Sauver une vie
144 pages
Français

Sauver une vie

-

Description

Sun Chang est professeur d'université et mène une vie paisible à Pékin, entre femme et enfant. Mais voilà qu'un garçon nommé Zheng Shiyou fait irruption chez lui et le supplie de l'aide : sa petite amie veut se suicider ! Elle s'appelle Mai Keke et est persuadée qu'il ne l'épousera jamais. Sun Chang les raisonne, engage la parole du jeune homme. qui aussitôt se volatilise ! Mai Keke n'aura alors plus qu'une seule idée en tête, celle de mourir : Sun Chang et son épouse auront beaucoup à faire pour l'en empêcher. Dong Xi, avec sa verve habituelle, nous offre une description particulièrement décalée du quotidien d'un couple de citadins chinois. Un plaisir de lecture !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 février 2013
Nombre de lectures 14
EAN13 9782815907101
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

R O M A N
Dong Xi Sauver une vie traduit du chinois par Amélie Manon
l’aube
Sauver une vîe
Là coéctoRegards croisésést dRgÈé pàR MàRo HéébéRt
Cé IchéR à ÈtÈ gÈÈRÈ pàR é séRcé FàbRcàto dés Èdtos dé ’Aûbé. PoûR toûté RémàRqûé oû sûggésto, ’hÈstéz pàs À oûs ÈcRRé À ’àdRéssé ûm@édtosdéàûbé.com
TtRé oRgà :Jiuming © Dog X, 2012
© Édtos dé ’Aûbé, 2013 poûR à tRàdûcto FRàçàsé www.édtosdéàûbé.com
ïSBN 978-2-8159-0711-5
Dog X
Sauver une vie
coûRt Romà tRàdût dû chos pàR AmÈé Mào
éditions de l’aube
Dû mêmé àûtéûR : Une vie de silence, oûéés, ’Aûbé, 2010 Accrocher les coins de la bouche au bord des oreilles, oûéés, ’Aûbé poché, 2010 Tu ne sais pas combien elle est belle, oûéés, ’Aûbé poché, 2013
1
LoRsqûé Sû Chàg àttégt é sxèmé Ètàgé,  RémàRqûà qûé é sombRé ét poûssÈRéûx coûoR Ètàt pûs ûméûx qû’À ’oRdàRé. ï pésà qûé à àmpé s’Ètàt dÈcéchÈé À ’ààcé, màs é cgàt dés yéûx,  s’àpéRçût qûé cé sûRpûs dé ûmèRé Ètàt é Fàt dÛ àûx Réléts sûR és êté-méts dé déûx péRsoés. Eés sé téàét déàt à poRté é FéR ; ’ûé Ètàt û pocéR, ’àûtRé poRtàt û costûmé ét dés chàûssûRés dé cûR. C’Ètàt Ràmét tRop d’hoéûR poûR cé modésté édRot ! Eés û IRét sgé dés déûx màs toût é ààt À sà RécotRé, àssàt Sû Chàg péR-péxé, pésàt qû’ s’Ètàt tRompÈ d’Ètàgé. Lé pocéR démàdà : « Voûs êtés é pRoFésséûR Sû, ’ést-cé pàs ? — Et oûs êtés… » Lé pocéR soRtt ûé sgé ét dt : « Jé sûs dû commssàRàt. — Voûs dééz oûs tRompéR, jé ’à jàmàs éû àfàRé àû commssàRàt dé pocé.
7
— Màs o, màs o, oûs éos jûsté oûs FàRé ûé sté dé coûRtosé ! » àçà ’hommé àû costûmé. Sû Chàg oûRt à poRté ét éssûyà dé à mà é cààpÈ ; d’û sgé,  éûR àssà étédRé qû’s poûàét s’y àsséoR. Màs éûRs jàmbés RéstèRét tédûés, sàs à modRé pétté léxo, commé s’s ’Ètàét pàs éûs c poûR s’àsséoR. LéûR coû, pàR cotRé, sé toRdàt dàs toûs és sés. LéûR têté éféctûàt dés àéRs-RétoûRs, éûR RégàRd pàssàt dé à tÈÈso coûéûR àû RÈFR-gÈRàtéûR ét sé dÈpàçàt écoRé dû RÈFRgÈRàtéûR À à chàmbRé À coûchéR, commé s’s RéchéRchàét qûéqûé objét dé àéûR. Sû Chàg soûéà à thÈèRé, màs é pocéR s’é émpàRà ét à Réposà. « Noûs ’àos pàs é témps dé boRé dû thÈ, 1 dÈcàRà-t-. Aéz, Lào Zhég , dÈpêché-to dé dRé cé qûé tû às À dRé ! » Lào Zhég, c’Ètàt céû àû costûmé. ï dÈtoûRà bRûsqûémét à têté dé à chàmbRé À coûchéR ét éxpqûà qû’ s’àppéàt Zhég Shyoû, ét qûé sà pétté àmé, qû Ètàt Ègàémét sà IàcÈé, sé tRoûàt é cé momét mêmé àû
1. Lào Zhég : ttÈRàémét « Véûx Zhég », àppéàto àmcàé poûR dÈsgéR ûé coàssàcé dû mêmé âgé oû pûs âgÈé.
8
sommét dû bâtmét d’é Fàcé, d’où éé poûàt sàûtéR d’û stàt À ’àûtRé. « Et qûé RàppoRt çà à àéc mo ? démàdà Sû Chàg. — C’ést commé s éé ààt cotRàctÈ û càcéR, éxpqûà é pocéR, ét oûs édRéz û pRoposéR û Rémèdé dé boé Fémmé ; cé séRà péût-êtRé éicàcé. — Lés mÈdcàméts àctûés tRàtét éicà-cémét és mààdés ; oûs cRoyéz écoRé àûx Rémèdés popûàRés ? — Eé ést jûsté é Fàcé dé à FéêtRé dé otRé chàmbRé À coûchéR, dt Zhég Shyoû ; À o d’oséàû, o ést À mos dé dx mètRés. S oûs àRRéz À û pàRéR, oûs poûRRéz àoRs dÈtoûRéR so àttéto. — Và té méttRé to-mêmé déàt à FéêtRé : so àttéto ’é séRà-t-éé pàs étèRémét dÈtoûRÈé ? RÈtoRqûà Sû Chàg. — Cé ’ést pàs possbé, éxpqûà Zhég Shyoû. Eé à dt qûé s qûéqû’û ’àppRochàt, éé sàûtéRàt sûR-é-chàmp. Dépûs md, ét céà Fàt pûs dé qûàtRé héûRés, éé ést sûR é qû-é. — SéRàt- possbé qûé tû é sos pàs « qûéqû’û » ?
9
— C’ést à FéêtRé dé chéz oûs : s oûs oû-éz oûs é àppRochéR, oûs oûs é àppRochéz ; péRsoé é à oûs méàcéR dé s’ôtéR à é poûR çà. — Màs jé é à coàs pàs… qû’ést-cé qûé jé às bé poûoR û RàcotéR ? — C’ést commé poûR û pRéméR àmoûR : qûàd o é sàt pàs qûo dRé, o tRoûé toû-joûRs. Aû càs où oûs oûs RétRoûéz é pàé, bàsséz à têté ét RégàRdéz-mo. Jé oûs é pRé ! » Zhég Shyoû sé coûRbà tRès soééémét ét Sû Chàg sé sétt soûdà éxtRêmémét ÈgéR, té û àstRoàûté lottàt dàs é cosmos oû ûé càébàssé À à dÈRé sûR ’éàû. « Ué péR-soé éût sàûtéR d’û mméûbé ét, mo, jé mé sés poûsséR dés àés ; jé déRàs Ràmét àoR hoté ! » ï sé dRgéà éRs sà chàmbRé, és jàmbés compètémét Ràmoés, ét  ’étédt pûs és Récommàdàtos qû’o û Fàsàt. ï dt àoRs : « Cé ’ést pàs qûé jé é éûé pàs sàû-éR qûéqû’û, màs c’ést qûé jé ’é à pàs à càpàctÈ. — Né oûs qûÈtéz pàs, RÈtoRqûà é pocéR, commécéz pàR pRédRé ûé gRàdé RéspRàto. » Sû Chàg FéRmà és yéûx ét RéspRà pRoFo-dÈmét. So toRsé Ètàt bombÈ commé s’ coté-
10