chapitre II LES PROCEDURES..........................................................................35Chapitre III LA QUARANTAINE DES OBJETS .................................................53Chapitre IV LES CORDONS SANITAIRES ........................................................71DEUXIEME PARTIE LA QUARANTAINE ORIENTALE .................................................89Chapitre V LA QUARANTAINEDANS LA REGENCE DE TUNIS ................93Chapitre VILA QUESTION DUHAJJ...............................................................109TROISIEME PARTIE LE LAZARET..................................................................................133Chapitre VII L’EDIFICE.......................................................................................135Chapitre VIII LE QUOTIDIEN DU LAZARET ....................................................149Chapitre IX LES TRANSGRESSIONS ...............................................................163
7
Quatrième Partie ème ème LES XIX - XXI SIECLES ........................................................187Chapitre X LA FIN DES LAZARETS ? ............................................................191Chapitre XI LES QUARANTAINES MODERNES............................................203CONCLUSION ................................................................................217BIBLIOGRAPHIE ...........................................................................219ANNEXES .......................................................................................229
8
Avant-propos
Chaque année, des dizaines de millions de personnes, par curiosité touristique ou obligation professionnelles, franchissent des frontières aéroportuaires, en protestant contre les courtes formalités imposées par les autorités : enlever ses chaussures, déposer son bagage à main sur le tapis du scanner, remplir un formulaire, se faire prendre la température,… Pourtant, rares parmi ces voyageurs sont ceux qui soupçonnent seulement les lourdes contraintes administratives, voir la longue réclusion forcée que le voyageur devait subir, il y a un siècle à peine, en rentrant d’Orient ou d’Afrique. La raison de ces obstacles n’était ni politique, ni militaire, ni économique, mais exclusivement sanitaire : il s’agissait d’empêcher, à tout prix, l’entrée de la peste, du choléra, de la 1 fièvre jaune, en Europe . C’est lors d’un tel passage de frontière, particulièrement éprouvant, au fond de l’Afrique Centrale, que m’est un jour venue l’idée d’écrire ce livre, l’objet étant de remonter aux origines de ces pratiques sanitaires coercitives, pas encore tout à fait abandonnées. Mais que signifie ce « Pavillon Jaune », qui a fourni titre, couverture et couleur au présent ouvrage ? Rappelons d’abord que le pavillon est une pièce d'étoffe de forme carrée ou rectangulaire, que l’on hisse sur l’un des mâts ou à l’arrière d’un navire, pour indiquer la nationalité, l’appartenance à une compagnie commerciale ou la présence d’une autorité à bord. Le pavillon sert également, en marine, à transmettre un message. Lepavillonjaune fait ainsipartie despavillons de transmission, dit flottants,qui servent à transmettre des messages, par exemple une situation particulière à bord. Il faut donc distinguer le pavillon du drapeau : ce dernier est fixé à une hampe, alors que le pavillon est « frappé » à un cordage (la drisse).
1  Musée d’Histoire de Marseille, Vivre en quarantaine dans les ports de ème ème Marseille aux XVII et XVIII siècles, Marseille, Musée d’Histoire de Marseille, 1987
9