Le Peuple des étoiles

-

Livres
392 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Tyn serait un adolescent comme les autres si ses parents n'avaient disparu en mission voilà des années... et s'il n'était immortel, comme nombre de ses semblables après la réorganisation de l'espace et la disparition de la Terre. Lassé de sa vie dans la Grande Demeure, ce vaisseau peuplé d'armures vivantes et d'ordinateurs intelligents, Tyn parvient à convaincre les responsables du conseil d'aller passer quelques mois de vacances sur une planète amie. Mais la vie, même pour les Immortels, ne va jamais de soi, et les ennuis commencent lorsque Tyn et ses accompagnateurs sont attirés vers Hadès, la planète interdite... Amateurs de science-fiction, de fantasy et de mondes parallèles, bienvenue chez vous, dans la Grande Demeure, vaisseau spatial high-tech, et patrie des Immortels. Pour qui décidera de les suivre, de découvrir Le Peuple des étoiles, et d'emboîter le pas de Ramatot Darknesslord, le voyage est offert (mais sera mouvementé), de planète en planète, dans un univers où l'anticipation le dispute au fantastique, et où les ordinateurs ont une âme.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 49
EAN13 9782748365177
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0098 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le Peuple des étoiles
Ramatot Darknesslord Le Peuple des étoiles Les portes d’Hadès
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0116338.000.R.P.2011.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2011
Chapitre 1 Comme tous les matins, Tyn entra dans la salle de cours de la Grande Demeure. L’immense salle s’illumina doucement. Une personne étrangère au vaisseau aurait été très impressionnée par l’architecture de cette pièce gigantesque ainsi que par l’illumination progressive des rampes d’éclairage. — Bonjour Tyn, dit la douce voix de l’ordinateur. — Bonjour Ordo, répondit Tyn d’une voix traînante. — Tu n’as pas l’air très en forme dis-moi, si tu n’étais pas un Immortel, je penserais presque que tu es malade. — Justement je suis malade. Je suis malade d’ennui. Ce n’est pas drôle d’être le plus jeune Immortel de la Grande Demeure. Les autres sont tous adultes, ils ont une fonction à bord, ils n’ont pas envie de jouer avec moi comme tu le fais toi. Comme je n’ai que douze ans je ne suis pas autorisé à quitter le vaisseau. — Tu dois t’armer de patience, tu sais être un Immortel est un grand privilège… — Arrête ! hurla l’enfant, toujours les mêmes rengaines sur les devoirs des Immortels dans l’ordre de Galaxiaan, je sais déjà tout ça par cœur. — Allons, répondit Ordo, tu sais bien que je t’aime et que je suis prêt à t’aider, mais t’énerver ne te mènera nulle part, si tu veux parlons de tes problèmes en nous promenant dans la forêt. — Non, parlons-en ici et maintenant, appelle Vincent et Travis, qu’ils viennent en parler avec moi. Pendant un instant l’air parut se figer, puis Ordo répondit :
9
— D’accord je les appelle, mais ta confiance à mon égard me va droit au cœur. Ordo fit un silence glacial et Tyn reprit la parole : — Bon ! Pardonne-moi mon ami, tu sais bien que je n’en ai pas après toi. Mais être le seul enfant Immortel de l’univers est parfois très lourd à porter. Vincent, Travis et Riils sont les seuls qui puissent vraiment prendre les décisions qui s’imposent, alors appelle-les s’il te plaît, au moins Vincent et Travis. Vincent Striker chef suprême des Immortels était affairé dans la salle de contrôle de la Grande Demeure, lorsque la voix de l’ordinateur vivant le tira de ses pensées. — Vincent ! Nous avons un problème avec Tyn, pourriez-vous, Travis et toi, le rejoindre dans la salle de cours ? — Ne peux-tu résoudre ce problème toi-même Ordo ? Nous avons beaucoup de travail ici. — Désolé Vincent, répondit Ordo, cette fois j’ai l’impression que c’est grave. Il dit que toi seul peux l’aider. — Bon, reprit le chef des Immortels, nous arrivons. Le temps d’appeler l’équipe de remplacement. En effet, bien que l’ordinateur de la Grande Demeure soit en mesure de commander toutes les fonctions du vaisseau, la plupart des tâches de pilotage et de commandement furent confiées à l’équipage. Le créateur de l’immense machine en ayant décidé ainsi. Sans doute avait-il pensé que des êtres vivant éternellement finiraient par tomber dans l’ennui s’ils n’avaient pas de nombreuses tâches à remplir. Pourtant, en plus de deux mille années spatiales d’existence, pas une fois au cours de leurs
10