//img.uscri.be/pth/84cd5f2ced94c909f271570b7bee25fad353a9c9
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Bâtiment de pierre

De
108 pages
À travers le cri d’une femme enfermée dans le “Bâtiment de pierre”, Asli Erdogan dénonce la torture et les violences policières que fait subir le gouvernement turc à ses opposants. Malgré la dureté de son sujet, elle offre un chant singulier duquel se dégage une paradoxale et inconcevable douceur. Un texte courageux qui aborde un des grands non-dits de la vie politique turque.
Voir plus Voir moins
“ettReS tURQUeS” sÈrîé dîrîgÈé par tîôur muhîdîé
e Poïnt De VUe DeS ÉDïteURS
Au çœur dé ’ôîrîsé, à a rôîèré du vîsîbé é dé ’îvîsîbé, éré Èôîré, rêvé é çrîs, ué éé sé sôuvîé du Bâîé dé pîérré. Das çéé prîsô, dés îîas pôîîqués, dés îééçués rÈçaçîras à a çésuré, dés gôssés dés rués – péîs vôéurs dé îsèré – sé rérôuvaîé prîs au pîègé. Dé çé ôdé dé érréur vÈrîabé, a arrarîçé dé çé rÈçî és pôura révéué é sa vôîx, é ué Èragé ÈÈgîé, sé aî ’Èçhô d’u agé, u hôé quî s’és Èéî das çéé prîsô é uî aîssa sés yéux.
cé îvré és u çha dô a parîîô pôÈîqué auôrîsé é ôî é uî dôa parôîs ué dôuçéur paradôxaéé îçôçévabé. U éxé raré sur ’u dés ô-dîs dé a vîé é turquîé.
ASï eRDoĞAn
Aslı Erdoğan vit à Istanbul où elle intervient dans le champ politique, notamment pour défendre les droits de l’homme. Physicienne de formation, elle a travaillé au Centre européen de recherches nucléaires de Genève ; elle se consacre désormais à l’écriture. Ses livres sont traduits en Europe comme aux États-Unis.
DU mÊme AUteUR LAVILLEDONTLACAPEESTROUGE,Açés Sud, . LEMANDARINMIRACULEUX,Açés Sud, . LESOISEAUXDEBOIS,Açés Sud, . JETINTERPELLEDANSLANUIT,méé, . tîré ôrîgîa : Ta Bina ve Diğerleri Édîéur ôrîgîa : evérés Yay, ïsabu © Ası erdôğa,  pubîÈ avéç ’aççôrd dé ’agéçé îÈraîré Pîérré Asîér & AssôçîÈs ©ActeS SUD,  pôur a raduçîô raÇaîsé ïSBn----
ASï eRDoĞAn
é bâîé dé pîérré
rÈçî raduî du urç par Jéa Désça
ACTES SUD
COMMENCEMENT
7
8
és aîs sô paés, dîsçôrdas, grôssîérs… ïs éédé parér ôr. À çéux quî s’îÈréssé aux çhôsés îpôraés, jé aîssé és aîs, éassÈs çôé dés pîérrés gÈaés. cé quî ’îÈréssé, ôî, ç’és séuéé çé qu’îs çhuçhôé éré éux. Dé aÇô îdîsîçé, ôbsÈdaé. Jé ôuîé parî ôués çés pîérrés, é quêé d’ué pôîgÈé dé vÈrîÈ, ôu du ôîs dé çé quî, jadîs, s’appé-aî aîsî, aîs quî ’a pus dé ô. Par-déà u Èçaîr uîéux, jé çhérçhé, ôujôurs pus prô-ôd, avéç ’éspôîr, sî jé révîés, dé rappôrér ué pôîgÈé dé sabé quî gîsséra éré és aîs, jé suîs é quêé dé a çhasô du sabé. “Quî paré dé ’ôbré dî vraî.” a vÈrîÈ dîaôgué avéç és ôbrés. Aujôurd’huî, jé vaîs parér du bâîé dé pîérré ôù é désî sé çaçhé das u çôî, ôù ’ô ôbsérvé à dîsaçé é révérs dés ôs. ï a ÈÈ çôsruî bîé ava a aîssaçé, î a çîq Èagés sas çôpér é sôus-sô, é u ésçaîér d’érÈé. Sî ’ô véu Èçrîré, ô dôî é aîré avéç sô çôrps u é vuÈrabé sôus a péau… és ôs
9
é paré qu’avéç és aurés ôs. Prééz u V, u ï é u e é vôus Èçrîvéz Vîé. À çôdîîô dé é pas vôus rôpér das ’ôrdré dés érés, dé é pas, çôé das a Ègédé, aîssér ô-bér ué éré é uér ’argîé vîvaé. J’Èçrîs a vîé pôur çéux quî péuvé a çuéîîr das u sôuLé, das u sôupîr. côé ô çuéîé u ruî sur a braçhé, çôé ô arraçhé ué raçîé. ï é résé é ururé qué u pérÇôîs é paÇa çôré ô ôréîé u çôquîagé vîdé. a vîé : ô quî s’îsîué das a ôéé é das és ôs, ururé Èvôqua a dôuéur, sô qu’é-pîssé és ôçÈas. U péî éa a dî u jôur : sî u é prô-Iés pas dé a vîé, ç’és éé quî prôIéra dé ôî. c’Èaî u éa aux yéux ôîrs, È dé ’uîô dé déux Èèbrés, quî a çôu rès ard é bâî-é dé pîérré. ï ’a pus jaaîs éu péur, parçé qu’î sé rappéaî sa préîèré rayéur, ôu péu-êré parçé qu’î ’avaî ôubîÈé… ï para qu’î rîaî pôur u rîé. ïagîéz çéçî : das a rué quî èé au bâî-é dé pîérré, î y a u çaÈ, déva é çaÈ, ÈÈ çôé hîvér, sé îé u hôé. À ’îÈ-rîéur du bâîé, ué îésé çôur. Bôrda és ésçaîérs quî éôuré a çôur, dés Is dé ér barbéÈs dÈpassa a aîé d’u hôé… Pôur qué pérsôé é sé jéé é bas. Parçé qué dépuîs déux as a vîé d’u hôé a rôp dé vaéur pôur é aîssér sé raçassér sur és pîérrés. Déhôrs, u ésçaîér dé séçôurs é çôîaÇô
10