//img.uscri.be/pth/b1cf1f7309ab4b239186d6c631a1204a09415116
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI - PDF

sans DRM

Liens mystérieux

De
142 pages

Katy vit dans les années 2000 et Thomas dans les années 2020. Les deux enfants sont confrontés à un sorcier qui veut priver la Terre de son eau, entraînant ainsi l’extinction de l’espèce humaine ! C’est un vieux magicien avec de bonnes intentions, « M. Sympa », qui les en informe. Cependant, nos personnages vont rencontrer des tas d’obstacles : Katy va créer des catastrophes, et faire disparaître une partie de sa famille en utilisant la magie à cause d’un « azer », une sorte de mauvaise compensation à chaque sort lancé. Thomas va attraper un cancer, et ne réussira pas à bien utiliser ses pouvoirs... Qui est ce M. Sympa ? Pourquoi passe-t-il son temps à écrire ? Et quel est ce lien mystérieux unissant à jamais les deux enfants qui ne se connaissent pas ?


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-64186-1

 

© Edilivre, 2014

Dédicace

 

 

À…

À toute ma famille, qui m’a aidé et a cru en moi

À Jaroslava et sa famille, qui m’ont beaucoup encouragé, ce qui m’a fait plaisir !

À tous mes copains

À Jacques et Anne-Marie Pilot, qui m’ont demandé de figurer sur la dédicace… Non je rigole : D

Bien sur, à vous, mes lecteurs…

 

 

 

Salut, c’est moi, Robin, qui vous écris ! Juste un petit mot avant de commencer pour vous dire que j’ai 12 ans (11 pour les 50 premières pages), et j’adore écrire. Le fait que ce roman, sur lequel j’ai longuement travaillé, et réfléchi, soit publié est une joie immense, c’est plus que génialissime !!! Même plus que quand vous écoutez votre musique préférée, et que vous avez envie de crier, de hurler, de chanter à vous casser la voix ! Et oui, tant que ça…

Je me permettais donc d’interrompre votre lecture pour préciser une des nombreuses caractéristiques de Liens Mystérieux : l’histoire s’est réellement passée, autant qu’Alice au pays des Merveilles ou encore Harry Potter ! Allez, bonne lecture !

Prologue 1 – Katy –

1999

Jour de pluie. A l’hôpital de Rennes, une mère va enfanter. Les murs sont blancs et la douleur rude. Enfin, l’être tant attendu sort de son habitat. « Félicitations ! C’est une fille ! » Et la sage-femme l’emporte dans une autre salle, laissant deux parents émerveillés et heureux.

Deux heures après, ils tiennent dans leurs mains 9 mois d’attente, c’est leur premier enfant. Malheureusement pour eux, le nouveau-né a une nature très spéciale, qui met sa vie en danger. Pour l’instant, rien de tout cela ne se sait, et leur petite n’est aucunement différente des autres.

2006

7 ans après, la petite Katy vit très bien, à Rennes. Elle va à l’école et mène une vie normale, avec ses deux parents qu’elle aime. Ses notes sont correctes et elle n’a aucun problème. Pourtant, sa vie cache quelque chose de terrible…

Prologue 2 – Thomas –

2020

« Cher correspondant,

Hier, le 4 février 2020, c’était mon anniversaire ! Onze belles années ont passé ! Tu te rends compte ? C’était super, j’ai invité mes copains et on a bien rigolé ! »

Thomas

Extrait d’une lettre de Thomas à son correspondant.

Thomas est un enfant de 11 ans. Il mesure 147 centimètres, et a les cheveux châtains. Ses yeux sont bleus, et sa peau est mate. Il est très doué pour le tennis qu’il pratique avec joie dans son club, à Rennes. Ses parents se sont séparés quand il n’avait encore que 6 ans. Il habite donc Liffré1 chez son père et sa mère loue un appartement à Rennes.


1. Liffré : ville proche de Rennes.

Chapitre 1 – Thomas –

13 février 2020

« Cher Hugo,

Je suis impatient de ton arrivée chez moi ! Ce sera un mois génial ! On va bien rigoler et je te ferai visiter ma Bretagne, car, en tant que correspondants, on est aussi amis ! Tu apprendras plein de nouveaux mots français !

See you soon ! »

Thomas

La plume de Thomas glissait sur le papier. Il écrivait vite et un sentiment d’épanouissement respirait en lui. Demain, il irait poster cette lettre à Hugo, son correspondant d’Angleterre. En attendant, il pensait à ce qu’ils allaient faire pendant un mois, quand Hugo viendrait.

Ils allaient sans doute bien s’amuser. Du moins, il l’espérait.

Thomas est en 6ème depuis maintenant 5 mois. Au premier trimestre, il était 5ème de sa classe.

La veille de l’arrivée d’Hugo, le 26 février, en allant au collège, Thomas marche tranquillement sur le trottoir. La Une d’un journal traînant au sol attire son regard. Il reconnaît quelque chose de familier sur le papier sali par des traces de pas. Le journal date du 25 février. En gros titre, Thomas peut lire « L’assassin de la tragique histoire du 4 février 2009 a été retrouvé et emprisonné dans la prison de Morrison ! »

Thomas, reconnaissant sa date de naissance, attrape le journal au vol et commence à lire l’article.

Mais que s’est-il bien passé le jour de sa naissance ? Ses parents lui auraient caché quelque chose ?

« Le 4 février 2009, une petite fille de 10 ans est décédée écrasée par un camion. Le conducteur était dans un état d’ivresse avéré. Aujourd’hui placé en garde-à-vue, il a perdu son permis et est amendé de 20 000 €. Il fera sans doute quelques années de prison. »

Révélation pour Thomas qui n’en avait jamais entendu parler. En regardant la photo de la pauvre Capucine, Thomas sent en lui une sensation de déjà-vu, comme s’il connaissait cette petite de 10 ans qui est morte quand lui est né. Il perçoit aussi en lui un danger, un grand danger qui ne cesse de croître.

Pris de panique, il court de toutes ses forces vers le collège et sa respiration ne se calme que lorsque l’ambiance du cours de mathématiques l’imprègne.

Durant la journée, Thomas ne pense qu’au journal. Quelque chose s’est réveillé en lui, quelque chose qui était enfoui au plus profond de lui-même…

Chapitre 2 – Katy –

Katy était grande, pour son âge. Elle était brune, et ses yeux marrons. Ce jour là, elle avait des lunettes, celles qu’elle n’aimait pas porter. Elle avait mis la jolie veste que son père lui avait récemment achetée.

« Katy, je sais que tu n’as encore que 7 ans, mais ce que je vais t’expliquer doit être pris avec le plus de sérieux possible. Ne me demande pas pourquoi toi, je ne saurai te répondre. Ne me demande pas pourquoi maintenant, pourquoi aujourd’hui, alors que tu n’as encore que 7 ans, je ne saurai te répondre. Je me sens vieillir et le moment de t’écrire est arrivé. Voilà,

Je commence : un sorcier veut priver d’eau notre planète et avec ça, éteindre l’espèce humaine. Il compte ensuite créer une autre sorte de vie qui le servira. Il a déjà fabriqué la machine qui anéantira l’eau et l’espèce humaine avec. Tu as été choisie pour réduire à néant le sorcier et son plan diabolique. Nous devions trouver l’enfant le plus apte à cette guerre que personne ne doit connaître.

Tu t’avères être cet enfant.

Tu apprendras par toi-même à utiliser les pouvoirs que nous t’avonsappropriés. Il est inutile d’essayer de me voir ou de me contacter. Bonne chance.

Ps : Ne dis rien à personne et brûle cette lettre dès que tu l’as lue.

Adieu »

Voici la lettre anonyme qui a bouleversé la vie de la petite Katy, alors qu’elle n’avait que 7 ans…

Une semaine plus tard, ses parents meurent dans un soi-disant accident de voiture. Bizarre ? Oui, car on ne retrouva jamais les corps.

Katy vit donc chez ses grands-parents de Rennes, eux-mêmes très touchés par l’accident. Quand enfin elle commence à croire à cette histoire de sorcier, elle a 8 ans. Elle se doute bien que le sorcier a pris connaissance de son existence. Environ 6 mois auparavant, il lui avait tué père et mère, sans doute pour l’affaiblir moralement, alors qu’elle croyait à peine à cette invraisemblable histoire. Katy décide donc qu’elle devra s’entraîner en cachette pour le premier combat.

La jeune fille ne connait pas encore l’étendue de ses pouvoirs, et elle en est impatiente. Tâche difficile à réaliser, sans aide. Le facteur temps est entré en jeu. Si notre héroïne ne se dépêche pas, son adversaire va mener une attaque, sur son monde, un monde non préparé et sans défense…

Chapitre 3 – Thomas –

Quelque chose s’est réveillé en lui, quelque chose qui était enfoui au plus profond de lui-même…

Cet après-midi est très spécial pour Thomas, car aujourd’hui, il va avec sa mère chercher Hugo à l’aéroport de Paris. C’est une très belle journée d’été et il fait chaud dans la voiture. En arrivant à l’aéroport, Thomas repère Hugo portant une grosse valise. Son correspondant n’a pas changé depuis le dernier échange de photos : blond aux yeux bleus, il paraît juste un peu plus grand. C’est la première fois qu’ils se rencontrent, et d’après les lettres, l’enfant est très sympathique. Hugo fait la connaissance de la mère de Thomas, et serre la main de son correspondant.

Le retour paraît beaucoup moins long à nos deux hôtes et la discussion ne manque pas d’être alimentée.

Il est 18h30 quand la petite troupe arrive à Rennes. Hugo s’installe tranquillement. Il dormira dans la chambre voisine de celle de Thomas.

Tout le monde se régale au moment du repas. Le trajet les a affamés. De l’immeuble d’à côté, on aurait pu entendre les rires qui allaient bon train à la table où mangeaient goulument Hugo, Thomas et sa mère.

Le lendemain matin, c’était samedi. Nos deux compagnons allèrent faire un tour au parc des Gayeulles, un parc bien connu par Thomas qui s’y rendait souvent.

Soudain, au début de leur promenade, Thomas ressent la même chose que le 26 février dernier. Une très forte sensation de déjà-vu. Tellement forte qu’il en tombe à genoux à terre. Sentant qu’il se passait quelque chose, Hugo essaya de relever son correspondant. Mais Thomas, comme contrôlé par quelqu’un d’autre, envoie son camarade à terre d’un coup dans le torse. Choqué, Hugo reste assis.

Ils restèrent environ 15 minutes comme ça, au sol, le regard dans le vide. L’un se demandant ce qu’il se passe, l’autre essayant de reprendre le contrôle de ses pensées.

On sonne chez la mère de Thomas. « Ah, enfin ! » elle court à la porte et ouvre.

Elle demande à Thomas et Hugo qui viennent d’entrer, trempés, dans l’appartement : « Que faisiez-vous dehors à cette heure ? J’étais folle d’inquiétude ! »

De la discussion, personne n’en tira rien. La mère de Thomas ne comprit pas ce qu’il s’était passé. Tout comme Thomas dont la scène s’était étonnamment effacée de sa mémoire.

Très rapidement, ce jour surprenant fut oublié chez la mère de Thomas.

Thomas ne distinguait pas encore l’ampleur que prenaient ces scènes de déjà-vu, cette reconnaissance de la petite Capucine, écrasée sous un camion…

Chapitre 4 – Katy –

Si notre héroïne ne se dépêche pas, son adversaire va mener une attaque, sur son monde, un monde non préparé et sans défense…

Katy prenait cette histoire de sorcier pour coupable de la mort de ses parents. Cela n’arrangeait pas la chose, car elle ne s’entraînait jamais à soutenir une attaque, même minime, de l’ignoble sorcier.

Il arriva donc un jour où elle ne pensait même plus à l’histoire qui la suivait, ni aux pouvoirs qui lui avaient été administrés.

Les semaines passaient, puis les mois, et rien ne la ramenait à la raison, ou plutôt à la folie, de cette inimaginable histoire.

Presque un an s’était passé comme cela, chez ses grands-parents, toujours avec le grand vide qu’avait provoqué la mort de ses chers parents.

Un soir de pluie, Katy regardait le journal télévisé sur le petit écran du salon. Sa grand-mère lui tricotait une belle écharpe en prévision de l’hiver. Son grand-père se saoulait ordinairement au bar, au grand regret de sa grand-mère. Au commencement d’une page de publicité, Katy pensait aller se coucher. Quand soudain, après avoir changé de chaîne, arriva dans ses oreilles une information qui la fit tomber à terre.

« Nous interrompons ce journal car un scoop vient de nous arriver il y a une dizaine de minutes. Un homme, il y a deux heures, a assassiné plus de 120 personnes, au niveau de Clifden, en Irlande. Quand l’auteur de ces actes dramatiques a enfin été arrêté, il était en état de choc et ne se souvenait plus de ce qu’il avait entrepris juste avant. Le monde entier en reste bouleversé. Nous sommes en direct avec une invitée ce soir ayant vécu cette scène horrible :

– Bonjour Clémence, heureux de vous accueillir dans ce journal, comment allez-vous, en ce jour si troublant pour nous tous ?

– Eh bien, écoutez, je suis choquée. Si heurtée par ce qu’il vient d’arriver, je n’ai pas plus de mots pour décrire mon état. Nous sommes tous très fatigués car le massacre a commencé vers 15 h aujourd’hui. Un homme armé a commencé à tirer sur les passants dans la rue, dans le petit village de Clifden. Les forces de l’ordre, dont je fais partie, n’ont pas réussi à l’arrêter. L’assassin semblait comme possédé. Grâce aux solides renforts, nous l’avons arrêté vers 19 heures.

– Un dernier mot avant de nous quitter, Clémence ?

– Oui, merci. Je voudrais consacrer ces trente dernières secondes à une question, une simple question : « qui pourra empêcher les futures catastrophes comme celles-ci ? »

Cette dernière phrase résonna dans la tête de Katy. Qui ? Elle, elle le pouvait, mais elle en avait terminé avec tout ceci. Clifden était la ville où vivait son oncle et sa tante. Ils avaient donc frôlé la mort ! Elle le savait, car sa grand-mère avait immédiatement appelé. Ils l’avaient dit ; des centaines de personnes étaient mortes. Mortes à cause d’elle. Non Katy ! Ne dis pas ça ! Tu n’as jamais voulu être chargée de cette tâche, martelait sa pensée. C’est vrai ! Si je ne veux pas prendre mes responsabilités, j’en ai le droit. Cependant, il faut d’abord que j’en ai le courage, là est la tâche la plus difficile. Pourquoi ? Pourquoi moi ? Se demandait Katy, à bout de nerfs. Malgré tout, une seule phrase resta dans ses pensées. Morts à cause d’elle…

Chapitre 5 – Thomas –

Thomas ne distinguait pas encore l’ampleur que prenaient ces scènes de déjà-vu, cette reconnaissance de la petite Capucine, écrasée sous un camion…

En cette année 2020, Thomas percevait bien que quelque chose planait étrangement autour de lui, mais l’incapacité à découvrir cette chose le frustrait, si bien qu’il prit la décision de chercher, chercher inlassablement ce qui troublait sa vie.

Thomas commença donc par regarder à la bibliothèque, pour chercher des renseignements à ce sujet. En reposant le livre « Les choses étranges de la vie réelle », Thomas tomba sur un vieux livre poussiéreux. « La magie ». Cela n’avait...