Obsession

-

Livres
218 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alors que tout semble aller mieux pour les deux agents de la criminelle, de drôles de circonstances amèneront Holly a faire face à son lourd passé.


Une mise en danger viendra mettre un terme aux questions que Duncan se pose sur les personnes qui faisaient partie de la vie de son équipière. Il mènera sa propre enquête et, entre doutes et trahisons, l’agent Léon trouvera enfin le responsable de ses tourments. Mais trouvera-t-il la force de rester concentré dans sa tâche pendant que sa douce Holly sera entre les mains de personnes mal intentionnées ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 mai 2015
Nombre de visites sur la page 41
EAN13 9782365408622
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
3 - OBSESSION CŒUR CRIMINEL
Angie L.DERYCKERE 3 - OBSESSION CŒUR CRIMINEL
« Le Code de la propriété intellectuelle et artisti que n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article L.122-5, d’une part, qu e les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ay ants droit ou ayants cause, est illicite » (alinéa 1er de l’article L. 122-4). « Ce tte représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. » © 2015 Les Editions Sharon Kena www.leseditionssharonkena.com
Du même auteur aux Éditions Sharon Kena De feu et de glace Tome 1 De feu et de glace Tome 2 De feu et de glace Tome 3 De feu et de glace Tome 4 Les raisons du cœur partie 1 Les raisons du cœur partie 2 Le fruit d’un amour impossible partie 1 Le fruit d’un amour impossible partie 2 Logane Tome 1 Logane Tome 2 Logane Tome 3 Logane Tome 4 Logane Tome 5 Logane Tome 6 Jayden Cross l’intégrale 1 Jayden Cross l’intégrale 2 Mise en scène Cœur Criminel Tome 1 Cœur Criminel Tome 2
Remerciements Tout d’abord, un grand merci à Cyrielle Walquan, mo n éditrice, qui continue à me faire confiance pour cette saga, ainsi qu’à tous les memb res de l’équipe des éditions pour le travail monstre qu’ils effectuent en coulisse. Je remercie également Pascale Prudhomme (ma Wonder) pour le temps qu’elle passe à traquer mes fautes avec une rapidité surprenante. À mes bêtas-lectrices : Françoise du blog Book-Attitude : (http://book-attitude.eklablog.fr/) et Jaimie, du blog « La bibliothèque de mi ange mi démon » : (http://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.fr/) pour l’aide précieuse qu’elles m’apportent, peaufin ant mes écrits avec dextérité. Un énorme merci également à Hafida H qui crée, depu is le début, de sublimes couvertures pour illustrer mes textes. Merci aussi à Julie Vasseur, ma sœur de cœur qui m’ apporte un soutien inconditionnel. À Audrey et Sylvie Robert qui me fo nt part des sentiments et des émotions à chaque fois qu’elles referment un de mes textes. À Véronique Barrère, Mélissa Letabareux, Frédérique Cotret pour leur soutien et leur disponibilité. Je n’oublie pas non plus de remercier mes proches p our la patience qu’ils témoignent quand je suis plongée dans mon manuscrit. Franck, J ymmy, Jason, Nathan et Nolwenn (je vous aime mes amours). Merci à tous celles et ceux qui me suivent sur ma p age et qui m’encouragent… Et enfin, un immense merci à tous les lecteurs qui ont assez apprécié le premier tome pour débuter ce troisième volet qui, j’espère, saur a vous donner l’envie et le besoin de connaître la suite des aventures des agents Léon et Wilson. Bonne lecture à vous. Je vous embrasse tendrement. Angie L.Deryckère
« La plus grande tragédie de la vie n’est pas la mo rt, mais ce qui meurt en nous tandis que nous vivons. »-Norman Cousins « Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y a masse, elle y prend une force telle d’explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle. »-Émile Zola
Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre 11 Chapitre 12 Chapitre 13 Chapitre 14 Chapitre 15 Chapitre 16 Chapitre 17 Chapitre 18 Chapitre 19 Chapitre 20 Chapitre 21 Chapitre 22 Chapitre 23 Chapitre 24
Table des matières
Chapitre 1 La nuit avait été compliquée pour les deux agents d e la criminelle. Ils y avaient passé une bonne partie au domicile d’une famille sauvagem ent assassinée. Holly n’avait pas vraiment su fermer l’œil, étant encore sous le choc après la vue horrible de ces deux pauvres enfants sans vie. Il lui était difficile de surmonter l’image de ce b ébé, le crâne ensanglanté, reposant dans les bras de sa mère. Le corps de la petite fil le, âgée d’à peine cinq ans, avait été retrouvé dans son lit. D’après le médecin légiste dépêché sur les lieux, l a cause de la mort de cette enfant e — était une balle tirée en pleinede même que celle des autres membres de la famill tête. La petite était morte dans son sommeil et n’a vait pas souffert. La scène de crime avait été passée au peigne fin pa r des inspecteurs de la scientifique, mais aucune trace ni empreinte ne lai ssait présager qu’un individu était entré chez les Grammer pour les abattre si froideme nt. Non, celui qui avait fait cela avait jg.uste laissé une scène macabre à vous glacer le san Évidemment, le capitaine Pope avait mis tous les ag ents de la criminelle sur l’affaire. D’après lui, un tueur en série était responsable de cette tuerie effroyable, et il avait bien l’intention de l’arrêter. Il avait indiqué à ses ag ents que le meurtre de toute la famille Gilbert, dans l’Ohio, avait été découvert également à leur domicile et au beau milieu de la nuit. Faute de preuves concrètes, Pope avait ordonné à tr ois agents de rester sur les lieux jusqu’au matin, quand le Consultant en affaires cri minelles, Cole Wantz viendrait prendre la relève. C’était un expert dans le profilage que ni Duncan ni Holly ne connaissaient. Il avait également ordonné aux deux agents de rentr er chez eux pour qu’ils soient en forme et concentrés au maximum à leur retour au QG, lundi matin. *** Holly gardait les paupières fermées depuis plus de cinq minutes quand son amant se redressa dans le lit. Appuyé sur un coude, il observa silencieusement sa douce, allongée à son côté. Il ne put s’empêcher de penser à la scè ne de crime. Quand ils avaient pénétré dans la maison des Grammer, et qu’ils avaie nt découvert le corps du père dans le salon, Holly s’était précipitée à l’étage, suivi e par leur supérieur. Il n’avait pas mis longtemps, lui non plus, à les s uivre. Ce fut avec une lueur macabre dans les yeux qu’il avait découvert la jeune femme, soutenue par Harvey Pope, face au lit de la petite Cassie Grammer… Il secoua la tête, refusant de songer à cette affai re horrible pour le moment. Les agents en charge de l’enquête s’occuperaient des in vestigations durant le week-end. Et avec Holly, ils la poursuivraient de leur côté. D’a illeurs, il avait réussi à passer un marché avec son équipière. Certes, il n’avait pas pensé qu ’il serait aussi aisé de lui faire accepter ce petit pacte, mais contre toute attente, elle éta it décidée à suivre les conditions de son amant : ne plus penser à ce drame durant le week-en d, et profiter de leurs jours de repos avec leurs amis. Il était sur le point de lever la main pour caresse r la joue de son amante, mais la vibration de son portable se fit entendre. Surpris qu’on le dérange à cette heure matinale, il fronça les sourcils et attrapa, d’un geste rapid e, son téléphone, posé sur la table de chevet. Fixant le numéro de Charly, Duncan se leva aussitôt et sortit de la pièce pour ne pas déranger sa belle. Il prit l’appel de son collègue tout en s’avançant vers le salon. Charly ! Du nouveau ? demanda-t-il aussitôt après avoir décroché. Désolé, mon gars, mais le labo n’a trouvé aucune em preinte potable, lui dit-il en soupirant. Merde… Ils ont été minutieux ?