//img.uscri.be/pth/8a0cd23e867fac13154bfdd2945bfe9177a89faf
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,00 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Plaidoyer pour un enseignement historique de l'Art dentaire

De
114 pages
Nourri d'une réflexion de près de quatre années, cet ouvrage présente une série d'arguments cohérents étayés d'exemples détaillés en faveur de l'enseignement de l'histoire de l'odontologie. L'auteur pose les enjeux déontologiques et éthiques d'un tel enseignement, destiné à améliorer une pratique médicale toujours plus contraignante.
Voir plus Voir moins

Plaidoyer pour un enseignement historique de l' Art dentaire

Pratique et Ethique médicales Collection dirigée par Richard Moreau et Roger Teyssou
La collection Les Acteurs de la Science, prévue pour recevoir des études sur l'épopée scientifique moderne, se dédouble pour accueillir des ouvrages consacrés spécifiquement aux questions fondamentales que la santé pose actuellement. Cette nouvelle série cherche à faire le point objectivement et en dehors des modes sur des connaissances, des hypothèses et des enjeux souvent essentiels pour la vie de l'homme. Elle reprend certains titres publiés auparavant dans Acteurs de la science.

Déjà parus
Philippe PIRNA Y, L'aléa thérapeutique en chirurgie, 2008. Angélique SENTILHES-MONKAM, L'hospitalisation à domicile, une autre manière de soigner, 2007. Vincent DELAHA YB et Lucie GUYOT -DELAHA YE, Le désir médical,2007. Georges DUBOUCHER, Adieu ma belle Médecine. Logique d'une métamorphose, 2007. Aziz Charles MESBAH, Mémoires d'un pédiatre, 2007. Bruno GREFFE, Mes gardes de nuit à l'hôpital, 2006 Georges TCHOBROUTSKY, Les limites de la médecine, 2006. Vanina MOLLO, Catherine SAUV AGNAC, La décision médicale collective, 2006. Jacques FRANCK, La ballade du généraliste, 2006. Henri LAMENDIN, Petites histoires de l'art dentaire d'hier et d'aujourd'hui,2006. Arnault PFERSDORFF, Ethique et pédiatrie, 2006. Claude WAGNER, L'ergothérapie, 2005. Philippe RAULT-DOUMAX, Etablissements de soins publics et privés. Y a-t-il un avenir au partenariat hôpital-clinique, 2005. Céline PELLETIER, Pratiques de soins parentales et négligence infantile. Des signes au sens, 2004. Bahram MATINE, François RÉGNIER, Des maux en parole. Conversations sur une pratique médicale multiculturelle, 2004. Jacques LIRON, Médecin malgré tout, 2004.

)CA. VIER RIAUD

Plaidoyer

pour un enseignement historique de l'Art dentaire

Préface du Docteur Pierre Baron

L'HARMATTAN

DU MÊME AUTEUR :

La pratique dentaire dans les camps du IIfme Reich, Collection Allemagne d'hier et d'aujourd'hui, L'Harmattan, Paris, 2002.

Les dentistes allemands sous le IIfme Reich, Collection Allemagne d'hier et d'aujourd'hui, L'Harmattan, Paris, 2005. L'influence des dentistes américains pendant la Guerre de Sécession (1861-1865), Collection Médecine à travers les siècles, L'Harmattan, Paris, 2006. Les dentistes, détectives de l 'Histoire, Collection Médecine à travers les siècles, L'Harmattan, Paris, 2007. Première Guerre mondiale et stomatologie: des praticiens d'exception..., Collection Médecine à travers les siècles, L'Harmattan, Paris, 2008.

CONTRIBUTION

À UNE ŒUVRE COLLECTIVE

Le conflit, sous la direction d'Olivier Ménard, Journée de la Maison des sciences de l'homme Ange-Guépin, Collection Logiques sociales, L'Harmattan, Paris, 2006.

~ L'HARMATTAN, 2008 5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com harmattan 1@wanadoo.fr diffusion. harmattan@wanadoo.fr
ISBN: 978-2-296-05254-3 EAN : 9782296052543

A ma femme, Anne-Gwenolé

et à ma fille, Valentine.

A mon ami et confrère, le docteur Bruno Konieczny, parti trop vite, emporté par la maladie. Féru d'histoire et collectionneur averti, il aurait été heureux de voir ce livre aboutir.

On ne connaît pas complètement une science tant qu'on n'en sait pas l 'histoire. Auguste Comte1 Cours de philosophie positive

1

Auguste

Comte

(1798-1857),

philosophe

positiviste

français,

souvent

considéré

dans son pays comme le fondateur de la sociologie. Il s'appuie sur des sciences positivistes, aujourd'hui appelées exactes ou dures, pour définir des lois d'organisation sociale (http://fr.wikipedia.org, Auguste Comte, 2007, p. I).

Préface
Le jour où le docteur Xavier Riaud m'a demandé si je voulais écrire une préface pour ce livre, son œuvre, je n'ai pas hésité à accepter pour des raisons que je vais exposer ici. En effet, c'est exactement en 1990, quand je préparais mon diplôme d'études approfondies (DEA) d'histoire de la médecine à l'École pratiques des hautes études (EPHE) en Sorbonne, que j'ai pris conscience de l'absence, inadmissible à bien des égards, d'un enseignement de l'histoire de l'odontologie dans les facultés de chirurgie dentaire uançaises. Le docteur Xavier Riaud est un praticien passionné par sa profession et par son histoire. La meilleure preuve est qu'il a à son actif, un nombre non négligeable de publications compte tenu de son jeune âge. Son intérêt pour l'histoire de l'odontologie et sa passion lui ont fait comprendre qu'il fallait faire quelque chose pour tenter de réveiller les esprits sur ce problème. Il fallait agir. C'est la raison principale de l'existence de ce livre. Son contenu est justement un Plaidoyer pour un enseignement historique de l'art dentaire. Cet art n'est rien d'autre que la pratique de la chirurgie dentaire, discipline reconnue en tant que telle depuis le dix-huitième siècle. L'auteur expose ici toutes les raisons qui devraient alerter les doyens des facultés de chirurgie dentaire de France et les pouvoirs publics sur ce que représente ce déficit de connaissances chez les étudiants, futurs praticiens. Il n'est pas le premier à faire cette démarche. Jusqu'à présent la réponse est connue: silence absolu. Toutefois, comme le lecteur pourra le lire dans ce livre, deux facultés uançaises ont réussi depuis quelques années à convaincre leurs doyens d'inclure l'histoire de l'odontologie, option facultative parmi d'autres, dans des modules obligatoires de culture générale. C'est un début. Mais un réel espoir va naître quand paraîtra ce livre, l'espoir qu'un jour le ministère concerné et les doyens comprennent le 11