Habermas. La théorie sociale
448 pages
Français

Habermas. La théorie sociale

-

Description

Jürgen Habermas, philosophe actif dans l'espace public, incarne, à lui seul, l'interdisciplinarité de l'école de Francfort. Théorie de la connaissance, psychanalyse, psychologie, philosophie du langage, théorie sociale, philosophie morale, philosophie politique et théorie du droit sont appelées à contribuer à une Théorie critique opérationnelle. Cet ouvrage restitue les différents débats que mène Habermas avec la tradition et ses contemporains pour affirmer son modèle critique. Tout en soulignant la portée du nouveau paradigme philosophique dans ses différents développements, Isabelle Aubert le met à l'épreuve. La théorie de l'agir communicationnel congédie la philosophie du sujet pour mieux saisir les sujets socialisés, les conditions de l'autonomie et de la réalisation de soi. Cette théorie peut-elle appréhender la différence qui est à l'œuvre dans l'action sociale, les situations morales ou politiques ? D'autres pistes s'ouvrent à une théorie critique communicationnelle qui assouplirait sa conception de l'interaction. Une traversée vivante et critique de l'œuvre d'un philosophe contemporain majeur.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 janvier 2015
Nombre de lectures 15
EAN13 9782271082862
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Présentation de l’éditeur ̈ Jurgen Habermas, philosophe actif dans l’espace public, incarne, à lui seul, l’in-terdisciplinarité de l’école de Francfort. Théorie de la connaissance, psychana-lyse, psychologie, philosophie du langage, théorie sociale, philosophie morale, phi-losophie politique et théorie du droit sont appelées à contribuer à une Théorie cri-tique opérationnelle. Cet ouvrage restitue les différents débats que mène Habermas avec la tradition et ses contemporains pour afîrmer son modèle critique. Tout en soulignant la portée du nouveau paradigme philosophique dans ses différents développements, Isa-belle Aubert le met à l’épreuve. La théorie de l’agir communica-tionnel congédie la philosophie du sujet pour mieux saisir les sujets socialisés, les conditions de l’autonomie et de la réalisation de soi. Cette théorie peut-elle appréhender la différence qui est à l’œuvre dans l’action sociale, les situations morales ou politiques ? D’autres pistes s’ouvrent à une théorie critique communicationnelle qui as-souplirait sa conception de l’interaction. Une traversée vivante et critique de l’œuvre d’un philosophe contem-porain majeur.
Isabelle Aubert est maître de conférences en philosophie à l’Uni-versité Paris 1-Panthéon Sorbonne. Ses recherches portent sur la théorie critique, le constitutionnalisme, la citoyenneté.
Habermas Une théorie critique de la société
Isabelle Aubert
Habermas Une théorie critique de la société
CNRS ÉDITIONS 15, rue Malebranche – 75005 Paris
© CNRS ÉDITIONS, Paris, 2015 ISBN : 978‑2‑271‑08287‑9 ISSN : 1248‑5284
À mes parents
Sommaire
Introduction.................................................................................
Partie I Vers une théorie critique communicationnelle
Chapitre 1 : Diagnostics et théories critiques.......................... Le programme de la théorie critique communicationnelle... Rapports polyvalents à Horkheimer et à Adorno............ Changement de méthode.................................................... Utopie ou horizon.............................................................. Sujets et utopie chez Adorno et Horkheimer....................... Des oppresseurs devenus victimes.................................... Isolement et désindividualisation...................................... L’utopie, une vue de l’esprit ?.......................................... Réconciliation et liberté..................................................... La mimésis.......................................................................... Sujets et communication........................................................ Écarter le spectre de la conservation de soi................... Pathologies et critique....................................................... Utopie formelle et intersubjectivité................................... Chapitre 2 : Autoréflexion et psychanalyse ............................. Autoréflexion et interaction................................................... Critique de la connaissance.............................................. Le rôle de l’interaction...................................................... Une interaction de quelle nature ?...................................
9
27 28 28 30 33 39 40 46 51 54 60 63 64 65 73 79 80 80 85 93
Habermas
Quel programme critique pour l’autoréflexion ?.................. La critique des idéologies................................................. Psychanalyse et « école » de Francfort............................ L’autoréflexion en psychanalyse ........................................... Une lecture hégélienne de la technique psychanalytique ?... Comment employer la psychanalyse ?.............................. L’approche langagière de la psychanalyse...................... Vers un congé de la psychanalyse................................... Dialogue entre psychanalyse et théorie de l’intersubjectivité.............................................. Chapitre 3 : Sujet, individu et systèmes .................................. Sujet et individu : enjeux sociologiques .............................. Deux paradigmes concurrents........................................... Sur la fin de l’individu...................................................... Le rôle du « sujet » pour l’analyse de la société ................ Diagnostiquer les crises.................................................... Les crises et la crise de motivation................................. Intégrer une psychologie sociale........................................... Psychanalyse et psychologie.............................................. Autonomie, identité de rôle et identité individuelle......... Moi et sujet........................................................................ Quelle actualité pour la psychologie du développement ?... Implications en théorie sociale.............................................. Proximité et divergences avec Marx................................
Partie II L’essor du paradigme communicationnel
Chapitre 4 : Sujets et rationalité communicationnelle............. Des acteurs communicationnels ............................................ La personnalité, composante du monde vécu.................. L’agir dramaturgique......................................................... Un traitement ambigu de la dimension expressive.............. Communication avec et sans langage.............................. L’individualisation par la socialisation............................La conscience de soi..........................................................
98 98 101 105 107 112 116 125
127 139 140 140 154 156 157 159 167 168 170 180 184 186 188
197 199 199 215 219 220 227 234