Le prieuré sur la colline

-

Livres
61 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Et si l'école vous offrait une seconde chance... et une nouvelle vie ?


Pour fuir une scolarité ratée, Dimitri accepte l'étrange proposition de formation d'un institut d'études sur le Moyen Âge. Chaleureusement accueilli par ses nouveaux collègues, il s'intègre vite au sein de la petite communauté.
Pourtant, Dimitri réalise bientôt qu'on lui cache bien des secrets. Pourquoi l'existence de l'institut doit-elle être tenue cachée ? Quel est ce précieux manuscrit dont tout le monde parle derrière son dos ? Pourquoi le responsable de l'institut se fait-il passer pour un moine ? Que cache la pièce fermée à clé au-dessus de son bureau ? Et où se trouve le "Prieuré-sur-la-Colline" ?


Si vous avez raté le début, tapez l'ISBN 9782379140921


La suite de cette publication est disponible avec l'ISBN : 9782379141096




Ce titre étant désormais disponible dans son intégralité, ce chapitre sera retiré de la vente le 2 novembre 2019.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782379141089
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
APROPOSDECETTEÉDITION:
LEPRIEURÉSURLACOLLINE
SÉGOLÈNEROUDOT
ROMANENPRÉPUBLICATION
CHAPITRE16
*
Éditions de l’Arlésienne
*
Publié pour la première fois le 27 juillet 2019
Tous droits réservés.
ISBN 978-2-37914-108-9
*
Dépôt légal automatique.
*
Source de l’illustration : Création de Lucille Cottin
LEPRIEURÉSURLACOLLINE
CHAPITRE16
Dimitri décida de tout abandonner. Il ne voyait auc une raison pour laquelle la jeune fille n’irait pas raconter qui il était vraiment à frère Laurent, et il le dit à Martin quand celui-ci le prit à part dans la soirée. La fille de vait être sérieusement myope si elle ne l’avait pas reconnu. Ils feraient mieux de partir t out de suite ou de trouver vite une explication convaincante. Dimitri ne cacha pas sa p référence pour la première solution.
Martin l’écouta parler sans l’interrompre, mais le garçon vit l’inquiétude et l’amertume succéder à l’incrédulité sur son visage et il finit par se taire, laissant consciemment le champ libre aux reproches de son compagnon. Au lieu de cela, Martin se laissa glisser contre le mur de l’étable et s’assit, les yeux tournés vers le ciel nocturne.
— Dimitri… Tu sais, je n’aurais jamais cru que tu désobéirais comme ça. Te rendre au prieuré alors qu’on t’avait interdit de quitter le manoir, c’était irresponsable. Une attitude de gamin. Ce n’était pas digne de toi.
— Nous étions deux. Alejandro aussi a désobéi.
— Oui, Dimitri. Mais peu importait que l’ambassade ur ou cette fille voient Alejandro. C’est toi qui devais rester caché. Tu as peut-être tout fait rater.
— Désolé.
— C’est ça. C’est bien le moment. Qu’est-ce que tu veux que ça change?
Dimitri réfléchit, mais ne trouva rien de fulguran t à répondre.
— Si tu avais été honnête, continua Martin, si tu en avais eu le courage, tu aurais tout avoué à Saturnin. Eh oui, à Saturnin. Et nous aurio ns réorganisé le voyage, nous aurions pris le risque de te laisser venir sans dég uisement. Ce risque-là aurait été mille fois préférable à celui qu’on va prendre maintenant . Parce qu’il est hors de question de rentrer.
— Tu veux rester?
(...)
APROPOSDEL'AUTRICE
guiste. Elle vit à Lannilis dans leSégolène Roudot est écrivain, bibliothécaire et lin Finistère.
POURALLERPLUSLOIN
L’Arlésienne est une maison d’édition spécialisée d ans le livre numérique. Créée à l’initiative d’auteurs en 2014, elle publie ses tit res depuis mars 2015 à un tarif proche du livre de poche, pour que chacun puisse avoir acc ès à la littérature.
Nous publions essentiellement des nouvelles et des textes courts (novella, pièces de théâtre…), mais avons également plusieurs romans au catalogue. Nos titres sont disponibles chez les libraires en ligne, notamment indépendants.
Notre projet vous intéresse, et vous souhaitez y c ontribuer? Laissez un commentaire sur ce livre, soit sur le site où vous l’avez achet é, soit sur les sites spécialisés comme Babelio, puis partagez-le!
Merci d’avoir lu ce titre, et à bientôt pour d'autres lectures avec l'Arlésienne !