//img.uscri.be/pth/44680eff413a13a61160cad6921b84554c21711a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Confiteor

De
780 pages
Avant que la lucidité ne le quitte à jamais, un homme écrit à la femme de sa vie, dans le chaos absolu d’une mémoire vacillante, de longs feuillets recto/verso. D’un côté : l’itinéraire d’un enfant sans amour et l’affliction d’un adulte sans dieu,  de l’autre : l’histoire du Mal souverain. Confiteor (en latin : je confesse) est une véritable cathédrale profane.
Voir plus Voir moins
“LettReS HiSpaNiQUeS”
Le pOiNt De VUe DeS ÉDiteURS
Bàrçéloné ànnÈés çînquàné, lé jéuné adrîâ gràndî dàns un vàsé ààrémén ombréux, énré un èré quî véu fàîré dé luî un umànîsé olygloé é uné mèré quî lé désîné â uné çàrrîèré dé vîolonîsé vîruosé. Brîllàn, solîàîré é doçîlé, lé gàron éssàîé dé sàîsfàîré àu mîéux lés àmbîîons dÈmésurÈés don îl és dÈosîàîré, jusqu’àu jour où îl énrévoî là rovénànçé douéusé dé là foruné fàmîlîàlé, îssué d’un màgàsîn d’ànîquîÈs éxorquÈés sàns vérgogné. Un démî-sîèçlé lus àrd, jusé àvàn qué sà mÈmoîré né l’àbàndonné, adrîâ éné dé méré én formé l’îsoîré fàmîlîàlé don un vîolon d’éxçéîon, uné mÈdàîllé é un lîngé dé àblé souîllÈ çonsîuén lés ràgîqués émblèmés. Dé fàî, là rÈvÈlàîon rogréssîvé réssàîsî là funésé îsoîré éuroÈénné é longé sés ràçînés àux sourçés du màl. Dé l’inquîsîîon â là dîçàuré ésàgnolé é â l’allémàgné nàzîé, d’anvérs â là cîÈ du Vàîçàn, vîés é désîns sé rÈondén our çonvérgér vérs ausçwîz-Bîrkénàu, Èîçénré dé l’àbjéçîon oàlé. ConfiteordÈfié lés loîs dé là nàrràîon our ordonnér un çàos màgîsràl é émlîr dé musîqué uné çàÈdràlé rofàné. Sàrà, là fémmé àn àîmÈé, és là désînààîré dé çé îmménsé rÈçî rélàyÈ àr Bérnà, l’àmî énvîÈ é énvîéux don là rÈsénçé Èçlàîré jusqu’â l’însàn où s’ànÈànî oué çonsçîénçé. alors lé léçéur éu émbràssér l’îînÈràîré d’un énfàn sàns àmour, uîs l’àfflîçîon d’un àdulé sàns dîéu, àux rîsés àvéç lé Màl souvéràîn quî, â ràvérs lés sîèçlés, dÈosé én çàçun là ossîbîlîÈ dé l’înumàîn – â quoî rÈond îçî là soîf dé béàuÈ, dé çonnàîssànçé é dé àrdon, séuls vîàîqués, éu-êré, our rÈçusér sî éu qué çé soî l’énfér sur là érré.
JAUME CABRÉ
Né à Barcelone en 1947, Jaume Cabré est l’un des écrivains catalans les plus reconnus par la critique et par les lecteurs, récompensé par le prix d’honneur des Lettres catalanes en 2010. Après de nombreuses années consacrées à l’enseignement, il s’est attaché à l’écriture de romans, nouvelles, pièces de théâtre, scénarios pour la télévision et le cinéma.
DU MÊME AUTEUR
SA SEIGNEURIE, éditions Christian Bourgois, 2004. L’OMBRE DE L’EUNUQUE, éditions Christian Bourgois, 2006. o LES VOIX DU PAMANO4519., éditions Christian Bourgois, 2009 ; 10/18 n
Titre original : Jo confesso Éditeur original : Raval EdicionsSLU, Proa, Barcelone © Jaume Cabré, 2011 Publié avec l’accord de Cristina Mora Literary & Film Agency, Barcelone
©ACTES SUD, 2013 pour la traduction française ISBN978-2-330-02470-3
JaUMe caBRÉ confiéor
romàn ràduî du çààlàn àr edmond Ràîllàrd
ACTES SUD
7
à Margarida
8
I A CAPITE…
9
Je sera rien.
c c M
0