Disparitions en Picardie
224 pages
Français

Disparitions en Picardie

-

Description

Roberto Cavallo, entrepreneur en travaux publics, a disparu. Le même jour, un retraité, Raymond Bienvenu, disparaît également alors qu’il promenait son chien. Les gendarmes sont persuadés qu’il y a un lien entre ces disparitions et recherchent vainement les deux hommes. Dix ans plus tard, alors qu’une piscine est creusée dans un jardin, un corps, appartenant apparemment à une femme, est retrouvé près de trois mètres sous terre. Les dossiers Cavallo et Bienvenu vont être étonnamment relancés…

EXTRAIT

Complètement groggy après sa chute, Janny peine à ouvrir ses yeux collés par la terre humide. Tous ses membres semblent brisés. La souffrance est intense, au point de lui faire regretter d’avoir repris connaissance. Incapable de faire le moindre geste dans cette terre immonde et froide, paralysée tant la douleur est aiguë, elle réussit néanmoins à orienter la tête vers la lumière. Les yeux levés, elle distingue la pleine lune dans l’axe de l’étroite et profonde tranchée au fond de laquelle elle vient de tomber lourdement. Les parois lui compriment les os. Coincée dans une position inconcevable, tel un pantin désarticulé, elle gît là, inerte. Même valide, il lui serait totalement impossible de sortir de cet étroit boyau. Les tranchées de Verdun étaient des nids douillets comparées à celle-ci, pense-t-elle, mitraille mise à part.
Une envie de hurler lui monte à la gorge, vite réfrénée par un son de plus en plus présent, sourd et régulier. C’est bien un bruit de moteur qui s’approche et l’interpelle. Elle hésite un instant. Cette présence n’est peut-être pas si amicale que cela.

À PROPOS DE L'AUTEUR

1947. Alors que Robic gagne le tour de France, que Gide reçoit le Nobel et que Yeager passe le premier mur du son, paradoxalement personne ne semble remarquer la naissance de Gérard Bertuzzi. À 21 ans, il quitte le bureau d’étude des Ponts et Chaussées de Compiègne pour l’entreprise Poclain. Chez ce constructeur d’engins de travaux publics, ses différents postes, notamment celui de Product marketing manager, lui feront faire le tour du monde, trainant derrière lui des racines assurément picardes !
En quatre romans, Gérard a remisé une vingtaine de cadavres dans les placards de Polars en Nord, sans que ses personnages aient tiré un seul coup de feu. « Je suis un pacifiste, je n’aime pas les armes à feu, c’est beaucoup trop dangereux », aime-t-il déclarer tandis que ses personnages s’étripent à qui mieux-mieux dans les endroits les plus inattendus et de manière souvent peu orthodoxe. Écriture, musique, balades, sport, voyages, cet épicurien vit pleinement ses passions, de peur, dit-il, qu’il n’y ait jamais avec Épicure de rappel ! Il ne rate jamais un bon mot. Sa devise : « Une journée où l’on rit est une journée où l’on ne vieillit pas. »

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 juillet 2017
Nombre de lectures 0
EAN13 9782359732795
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Disparitions en Picardie