Prédateurs

Prédateurs

-

Livres
464 pages

Description

Ils sont déjà parmi nous...Une guerre sans nom. De jeunes soldats sauvagement mutilés dans des mises en scène effroyables. Mais l'ennemi n'est pas le coupable. Pour le lieutenant Frewin, fasciné par le langage du sang, il ne peut s'agir que d'un psychopathe, un monstre de ruse et sadisme, un prédateur cruel et archaïque qui va les décimer un par un... Renouant avec la veine de sa Trilogie du Mal, Maxime Chattam nous propulse dans un vortex de terreur, imposant une fois encore son univers mystérieux et sanglant. Plus qu'un thriller, un guide de survie ! « Maxime Chattam ajoute à cet exercice très codé qu'est celui du thriller l'élégance de la littérature. Mieux, il ne fait pas que servir un genre, il en profite pour raconter la barbarie du monde. [...] On sort de Prédateurs sans un poil de sec. » Pierre Vavasseur, Le Parisien/Aujourd'hui en France. « Absolument terrifiant. Et réussi. » France Soir. « Entre mystère et terreur, l'univers de Maxime Chattam prend à la gorge tout en séduisant. Âmes sensibles s'abstenir. » Femme actuelle.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 janvier 2009
Nombre de visites sur la page 75
EAN13 9782226197337
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Ils sont déjà parmi nous...Une guerre sans nom. De jeunes soldats sauvagement mutilés dans des mises en scène effroyables. Mais l'ennemi n'est pas le coupable. Pour le lieutenant Frewin, fasciné par le langage du sang, il ne peut s'agir que d'un psychopathe, un monstre de ruse et sadisme, un prédateur cruel et archaïque qui va les décimer un par un... Renouant avec la veine de sa Trilogie du Mal, Maxime Chattam nous propulse dans un vortex de terreur, imposant une fois encore son univers mystérieux et sanglant. Plus qu'un thriller, un guide de survie ! « Maxime Chattam ajoute à cet exercice très codé qu'est celui du thriller l'élégance de la littérature. Mieux, il ne fait pas que servir un genre, il en profite pour raconter la barbarie du monde. [...] On sort de Prédateurs sans un poil de sec. » Pierre Vavasseur, Le Parisien/Aujourd'hui en France. « Absolument terrifiant. Et réussi. » France Soir
. « Entre mystère et terreur, l'univers de Maxime Chattam prend à la gorge tout en séduisant. Âmes sensibles s'abstenir. » Femme actuelle.