La Trace de l

La Trace de l'ange

-

Livres
110 pages

Description

Dans ce conte de Noël à l’envers, Stefano Benni dénonce la grande escroquerie des médicaments qui rendent gâteux, euphorique et surtout insomniaque. Un texte rageur et mélancolique, entre le pamphlet et l’allégorie.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 02 mai 2013
Nombre de lectures 25
EAN13 9782330021658
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
“ettreS îtaîenneS” sé dgé à màguéé pôzzô
e poînt De VUe DeS ÉDîteUrS
U véux “nôë du àôzôqué dés àés ”. é é môhé, hu às, êvé ès d’ué éêé, àu éd du sà, quàd ué éséé sé dcôché é u ôbé su à êé, ôvôquà ué côôô cbàé. é vôâ dôc, é ôu dés àés, é é càuchéà, cà d’u dàgôsc â ’àué sô à é céssé d’éé. Jusqu’àu jôu ôù  dcdé dé sé bàé côé ’éé dé ’sôé, é éé vôôàéé dàs ué cqué ôù ’àéd u ôg é dôuôuéux àcôus, dàs é côcôsé qué côsué à chàbé . Séàô Bé sé vé c â ué cqué sàs côcéssô dés décs àôgàs é sàs scuués é dé ’dusé hààcéuqué – à ôsèé à ôdé d’ôàcé, “àès és àés é é ôé”. î dôcé à gàdé éscôquéé dés dcàés àux éfés sécôdàés dvàsàéus. màs àu-déâ du àhé, céé àbé ôus à éé dàs u uvés àgé é ôqué, ué ààsé suéé ôù é sôuvé dé Và Gôgh é déMoby DickcÔôé dés “àgés” às, qu ô à dôucéu dé à béé es, ôu à uéu dé Gàdàé é ébéé…
SteFano Bennî
Stefano Benni vit à Rome. Auteur de romans, de nouvelles, de poèmes et de pièces de théâtre, il est également acteur. La quasitotalité de son oeuvre est publiée par Actes Sud, entre autresé Bà sôus à é (1989),Bà  (1999),Sààéô (2003), màghéà Dôcévà (2008) etpà é téêé (2011).
DU mÊme aUteUr
TERR A, Juàd,  ; méôs, . ô LE BAR SOUS LA MER., acés Sud,  ; Bàbé  BAOL, àfô,  ; rvàgés ° . ô LA DERNIÈRE LARME., acés Sud,  ; Bàbé  HÉLIANTHE, acés Sud, . ô BAR2000, acés Sud,  ; Bàbé  . SPIRITI, acés Sud, . ô SALTATEMPO, acés Sud,  ; Bàbé  . ô ACHILLE AU PIED LÉGER., acés Sud,  ; Bàbé  LA COMPAGNIE DES CÉLESTINS, acés Sud, . MARGHERITA DOLCEVITA, acés Sud,  ; ô Bàbé  . LA GR AMMAIRE DE DIEU, acés Sud, . PAIN ET TEMPÊTE, acés Sud, .
té ôgà : La traccia dell’angelo © Sééô édôé, pàéé, 
©aCteS SUD,  ôu à àducô àçàsé îSBn----
SteFano Bennî
à tàcé dé ’àgé
ôà àdu dé ’àé à màguéé pôzzô
ACTES SUD
8
Dieu est parfait, et donc, il ne peut pas s’améliorer ; les hommes, si. La seule joie est celle des rescapés ; le seul geste à la fois humain et divin est la guérison.
0