Je viendrai tôt demain matin

Je viendrai tôt demain matin

-

Livres
298 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fabien, père de famille, n'est pas préparé à tomber amoureux d'Éric. Il va donc le mettre en attente, attente justifiée par le caractère inattendu de cette attirance et sa dévotion à sa vie familiale. Éric va patiemment attendre, dans un quotidien qui va ébranler leurs certitudes. À mesure de l'évolution de cette attirance Fabien semble dominer la situation alors qu'un défi professionnel l'obsède, et qu'il tente de gérer des tensions familiales. Éric pourra-t-il continuer d'attendre et de masquer à quel point cette situation l'affecte ?

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 05 septembre 2017
Nombre de lectures 3
EAN13 9782140045455
Langue Français
Signaler un abus
Philippe Fouque
Je viendrai tôt demain matinRoman
/ Littérature
Rue des Écoles
JE VIENDRAI TÔT
DEMAIN MATIN
Rue des Écoles Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques. Déjà parus
De Ridder (Guido),Les poches pleines d’enfance, récit, 2017. Perriard (Franck),Le retour des Brûleurs de loups, roman, 2017 Paton (Laurence),Quitter les lieux, récit, 2017. Charvet-Bernard (Christiane), Comme une aube encore barbouillée de nuit, roman, 2017. Monterey (Emmanuel),Opération contre-jour, roman, 2017. Jouin (Bernard),Les Ruines en Héritage, roman, 2017. Gayet (Jacques),Oujda ou une enfance marocaine, récit, 2017. Wallet (Jean-Marie),Le Zouave, roman, 2017. Cambrelin (Jean-Jacques),Les truculentes et merveilleuses aventuresde notre Papy, récit, 2017. Kalifa (André),Le turbot de Domitien, roman, 2017. Marin (Agnès),Sous l’amandier en fleur, roman, 2017. Allein (Aurélie),Maman de triplés : trois pas vers la folie, récit, 2017. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Philippe Fouque Je viendrai tôt demain matinroman L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr/ ISBN : 978-2-343-12323-3 EAN : 9782343123233
1
Fabien a trouvé dans la salle de bain l’isolement qu’il estimait nécessaire à sa préparation mentale. Des voix parviennent étouffées derrière la porte fermée, celles des enfants et de leur mère qui s’appellent et se répondent. Un fond sonore filtré par l’habitude. Dans la salle de bain, les grésillements de France Info dominent : le chroniqueur égrène des résultats sportifs, entrecoupés des déclarations formatées des champions et de leurs entraîneurs. Fabien hésite entre deux déodorants. Son choix finit par se porter sur celui de la même gamme que son après-rasage. Ses aisselles lui paraissent inégalement blanchies par le passage du stick. Il distingue mal l’image que lui renvoie le miroir, brouillée par endroits par les vapeurs d’une douche prolongée. Il repose le déodorant sur le côté qui lui est réservé, à droite du lavabo, puis trace avec son index un demi-cercle sur la buée. Il se place exactement en face de ce sourire de clown qui se superpose ainsi au reflet de ses propres lèvres. Il tente de faire coïncider les deux, puis, devant le ridicule de sa grimace, relâche la tension de ses zygomatiques. Il essuie alors les traces de buée sur toute la surface, puis recule, le plus loin possible, jusqu’à ce que le miroir renvoie l’image de la naissance de son pubis, juste au-dessus du lavabo, derrière le robinet mélangeur. Il s’amuse de l’effet de ce pénis chromé, puis se déplace vers la droite, jusqu’à apercevoir la base de son propre sexe. Dressé sur la pointe des pieds, il bombe le torse en inspirant, rentre son ventre. Il se trouve beau. Il pense à la dernière fois qu’il a fait l’amour avec sa femme, hier matin. Les enfants se sont réveillés tôt, puis miraculeusement rendormis. Les parents ont alors profité de cette fausse alerte pour entretenir leur vie amoureuse. Fabien se souvient avoir joui au moment où des appels stridents signalaient le second réveil des enfants. Instantanément, Vanessa a tourné la tête vers la porte de la chambre. Fabien l’a embrassée sur la joue, au moment où elle se glissait hors du lit, sans un mot, lançant à son mari le regard de mère de famille que le devoir appelle. Seul dans la pénombre, Fabien a organisé mentalement ses activités dominicales, puis s’est exercé à distinguer les contours du plafonnier. Il a soulevé la couette et respiré
9