Les démons de Mina
344 pages
Français

Les démons de Mina

-

Description

1980. L’inspecteur de police Franck Malmaison gère au quotidien les crimes et les délits commis à Roubaix. Entre deux auditions, alors qu’il prend une pause bien méritée dans son bar préféré avec son équipe, il remarque une nouvelle serveuse, Mina. Son charme le subjugue immédiatement. Après l’avoir raccompagnée chez elle, Malmaison est violemment agressé. Une attaque qui semble liée au passé trouble de la jeune femme. À ce qu’elle prétend, son ex-mari la battait et la forçait à se prostituer. Le policier s’engage alors dans une enquête dangereuse pour faire la lumière sur l’histoire de Mina.

EXTRAIT

Quelques instants plus tard, la patrouille me monte « une » délinquante en fait, tout en déposant la lettre-plainte établie sur place lors de l’intervention au supermarché leerssois.
Je trouve les collègues un peu dubitatifs et embarrassés de devoir m’amener une telle affaire. En effet, cette Mme Jocelyne Lesage n’avait dérobé que deux paquets de viande pour un montant de 19 francs environ. Au cours de son audition, elle reconnaît les faits sans finasser. Elle précise que son époux l’avait abandonnée avec ses trois gosses, il y a de ça deux mois, et qu’elle n’a plus d’argent pour subvenir aux besoins de sa progéniture, ce qui avait motivé le vol. Affaire claire mais moralement dérangeante. La bidoche ayant été récupérée aux caisses pour être remise en rayon, je m’interroge sur les motivations de l’enseigne. Passée au fichier, cette femme n’avait jamais attiré défavorablement l’attention de la police, et je trouve un peu fort de la faire embarquer pour un si infime préjudice. On aurait pu considérer que c’était un vol par nécessité, comme on dit, ce qui n’est jamais puni par les tribunaux. Enfin, en tant que flic, je n’avais pas à décider de l’opportunité des poursuites… Après sa déposition, quand je lui signifie qu’elle peut partir, je la sens ennuyée.
– Eh ben, vous n’êtes pas contente de pouvoir sortir ?
– Si monsieur, merci, mais j’habite rue Gutenberg, à Lys, et je devais récupérer les enfants vers 18 h 30 chez ma voisine. Je ne suis pas près de rentrer.
– Vous n’avez qu’à prendre le bus à la Grand-Place. Vous y serez dans le quart d’heure.
– Je n’ai plus un sou…, soupire-elle en baissant la tête.
Elle n’a pas l’air de me faire du cinéma et cet état de fait m’émeut. Je ne suis pas particulièrement sensible, mais là, ça m’emmerde. Ce n’est pas le genre de cliente retorse qu’on peut voir d’habitude.
– Attendez… Je comprends. Je vais essayer de vous faire raccompagner.
– Ce serait gentil, monsieur. Je vous jure, je ne le ferai plus. J’ai trop honte.

À PROPOS DE L’AUTEUR

Luc Watteau passe le concours d’inspecteur de police à l’âge de 20 ans, en 1973. Nommé à Roubaix, il y reste près de trente ans, d’abord comme inspecteur, puis en tant que commandant, adjoint au chef de la Sûreté. Il estime sa « culture livres » très banale, ayant un attrait pour les romans d’aventure, San-Antonio ou encore la bande dessinée. Retraité depuis 2006, Luc Watteau s’est mis en tête de raconter ses expériences de flic de terrain. Mission accomplie avec brio puisque son premier roman, Roubaix 70’s… a été lauréat du prix Sang pour 100 parrainé par Franck Thilliez. On y découvre un héros malgré lui, l’inspecteur Malmaison, qui lui ressemble un peu beaucoup. Grâce à ce personnage fétiche, Luc Watteau confirme son talent à faire rimer fiction percutante et dérision saisissante.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 juillet 2017
Nombre de lectures 1
EAN13 9782359733815
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Les démons de Mina