Revenir
260 pages
Français

Description

C'est l'histoire d'une jeune femme prête à s'envoler, dont on brise les ailes, celle d'un homme perdu loin des siens dont la solitude est un refuge, ce sont deux histoires qui se croisent pour n'en faire qu'une, qui trace sa route, entre amour et suspicion de meurtres.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 avril 2019
Nombre de lectures 9
EAN13 9782140120039
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Onur Aktas
Revenir Roman
NOIR
Revenir
Collection « Noir » dirigée par Carole Martinez
La collection « Noir » accueille tous types d’ouvrages policiers, romans noirs, à suspense, d’espionnage et thrillers ainsi que des nouvelles sur la même thématique dont l’intrigue peut se dérouler aussi bien en France que dans le reste du monde.
Dernières parutions
Pierre MAZET,Oublie le sourire d’Angkor, 2019. Valeria DELBON,Les ombres de Saint-Marc, 2019. Gérard NETTER,L’étrange affaire Tiburce Petitpas, 2019. Jean EROUKHMANOFF,Un plongeon dans l’eau noire, 2019. Joëlle CABRERA,Les écailles du papillon, 2018. Jean-François EUTIQUE,Le Trio Magyar, 2018. Cécile CHARRIER,Crucifiés, 2018. Daniel VASSEUR,La maison Montricourt, 2018. Marcel BOURDETTE-DONON,L’anxiété des écrevisses, 2018. Gilles TCHERNIAK,Vigilance de classe, 2018.
Onur Aktas
Revenir
Roman
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’École-Polytechnique75005 Paris www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-17054-1 EAN : 9782343170541
À ma mère.
I.
S’il eût été possible de quitter sa propre peau, il l’aurait fait. Il décida de tout abandonner comme on la quitte. Il partit de Paris en train un jour pour se retirer dans une demeure de bord de mer, une maison isolée, les pieds dans l’eau, dans le sud de la France où il fait chaud. Lui qui n’avait jamais aimé la solitude voulait être seul, n’envisageait rien d’autre. Il espérait que le soleil apaiserait le froid de l’absence qu’il ressentait dans les entrailles, que le bruit de la mer l’aiderait à combler le silence qui l’entourait. Il partait pour disparaître dans une nouvelle vie qui n’en serait pas une à ses yeux, pour vivre avec lui-même simplement, il partait pour ne jamais revenir.
9