Le Crime de Julian Wells

Le Crime de Julian Wells

-

Livres
303 pages

Description

Seul Thomas H. Cook sait entraîner ses lecteurs si loin au cœur des ténèbres.


Chicago Tribune



Philip Anders, critique littéraire, s'interroge : pourquoi son ami l'écrivain Julian Wells s'est-il tranché les veines dans une barque, au milieu de l'étang de sa propriété des Hamptons ? Le suicide est irréfutable, ses raisons impénétrables.


En enquêtant sur leur passé commun – un voyage en Argentine du temps de la dictature militaire, au cours duquel leur jolie guide Marisol avait disparu – mais aussi sur l'œuvre de Julian, hantée par des tueurs aussi abominables qu'Erzsébet Báthory, la Comtesse sanglante, ou Tchikatilo, l'Éventreur rouge de Rostov, Anders est confronté à la part d'ombre de celui qu'il admirait tant.


Et si ce suicide n'était pas le seul crime de Julian Wells ?


Thomas H. Cook se révèle plus manipulateur que jamais dans ce roman où les mensonges entre amis et les desseins troubles tissent une toile d'une ambiguïté insoutenable.



Né en 1947 en Alabama, Thomas H. Cook a été professeur d'histoire et secrétaire de rédaction au magazine Atlanta avant d'écrire une vingtaine de romans policiers subtils et troublants, dont Au lieu-dit Noir-Étang (Seuil, 2012), lauréat d'un Edgar Award. Il partage son temps entre Cape Cod et Culver City.



Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 septembre 2015
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782021287141
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
couverture

DU MÊME AUTEUR

Safari dans la 5e avenue

Gallimard, « Série noire », 1981

 

Du sang sur l’autel

Gallimard, « Série noire », 1985

et « Points », no P2869

 

Haute couture et basses besognes

Gallimard, « Série noire », 1989

 

Qu’est-ce que tu t’imagines ?

Gallimard, « Série noire », 1989

 

Les Rues de feu

Gallimard, « Série noire », 1992 et 2004

et « Folio Policier », no 533

 

Les Instruments de la nuit

L’Archipel, 1999

et Point Deux, 2012

 

Les Ombres de la nuit

L’Archipel, 2002

et « Le Livre de poche », no 37067

 

Interrogatoire

L’Archipel, 2003

et « Le Livre de poche », no 37167

 

Disparition

L’Archipel, 2003

 

La Preuve de sang

Gallimard, « Série noire », 2006

et « Folio Policier », no 666

 

Les Ombres du passé

Gallimard, « Série noire », 2007

et « Folio Policier », no 568

 

Les Feuilles mortes

Gallimard, « Série noire », 2008

et « Folio Policier », no 593

 

Les Liens du sang

Gallimard, « Série noire », 2009

et « Folio Policier », no 619

 

Les Leçons du Mal

Seuil Policiers, 2011

et « Points », no P2754

 

Mémoire assassine

Point Deux, 2011

et « Points », no P3169

 

Au lieu-dit Noir-Étang…

Seuil Policiers, 2012

et « Points », no P2945

 

L’Étrange Destin de Katherine Carr

Seuil Policiers, 2013

et « Points », no P4009

 

Dernière Conversation avec Lola Faye

« Points », no P3297, 2014

 

Le Dernier Message de Sandrine Madison

Seuil Policiers, 2014

et « Points », no P4103

 

Le Secret des tranchées

Ombres noires, 2014

DANS LA MÊME COLLECTION

Brigitte Aubert

La Ville des serpents d’eau

La Mort au Festival de Cannes

 

Parker Bilal

Les Écailles d’or

 

Lawrence Block

Heureux au jeu

Keller en cavale

 

Cilla et Rolf Börjlind

Marée d’équinoxe

 

C.J. Box

Zone de tir libre

Le Prédateur

Trois Semaines pour un adieu

Piégés dans le Yellowstone

Au bout de la route, l’enfer

 

Jane Bradley

Sept Pépins de grenade

 

David Carkeet

La Peau de l’autre

 

Gianrico Carofiglio

Les Raisons du doute

Le Silence pour preuve

 

Lee Child

Sans douceur excessive

La Faute à pas de chance

L’espoir fait vivre

 

Michael Connelly

Deuil interdit

La Défense Lincoln

Chroniques du crime

Echo Park

À genoux

Le Verdict du plomb

L’Épouvantail

Les Neuf Dragons

 

Thomas H. Cook

Les Leçons du Mal

Au lieu-dit Noir-Étang…

L’Étrange Destin de Katherine Carr

Le Dernier Message de Sandrine Madison

 

Arne Dahl

Misterioso

Qui sème le sang

Europa Blues

 

Torkil Damhaug

La Mort dans les yeux

La Vengeance par le feu

 

Knut Faldbakken

L’Athlète

Frontière mouvante

Gel nocturne

 

Dan Fante

Point Dume

 

Karin Fossum

L’enfer commence maintenant

 

Mimmo Gangemi

La Revanche du petit juge

 

Kirby Gann

Ghosting

 

William Gay

La Demeure éternelle

 

Sue Grafton

T… comme Traîtrise

Un cadavre pour un autre – U comme Usurpation

 

Oliver Harris

Sur le fil du rasoir

 

Veit Heinichen

À l’ombre de la mort

La Danse de la mort

La Raison du plus fort

 

Charlie Huston

Le Vampyre de New York

Pour la place du mort

Le Paradis (ou presque)

 

Joseph Incardona

Aller simple pour Nomad Island

 

Viktor Arnar Ingólfsson

L’Énigme de Flatey

 

Thierry Jonquet

Mon vieux

400 Coups de ciseaux et Autres Histoires

 

Mons Kallentoft

La 5e Saison

Les Anges aquatiques

 

Joseph Kanon

Le Passager d’Istanbul

 

Jonathan Kellerman

Meurtre et Obsession

Habillé pour tuer

Jeux de vilains

Double Meurtre à Borodi Lane

Les Tricheurs

L’Inconnue du bar

Un maniaque dans la ville

 

Hesh Kestin

Mon parrain de Brooklyn

 

Natsuo Kirino

Le Vrai Monde

Intrusion

 

Michael Koryta

La Nuit de Tomahawk

Une heure de silence

 

Volker Kutscher

Le Poisson mouillé

La Mort muette

Goldstein

 

Henning Mankell

L’Homme qui souriait

Avant le gel

Le Retour du professeur de danse

L’Homme inquiet

Le Chinois

La Faille souterraine et Autres Enquêtes

Une main encombrante

 

Petros Markaris

Le Che s’est suicidé

Actionnaire principal

L’Empoisonneuse d’Istanbul

Liquidations à la grecque

Le Justicier d’Athènes

Pain, Éducation, Liberté

 

Deon Meyer

Jusqu’au dernier

Les Soldats de l’aube

L’Âme du chasseur

Le Pic du diable

Lemmer l’invisible

13 Heures

À la trace

7 Jours

Kobra

 

Sam Millar

On the Brinks

Les Chiens de Belfast

Le Cannibale de Crumlin Road

 

Kanae Minato

Les Assassins de la 5e B

 

Dror Mishani

Une disparition inquiétante

La Violence en embuscade

 

Håkan Nesser

Le Mur du silence

Funestes Carambolages

Homme sans chien

 

Mike Nicol

Du sang sur l’arc-en-ciel

 

George P. Pelecanos

Hard Revolution

Drama City

Les Jardins de la mort

Un jour en mai

Mauvais Fils

 

Louis Sanders

La Chute de M. Fernand

 

Ninni Schulman

La Fille qui avait de la neige dans les cheveux

Le Garçon qui ne pleurait plus

 

James Scott

Retour à Watersbridge

 

Romain Slocombe

Première Station avant l’abattoir

 

Peter Spiegelman

À qui se fier ?

 

Carsten Stroud

Niceville

Retour à Niceville

Dernier voyage à Niceville

 

Joseph Wambaugh

Flic à Hollywood

Corbeau à Hollywood

L’Envers du décor

 

Don Winslow

Cool

Dernier Verre à Manhattan

Missing : New York

 

Austin Wright

Tony et Susan

Pour les femmes de Maui :
Ann Hood, Diane Lake, Annie LeClaire,
Jacquelyn Mitchard, Deborah Todd et Sara Young.

Et à la chère mémoire de Heiman Zeidman.

La cloche du couvre-feu sonne le glas du jour finissant,

Le troupeau en meuglant flâne dans le pâturage,

Le laboureur vers son logis chemine péniblement,

Abandonnant le monde aux ténèbres, et à moi-même.

Thomas Gray,
Élégie écrite dans un cimetière de campagne

Avant


Il replie la carte géographique et la pose sur la table à côté de son fauteuil. Par la fenêtre, il voit les eaux lisses et grises de l’étang. La barque, dont la peinture jaune s’est écaillée depuis longtemps, est au repos sous un bouleau pleureur.

Il se lève, va à la fenêtre, regarde dehors.

Au loin, une brise légère fait frémir le feuillage du bouleau, caresse la pelouse, berce les iris pourpres de la berge. Des herbes, des fleurs, il en a tant vu. Les champs de lavande de France, les faux mûriers de l’Oural aux petits pétales orange, les plumets des herbes de la pampa ondulant comme des danseuses.

Il regrettera tout cela.

Il réfléchit à l’acte, puis à ses conséquences.

Il fera les choses proprement.

Ce sera net.

Et sans bavure.

Il tourne la tête pour jeter un dernier coup d’œil à la carte. Des cartes, il en a tant étudié. Il pense aux porteurs d’eau du monde entier, le plus souvent des femmes qui charrient leurs jerrycans jusqu’à la rivière ou jusqu’au lac. Son esprit est comme ces jerrycans : fatigué, poussiéreux, esquinté, mais encore capable de contenir sa lourde réserve de souvenirs.

Et, pourtant, il a oublié quelque chose.

Il va jusqu’au petit bureau dans l’angle de la pièce, ouvre le carnet et arrache la première page. Il la plie soigneusement, sans hâte, puis la glisse au fond de sa poche.

C’est à ce qui a changé qu’il te faut être attentif, lui disaient les vieux traqueurs. Pas aux traces. Pas aux pistes. Mais à ce qui a changé dans le chiendent, à l’impression que les roseaux sont penchés. C’est ça qui te conduira à l’objet de ta quête.

Il parcourt la pièce du regard, guettant pareil signe, n’en voit pas, et, fort de cette certitude, gagne la porte, puis la franchit et s’avance sur la pelouse. Il sent le souffle de la brise qui n’a rien de nouveau pour lui : une fraîcheur sur ses joues, une pression contre sa chemise, un mouvement dans ses cheveux.

Entendant un cri d’oiseau, il lève la tête et voit une mouette qui vole bas dans le ciel. À quand remonte la première fois qu’il a vu des souimangas au Soudan, leur plumage irisé scintillant au soleil ?