Contes et mythes mafa du Cameroun

Contes et mythes mafa du Cameroun

-

Livres
176 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre est un panorama de la littérature orale mafa qui décrit l'univers banal et sacré des Mafa. On découvre, dans une ambiance ludique et distractive, toute la beauté et la sagesse des njekene. Des textes instructifs qui montrent que les contes sont destinés à toute la communauté, qui les savoure en passant d'un monde féérique et merveilleux à des situations sérieuses qui hantent son quotidien.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 septembre 2012
Nombre de lectures 395
EAN13 9782296504998
Langue Français
Signaler un abus
Élisabeth Yaoudam
Contes et mythes mafadu Cameroun
Préface d’Emmanuel Matateyou
LITTÉRATURES ET SAVOIRS
Contes et mythes mafa
du Cameroun
Littératures et Savoirs Collection dirigée parEmmanuel Matateyou Dans cette collection sont publiés des ouvrages de la littérature fiction mais également des essais produisant un discours sur des savoirs endogènes qui sont des interrogations sur les conditions permettant d’apporter aux sociétés du Sud et du Nord une amélioration significative dans leur mode de vie. Dans le domaine de la création des œuvres de l’esprit, les générations se bousculent et s’affrontent au Nord comme au Sud avec une violence telle que les ruptures s’accomplissent et se transposent dans les langages littéraires (aussi bien oral qu’écrit). Toute réflexion sur toutes ces ruptures, mais également sur les voies empruntées par les populations africaines et autres sera très éclairante des nouveaux défis à relever.  LacollectionLittératures et Savoirsest un espace de promotion des nouvelles écritures africaines qui ont une esthétique propre; ce qui permet aux critiques de dire désormais que la littérature africaine est une science objective de la subjectivité. Romans, pièces de théâtre, poésie, monographies, récits autobiographiques, mémoires... sur l’Afrique sont prioritairement appréciés. Déjà parus Eugène Abel NTOH,La main invisible, 2012. Armand MEULA,Coq mâle, coq femelle, 2012. Chatchun TAYOU DJOUGLA,Azobe, 2012. Justin DANWÉ,Le génie du mal. L’assaut des enfants-soldats, 2012. André Marie AWOUMOU MANGA,Au paradis. Pièce de théâtre en cinq actes, 2012. LUCY,Les fils du vent, 2012. Alphonsius ATEGHA,Clandestin sur son propre continent…, 2012. Aubin Renaud ALONGNIFAL,La pluie dans le jardin de la vie, 2012. Christian KAKAM de POUANTOU,Une tribune pour la douleur, 2012. M. DASSI,Oremus. Poésie et développement, 2012.
Élisabeth Yaoudam
Contes et mythes mafa
du Cameroun
Préface d’Emmanuel Matateyou
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00074-9 EAN : 9782336000749
À mes chers parents, Dabara Baldena et Daguidam Hayata. Qu’ils trouvent ici le fruit de leurs incessants efforts pour un retour aux sources. À toi, cher frère Noé Hayata, pour perpétuer le chemin ainsi tracé.
Préface
Dans ce livre qui révèle les trésors cachés de la culture mafa à travers ses contes et ses mythes, Élisabeth Yaoudam avec méthode et pugnacité déroule pour le plaisir du lecteur les scènes et les tableaux qui sont en fait le miroir d’une société qui veut vivre avec son temps.
Qu’on l’appelle Mafa ou Matakam, ce peuple qui vit sur les montagnes du Mayo Tsanaga au Cameroun et au Nigéria dans le Maiduguri a une identité liée à la montagne qui revient dans la plupart des récits, contes ou mythes que l’on désigne ici par un seul mot « njekene ».
Le mérite de ce livre est qu’il est organisé en pôles d’intérêt où l’on a d’une part les contes (pp. 29-143) et dans une dernière partie les mythes (pp. 144-164). Le lecteur sera entraîné et bercé tout au long des pages par les savoureuses aventures des ‘’deux frères’’, la rocambolesque mésaventure des ‘’Sept petites chercheuses de légumes’’, les tonifiantes histoires de ‘’L’écureuil et des deux filles’’, de ‘’ La femme et la vipère’’, de ‘’L’homme obsédé’’ ou encore de ‘’ Les trois cupides’’. Plusieurs thèmes sont abordés dans cet ouvrage qui se présente comme un hymne à la terre natale, le pays mafa avec ses hommes et ses femmes.
L’autre mérite de ce livre est qu’il est un donner à penser. ‘’Quelque temps après, l’arbre mourut. Quand Zhígílé vit cela, il se fâcha et s’éloigna de la terre et les gens perdirent le langage qui leur permettait de communiquer avec Zhígílé’’. (p.164) Zhígílé chez les Mafa est ce qui, dans d’autres cultures camerounaises, est appelé Si, Zambe, Loba, etc. C’est l’Être suprême, le Créateur. Dans les récits mythiques présentés dans ce livre, on assiste avec émotion au spectacle ahurissant de l’homme cherchant une réponse à donner à son existence. L’origine de la souffrance de l’homme, de la culture et de l’éloignement du ciel de la terre est donnée, par exemple, dans le récit suscité comme réponse à l’angoisse originelle.
Au total, c’est un livre intéressant parce qu’il participe de l’entreprise de valorisation de la culture des peuples autochtones afin d’aller vers la mondialisation les bras bien chargés.
Professeur Emmanuel Matateyou
Introduction Le dessein de publier ce recueil de contes et de mythes est né il y a quelques années, alors que nous effectuions nos premières descentes sur le terrain, en pays mafa au Cameroun, dans la région de l’Extrême-Nord, pour constituer un corpus en vue d’un mémoire pour l’obtention d’un Diplôme d’Études Approfondies (DEA), qui s’est prolongé par une thèse actuellement en cours. La collecte des sources orales, entre 2005 et 2008, s’est avérée fructueuse au point de donner un vaste répertoire composé de mythes, contes, proverbes et de chants mafa. Nous avons jugé intéressant de procéder à sa diffusion vers un large public afin que chacun y reconnaisse une part de son identité ou y découvre quelque chose de nouveau. Les différents textes présentés dans ce recueil ont été collectés grâce aux diverses contributions d’ informateurs, comme Dzenguéré Wandala, Sa majesté Moussa Yavara, Edouard Kaldapa, Philippe Mesmer Ganava, Dabara, Daguidam, Teveuk, Zacharie Dabara, Jacques Kaldaye, Monique Nguizié, Delphine Doumagaï, Hadadak, Thérèse Daïna, Isaac Ltanoua, Marc Kadoua Ldakna, Paul Nguizbai, Mathieu Fandai Vaksa, Jeannette Dikokay, Alphée Bamsa, Guenke Maligana, Michel Guibay, Madeleine Zaidam, Marie-Claude Daza Ndjoudjo, Richard Dzavi Ghandi, Pierrot Baldena By, Pascal Dokoza, Maïmounatou Oumarou, Antoine Guidaïmé Oumarou. Nous tenons à leur exprimer notre gratitude. Nous remercions aussi Godula Kosack, Francis Marcoin, Amos Fergombé, Gabriel Kuitché Fonkou et Clément Dili Palaï pour leurs conseils, critiques et pour leurs suggestions dans le but d’améliorer cet ouvrage. Qui sont les Mafa ? Les Mafa font partie des vingt-trois ethnies qui habitent les montagnes du Nord-Cameroun. Plus connus sous le nom de 1 Matakam ,les Mafa sont un peuple à l’histoire singulière et riche, 1 Plusieurs personnes ignorent que Mafa et Matakam renvoient à un seul et même groupe ethnique. Le nom Matakam est péjoratif dans son origine étymologique et est considéré par les Mafa eux-mêmes comme une insulte. Lire à cet effet Jean-Yves Martin et Lavergne, pour qui, le terme matakam viendrait plutôt du peul. «La