//img.uscri.be/pth/4f73d7b8e348a24570395a5d1a9f5816bcbd2bf8
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Un écrivain, un vrai

De
218 pages
Un écrivain célèbre dont le dernier roman vient d’être distingué par l’International Book Prize accepte de se prêter au jeu d’une émission de téléréalité qui le suit pendant qu’il écrit et qui propose aux téléspectateurs d’intervenir sur l’histoire de son livre en cours. Il voudrait rendre la littérature accessible à tous, mais c’est lui qui risque d’y perdre sa puissance créatrice… Une dénonciation du règne du storytelling au détriment de la pensée.
Voir plus Voir moins
“DOMAïNE FR ANÇAïS”
LE POïNT DE VUE DES ÉDïTEURS
Un écrivain, un vrai, c’est e tître de ’émîssîon de tééréaîté dont Gary Montaîgu a accepté d’être a vedette. Une équîpe tecnîque s’est înstaée cez uî et e Ime en permanence ; au I de ren-dez-vous quotîdîens, es tééspectateurs sont învîtés à întervenîr sur ’întrîgue de son roman en cours. Auteur popuaîre et reconnu par ses paîrs, Gary est au ate de sa carrîère. S’î s’est prêté au jeu, c’est par ambîtîon maîs aussî par amour sîncère de a îttérature, dans a convîctîon que a petîte ucarne a e pouvoîr d’înocuer e vîrus de a ecture dans tous es oyers. Queques moîs pus tard, î a déserté a vîe pubîque, n’écrît pus rîen de bon et reste enermé cez uî, dans un auteuî rouant… Auraît-î sous-estîmé es efets de a médîocrîté téévîsuee ? Avec une îronîque caîrvoyance, Pîa Petersen înterroge e rôe de ’artîste dans nos socîétés contemporaînes înte-ractîves. Face au sîmpîsme démagogîque et aux carmes aacîeux du storyteîng, ee paîde avec détermînatîon pour a compexîté de a pensée, a îberté de créer sans e soucî de séduîre, sans renoncement, sans concessîons.
PïA PETERSEN
Native du Danemark, Pia Petersen vit et travaille entre Paris et Marseille. Elle est l’auteur de uit romans, tous écrits en fran-çais, parmi lesquels, cez Actes Sud,Une enêtre au asard(2005),ïourî(2009, Prix marseillais du polar),Une îvre de caîr(2010, prix de la Bastide de Villeneuve).
DU MÊME AUTEUR
LE JEU DE LA FACILITÉ, Autres temps, . PARFOIS IL DISCUTAIT AVEC DIEU, Actes Sud, . o UNE FENÊTRE AU HASARD., Actes Sud,  ; Babe n PASSER LE PONT, Actes Sud, . IOURI, Actes Sud, , Prîx marseîaîs du poar. UNE LIVRE DE CHAIR, Actes Sud, , prîx de a Bastîde de Vîeneuve. LE CHIEN DE DON QUICHOTTE, La Brance, .
©ACTES SUD,  ïSBN----
PïA PETERSEN
Un écrîvaîn, un vraî
roman
ACTES SUD
7
à Hubert Nyssen
8
ï étaît très en avance, comme toujours quand î avaît un rendez-vous împortant. Ouî, împortant étaît e mot juste. La caeur étaît accabante et pourtant a canîcue n’avaît pas encore commencé. Sa cemîse étaît déjà trempée. Écrasés par a caeur, es învî-tés montaîent entement es marces et dîsparaîs-saîent à ’întérîeur du Paza Hote. En ace, devant Centra Park, des cevaux atteés à des caèces, épuîsés par a journée, se reposaîent en attendant patîemment es tourîstes quî vouaîent vîsîter New York by nîgt. Queques nostagîques de ’époque où Truman Capote avaît organîsé son ba masqué en noîr et banc, réunîssant toutes es céébrîtés du moment, statîonnaîent devant a ontaîne pour aper-cevoîr es învîtés. La remîse du prestîgîeux ïnter-natîona Book Prîze avaît îeu dans une eure et a cérémonîe attîraît e tout New York, notabes, poî-tîques, artîstes, écrîvaîns, édîteurs, agents, attacés de presse, acteurs, producteurs, journaîstes, poto-grapes, réaîsateurs et beaucoup de monde encore. Dans e a et a réceptîon, es gens se poussaîent pour passer, s’arrêtaîent pour écanger queques mots, es înormatîons et es rumeurs cîrcuaîent bon traîn. Quî aît partîe du jury ? Quî va ’emporter ?
9
Les potograpes étaîent partout et es équîpes de téé avaîent du ma à navîguer avec eurs caméras. New York attendaît a canîcue prévue depuîs deux semaînes et quî s’annonçaît de ongue durée. Les météoroogues avaîent souîgné que e cîmat étaît détraqué, surtout depuîs e dernîer trembement de terre au Japon, que e récaufement de a pa-nète étaît désormaîs une réaîté qu’î aaît prendre au sérîeux. La In du monde approcaît à grands pas et des propètes de tout poî puuaîent dans es rues, munîs de pancartes avec des conseîs pour survîvre et pour ceux quî doutaîent encore, î su-Isaît de regarder e soeî, un dîsque rond et rouge quî pendaît juste au-dessus de eurs têtes. Gary traversa e a. À gauce de ’entrée, e Campagne Bar et en ace, e Pam Court où étaît servî ’apérîtî en attendant que es portes du Grand Baroom s’ouvrent. À droîte, a réceptîon de ’ô-te. La umîère des ustres se relétaît dans e marbre du so. De grandes coonnes soutenaîent e paond et a ameuse verrîère, décor essentîe du Imhe GreatGatsby, avaît été compètement rénovée. On guettaît Jay Gatsby / Robert Redord, on ’îmagînaît entrer en donnant e bras à a emme de ses rêves. D’énormes ustres scîntîaîent de mîe eux, pro-babement des ampoues à basse tensîon. Des pa-mîers en pot étaîent dîssémînés îcî et à. Les murs en pîerres de taîe étaîent percés de portes-enêtres en arcade et des scuptures montées sur des soces surveîaîent es aées et venues des vîsîteurs et des cîents. Magré a cîmatîsatîon, Gary étoufaît. Etan proposa de uî apporter de quoî boîre, attends-moî îcî. Etan étaît son agent et e surveîaît toujours de près. Assîse pus oîn, Rut, a emme de Gary,
10