Le vrai travail de la mère pendant la gestation

Le vrai travail de la mère pendant la gestation

-

Livres
28 pages

Description

«Pendant tout le temps de la gestation, la mère doit créer consciemment autour de son enfant une atmosphère de pureté et de lumière afin de travailler en collaboration avec l’âme qui va s’incarner. Même si elle ne peut pas voir cette âme, elle peut au moins s’adresser à elle: «Voilà, je t’aiderai, je te donnerai les meilleurs matériaux, mais tâche, toi aussi, d’apporter des qualités et des vertus à mon enfant afin qu’il soit un être magnifique.»

«Au moment où la mère prononce de tout son amour ces paroles qui sont puissantes, qui sont magiques, déjà il émane d’elles certaines particules, et l’esprit de l’enfant qui doit s’incarner les prend comme matériaux pour construire ses différents corps. L’enfant lui-même ne possède rien, il reçoit tous les matériaux de sa mère. C’est pourquoi elle doit être consciente et, par ses pensées et ses sentiments, ne lui donner que les particules les plus lumineuses, les plus pures.»

Omraam Mikhaël Aïvanhov


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 août 2015
Nombre de lectures 3
EAN13 9782818403914
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Table des Matières
LE VRAI TRAVAIL DE LA MÈRE PENDANT LA GESTATION I II
Omraam Mikhaël Aïvanhov
LE VRAI TRAVAIL DE LA MÈRE PENDANT LA GESTATION
© 1990, Éditions Prosveta S.A.
318FR
© Copyright 2008 réservé à S.A. Éditions Prosveta p our tous pays. Toutes reproductions, adaptations, représentations ou éditions quelconques ne sauraient être faites sans l’autorisation de l’auteur et des édite urs. De même toutes copies privées, toutes reproductions audiovisuelles ou par quelque moyen que ce soit ne peuvent être faites sans l’autorisation des auteurs et des édite urs (Loi du 11 Mars 1957 révisée).
Éditions Prosveta S.A. – CS30012 – 83601 Fréjus Ced ex (France)
ISSN 0763-7233
ISBN 978-2-85566-480-4
Édition numérique: 978-2-8184-0391-4 Également diffusé en impression papier
www.prosveta.fr
www.prosveta.com
international@prosveta.com L’utilisateur est informé que ce livre peut conteni r des schémas et des caractères spéciaux qui risquent de se déplacer en cas d’agran dissement important.
L’enseignement du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov étant strictement oral, ses ouvrages sont rédigés à partir de conférences impro visées, sténographiées ou enregistrées sur bandes magnétiques.
I
Pour la majorité des hommes et des femmes qui se préparent à devenir des pères et des mères, la constitution de leur enfant, son cara ctère, ses facultés, ses qualités, ses défauts, dépendent du hasard… ou de la volonté de D ieu dont ils n’ont pas une idée très précise. Comme ils ont tout de même entendu pa rler des lois de l’hérédité, ils se doutent bien que cet enfant ressemblera physiquemen t et moralement à ses parents, à ses grands-parents, à un oncle ou à une tante. Mais ils ne pensent pas pouvoir faire quelque chose pour favoriser ou empêcher cette ress emblance, ni, d’une façon générale, pour contribuer au bon développement de l eur enfant aussi bien dans le plan physique que dans les plans psychique et spirituel. Eh bien, c’est là qu’ils se trompent, les parents peuvent agir favorablement sur l’enfant qui va venir s’incarner dans leur famille.
Mais c’est avant la conception, déjà, que les paren ts doivent se préparer pour pouvoir attirer un esprit sublime, car une entité s upérieure ne peut accepter de venir s’incarner que chez des êtres qui sont déjà arrivés à un certain degré de pureté et de maîtrise. Ce qui est important pour une telle entité, ce n’est pas d’entrer dans une famille riche ou glorieuse; elle préfère même quelquefois des familles modest es où elle ne risque pas d’être tentée par la facilité, m ais elle a besoin de recevoir, de ces parents chez lesquels elle descendra s’incarner, un e hérédité qui n’entravera pas le travail spirituel pour lequel elle a décidé de veni r sur la terre. Très peu d’hommes et de femmes présentent les qualités nécessaires à l’inca rnation de grands esprits, et c’est pourquoi la terre est peuplée de tellement de gens ordinaires, de malades et de criminels, au lieu d’être peuplée de divinités.
L’Enseignement de la Fraternité Blanche Universelle apprend donc à l’homme et à la femme dans quel état d’esprit, dans quelle pureté i ls doivent se préparer à concevoir un enfant, en choisissant même le moment de cette c onception d’après les meilleures influences planétaires. Comment les humains ont-ils pu descendre si bas pour laisser au hasard cet événement...