//img.uscri.be/pth/ecf4286fdeecc01e3c7bf42a4c2aa753290649fb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Faites entrer le coupable

De
297 pages
Ce roman est sous forme de chronique judiciaire : Carl Mézière, le personnage central de cette histoire étonnante, est-il innocent ou coupable ? Au lecteur de suivre l'invraisemblable parcours judiciaire d'un personnage hors norme. L'intrigue se déroule dans une sorte de triangle infernal, entre le Luxembourg, l'Allemagne et la France. Carl arrivera-t-il à déjouer la malédiction qui s'est refermée sur lui comme un piège ?
Voir plus Voir moins
Joseph Dalstein
Faites entrer le coupable Roman
/ Littérature
Rue des Écoles
FAITES ENTRER LE COUPABLE
Rue des Écoles Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques. Déjà parus
Duhamel (Philippe),Des fleurs sur une tombe, roman, 2017. Diaz (Claude),Les blessures de l’absence, roman, 2017. Berchmans (Nijimbere),L’école anormale de Kiremba, récit, 2017. Bélard (Paul),La course des érables, roman, 2017. Victor (Michèle),Nous, les enfants de Diogène,roman,2017. Lauze (Frédéric),Téchouva, roman, 2017. Fouque (Philippe),Je viendrai tôt demain matin, roman, 2017. De Ridder (Guido),Les poches pleines d’enfance, récit, 2017. Perriard (Franck),Le retour des Brûleurs de loups, roman, 2017 Paton (Laurence),Quitter les lieux, récit, 2017. Charvet-Bernard (Christiane), Comme une aube encore barbouillée de nuit, roman, 2017. Monterey (Emmanuel),Opération contre-jour, roman, 2017. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Joseph Dalstein Faites entrer le coupable Roman
Couverture : à la mémoire d'Amilcar Zannoni (1922-2009)
Il n'a que deux ans quand ses parents émigrent en Lorraine où il sera embauché dans la sidérurgie, avant de devenir sculpteur sur fer. Cette œuvre s'appelle « L'ACAT », du nom de l'ONG « Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture ». L'artiste en a fait don à la Paroisse Protestante Saint Pierre le Jeune de Strasbourg où elle a trouvé sa place dans le Cloître. Il a expliqué le jour de l'inauguration en 2006 qu'elle symbolisait un homme terrassé en train de se relever : magnifique symbole du destin de Carl Mézière, le personnage central de ce roman.
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13046-0 EAN : 9782343130460
 àÉlisabeth  à Véronique et Myriamà Stéphane et Fabienneà Jean-Christophe et Odileà Iris et Arthur, mes petits-enfantsà toute la familleà mes proches et à tous mes amisà Huguette ma correctriceà Nicolas mon conseiller en informatiqueà tous les autres qui m'ont aidé, soutenu et encouragéà François et Odile qui m'ont ouvert les portesd'un monde secret dont je n'avais pas les clés
7
Du même auteurChez le même éditeur
«BABYLEO»2015
8
PréfaceLa justice est faite pour s'occuper des coupables. Ils sont arrêtés, jugés, condamnés, ils doivent payer à la société leurs forfaits ou leurs crimes par des peines de prison. Quand ils se conduisent bien, la durée de l'incarcération peut être diminuée.Mais les innocents? Voyons, la justice ne s'occupe pas des innocents, ils n'ont pas leur place dans le système judiciaire ou pénitentiaire. La justice ne s'occupe que des coupables. L'histoire de Carl c'est l'histoire d'un homme condamné à perpétuité pour avoir commis un crime grave. Il doit faire preuve de repentance, battre sa coulpe, réparer l'horrible forfait accompli, faire de longues années de prison, préparer sa réinsertion, montrer qu'il va changer de comportement et vivre désormais dans le respect des lois.Oui, mais Carl depuis le premier jour a proclamé son innocence: il n'est pas coupable! C'est la justice qui s'est trompée... Attendez: la justice ne se trompe pas. C'est toute la difficulté de l'histoire de Carl: comment peut-on être innocent dans une machine judiciaire qui est faite pour les coupables?Voilà l'étrange canevas de ce roman qui se situe quelque part entre la triste réalité du fait divers et l'absurdité du parcours judiciaire.Au lecteur de choisir librement entre le drame humain d'un homme condamné injustement et la chronique hasardeuse d'une justice impitoyable.
9