//img.uscri.be/pth/65bdbb14b3491bdfb58ce23284f6bf2fb0701240
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'étoile cachée du roi Salomon

De
57 pages
Tout a commencé un soir, à la suite du crime odieux d’une personnalité politique à Kinshasa, détenteur d’un secret savamment gardé par une organisation secrète et remontant à l’époque du règne du Roi Salomon. Grande aventure touristique dans le monde de l’imaginaire, cette histoire passionnante pourrait devenir une réalité si le lecteur essaie d’en appliquer les principes dans son quotidien.
Le lecteur découvrira plusieurs vérités inédites et secrètement conservées dans certains milieux. Une course au pouvoir inassouvie car son accès est conditionné par un secret caché depuis des siècles. Mythe ou réalité, la ville secrète en Afrique noire avec une porte d’accès électromagnétique, où se trouverait depuis des millénaires la presque totalité de la fortune du Roi Salomon, n’est pas seulement dans l’imaginaire de l’auteur. Certains phénomènes sociaux actuels, éclairés par une approche inédite de certains faits historiques depuis l’épopée de l’Égypte antique, amènent le lecteur sur un terrain de réflexion aux multiples doutes.
« Pourquoi cette course effrénée de quelques hommes politiques, y compris certains de la haute finance internationale, au point de tuer pour la recherche d’un code d’accès ? »
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Laurent Ndaywel Mbosele
L’Étoile cachée du Roi Salomon
Volume 1 L’assassinat du Grand Maître
Fantasy
Éditions Amalthée
Ce livre est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages et les événements sont le fruit de l’imagination de l’auteur et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou ayant existé serait pure coïncidence.
Consultez notre site internet
© Éditions Amalthée, 2016 Pour tout contact: Éditions Amalthée – 2 rue Crucy – 44005 Nantes Cedex 1 www.editions-amalthee.com
À mon Dieu, mon Créateur, Suprême Maître de l’Univers,
À celle qui m’a permis de voir la lumière du jour et à mon géniteur
À mon épouse dont les rayons amoureux du soleil de son cœur ne cesseront de me rendre heureux,
À tous mes enfants bien-aimés. ’histoire que vous allez découvrir est basée sur ce rtains faits réels dans l’imaginaire Lun crime odieux d’une personnalitéde l’auteur. Tout a commencé un soir, à la suite d’ politique à Kinshasa, détenteur d’un secret savamme nt bien gardé par une organisation secrète et remontant à l’époque du règne du roi Sal omon. C’est vraiment une grande aventure touristique dans le monde de l’imaginaire, une histoire passionnante qui pourrait devenir une réalité si le lecteur essaie d’en appli quer les principes dans son quotidien.
CHAPITRE 1 UN JEUNE HOMME SANS AMBITION DÉMESURÉE
peine était-il arrivé de voyage dans sa luxueuse ré sidence d’un des quartiers les plus Àhe arrière droite de son pantalonhuppés de Paris, que le téléphone vibra dans la poc super 100 de couleur bleu nuit. Alfred le décrocha aussitôt et fut surpris d’entendre à l’autre bout du fil la voix timbrée de son vieux co pain de collège, Jérôme, devenu ministre des Affaires étrangères au Congo Kinshasa. — Comment vas-tu mon très cher frère? s’exclama Jérôme. — Très bien merci, hormis la fatigue quotidienne. J e sors à peine d’une importante réunion. Je pense que ma mission à l’Agence intergo uvernementale de la francophonie n’est pas un fait de hasard. Plus les jours passent , plus je m’en rends compte. Je sens que je dois faire quelque chose de très important b ientôt… Je suis finalement convaincu que je suis presque au bout de ce que j’ai toujours rêvé. — Rappelle-toi toujours tout ce que je te disais, à l’époque, à l’université: « sous la forme de tes instincts, la volonté du Suprême Créat eur veut s’exprimer à travers toi. Cherche à la connaître, écoute et observeprofesseur au; il n’y a pas de plus grand monde que la nature elle-même. Et tel que tu crois, tu recevras. » — Merci beaucoup mon frère. Mais parlons un peu de toi, que deviens-tu finalement? — Je suis toujours le plus jeune ministre du gouver nement. Je vais bientôt publier un livre. Mais je voudrais que tu y jettes un coup d’œ il avant sa parution. — Avec plaisir, tu me l’envoies quand tu veux et je m’en occuperai. — Dès demain matin je te l’expédie par courriel. Al ors bonne nuit et n’oublie pas de prier pour moi. — T’inquiète Jérôme! Prends bien soin de toi et bonne nuit. La salle de séjour d’Alfred était décorée d’objets d’art ultramodernes. Dans sa chambre, un lit bien feutré avec beaucoup de petits oreillers et un grand traversin. À côté de la fenêtre principale se tenait un grand bureau, style Louis XIV, sur lequel trônait royalement un grand ordinateur MACINTOSH avec un grand écran. Alfred l’avait toujours appelé son jumeau virtuel. C’était le confident de toutes ses pensées où étaient stockés tous ses secrets scientifiques et les résultats de ses activités professionnelles. Alfred, jeune produit fini du moule éducatif jésuite, était un juriste diplômé en sciences politiques avec un DESS en économie et gestion durable des for êts. Auteur de plusieurs ouvrages de renommée mondiale, il était très vite devenu, ap rès deux ans d’enseignement à l’université de la Sorbonne, conseiller chargé de l a diplomatie scientifique du directeur général de l’Agence intergouvernementale de la fran cophonie. Originaire de la République démocratique du Congo, il avait préféré élire domicile en Europe pour éviter les milieux politiques tumultueu x congolais où son papa, ancien président de la République, rêvait de le voir un jo ur exceller pour devenir un jour comme l u i , président de la République. Dépourvu d’ambitio ns politiques démesurées, l’esprit d’Alfred ne cadrant pas avec les idées politiques d e son papa, ce jeune professeur universitaire fit le choix de partager sa vie entre les milieux universitaires européens et asiatiques, avec sa vie familiale de jeune fiancé à une Franco-congolaise, Adèle, originaire de l’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo. La ravissante Adèle, une svelte beauté noire aux ja mbes galbées et à l’allure mannequin, était une diplômée des universités japon aises en nouvelles technologies de l’information et de la communication, qui occupait le poste numéro deux dans la première grande entreprise de télécommunications au Congo Dé mocratique, VODACOM, dont son papa, grand magnat de la haute finance internationa le, était l’un des actionnaires privés. La vie amoureuse de ces deux fiancés se passait ent re les deux capitales. Ce qui justifiait les multiples voyages Kinshasa-Paris rég ulièrement orchestrés tous les mois