Et l

Et l'Algérie des Rois, Sire?

-

Livres
112 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 1992
Nombre de lectures 38
EAN13 9782296255845
Langue Français
Signaler un abus

Et l'Algérie des rois, Sire?

Collection Ecritures Arabes

Noureddine ABA

Et l'Algérie des rois, Sire?
Poèmes

Éditions L'Harmattan 5-7, rue de l'École Polytechnique 75006 PARIS

DU MÊME AUTEUR
POÉSIE: La Toussaint des énigmes, Ed. Présence Africaine. Gazelle après minuit, Ed. de Minuit (Prix Afrique 1979). C'était hier Sabra et Chatila, Ed. L'Harmattan. Gazelle au petit matin, Ed. de Minuit. Mouette, ma mouette, Ed. L'Harmattan.
THÉÂTRE:

Méditerranée,

Le gain d'une défaite, diffusé à l'O.R.T.F. Ziryab l'enchanteur, diffusé à l'O.R.T.F. Montjoie Palestine, Ed. Pierre-Jean Oswald, Poème dramatique créé en octobre 1971 à la maison de la culture de Nîmes, repris en 1972 au théâtre Algol de Bruxelles et au théâtre des Deux-Portes à Paris (épuisé). Deuxième édition: texte bilingue français-anglais, Ed. L'Harmattan. L'Aube à Jérusalem, Sned, Alger. La Récréation des Clowns, Ed. Stock, créée le 5 février 1982 au théâtre de la Chimère à Hennebont. Tell El Zaâtar s'est tu à la tombée du soir, Ed. L'Harmattan. (Prix de de l'amitié Franco-Arabe 1981). Le Dernier Jour d'un Nazi, Ed. Stock, créée le 13 mai 1986 à la Fondation Deutsch de la Meurthe. L'Annonce faite à Marco, Ed. L'Harmattan, créée le 12 janvier 1990 au Centre de Détention de Caen. ESSAI: Lettre aux intellectuels algériens, Ed. Présence retrouvé, Ed. de la Palestine. (Prix Afrique

RJÔ:CIT: Le chant perdu au pays Méditerranée, 1979).

Le Cerf

CONTES: Deux étoiles filantes dans le ciel d'Alger, Ed. Nathan. La Gazelle égarée, Sned, Alger. Les quatres ânes et l'écureuil, Ed. Hachette. (Diplôme livre Loisirs-Jeunes, 1982). L'oiseleur des fleurs, Ed. L'E.N.AL.

du meilleur

@ L'Harmattan, 1992 ISBN: 2-7384-1182-7

Nous étions fiers d'appartenir à un pays qui déversait sur nos blessures la lumière généreuse d'un soleil complice des torches qui brûlaient dans nos cœurs, fiers d'un pays où le plus simplement du monde nous nous appelions frères entre inconnus. Frère! Dentelle du ciel! Fenêtre sur la mer! Frère, l'âme assurée avec le vent en poupe! Mais ce mot dont nous avions tant besoin pour Vlvre a tellement été dénaturé, tellement été souillé, trahi, que je préfère aujourd'hui vous appeler compagnons! Compagnons d'une longue nuit de douleur et d'espérance c'est à vous, à vous, Malek Haddad, luthier de mots archets de nostalgies, à vous, Mouloud Mammeri, juste parmi les sages, main déployée dans le ciel, à vous, Kateb Yacine, souffleur d'astres, bâtisseur de légendes, à vous mes anciens camarades d'hier d'un combat que nous croyions juste mais dont je meurs, aujourd'hui, en chevalier vaincu, à vous, à la mémoire de votre dernier regard, à la mémoire de votre dernière parole que je dédie ces poèmes blessés, griffonnés le long de ces jours d'exil dans mon propre pays. 7

Et à la mémoire de ma mère dont la mort récente a enfin permis la publication de ces poèmes écrits à Alger entre 1980 et 1989 N.A.

I

Ce premier jour de l'Indépendance de l'Algérie, au petit matin scintillant d'étoiles, nous voulions planter l'arbre aux grandes espérances profond dans la terre et le plus près possible du soleil; au-delà de l'horizon, sur un haut promontoire, le planter sans cris de victoire inutile, sans présomption de couronne ou de trône, mais seulement avec le sens de la grâce en prière prête à toutes les remises de peine, avec le sens aussi de la fraternité et du sacré retrouvés.

Mais nous ne savions pas que la terre, l'arbre et le paysage avaient été depuis la veille pillés, puis confisqués par de vieux routiers de l'imposture et les teigneux, les boiteux et les bossus de leurs tribus et des tribus de ces tribus. Nous ne savions pas que ces routiers de l'imposture
revêtiraient les habits de lumière des combattants de l'ombre, morts en princes du . courage, mais en graines perdues. Il