//img.uscri.be/pth/9cadec46747e7c5bc589b08edfd8c0a76fe089de
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Seyrawyn T1: Le conflit des druides

De
440 pages
Vikings, magie, œufs de Dragons et combats épiques...
Sur la colonie d’Arisan, les Gardiens de Lönnar protègent La Source contre les attaques sanglantes de la puissante armée leurs voisins Géants de pierre. Obnubilé par sa soif de pouvoir et de vengeance, le maléfique druide Dihur, Premier conseiller du roi, ne reculera devant rien pour s’emparer de l’énorme énergie que renferme La Source.
Nouvellement promus Gardiens du territoire, la jeune druidesse elfique Miriel, ses amis Arafinway et Marack fils de guerrier viking partent pour leur première mission : protéger la frontière. Mais la vraie vie les rattrape et leur affectation de trois mois se transformera en une quête capitale qui durera... deux ans. Leur périple les amènera à visiter leur monde, à croiser la route de surprenants compagnons et à découvrir de nombreux secrets.
Mériteront-ils de devenir dragonniers? Quel est donc le potentiel des oeufs de Dragons? Lancés dans l’aventure, sauront-ils faire face à leur destinée et apporter une lueur d’espoir à leur communauté?
La découverte de soi, l'acquisition d'habiletés, connaissances et attitudes jumelées à une noble cause seront au rendez-vous pour ce petit groupe d'aventuriers qui devront braver l'inconnu afin d'atteindre l'une des étapes de leur destinée !
Voir plus Voir moins
LE CONFLIT DES DRUIDES • 1 •
Trilogie Le Cycle des druides MARTIAL GRISÉ
Catalogage avant pudlication De BidliothèPue et Arc hives nationales Du Quédec et BidliothèPue et Archives CanaDa
Grisé, Martial, 1967-
Seyrawyn
L’ouvrage complet comprenDra 3 v. Sommaire: t. 1. Le conflit Des DruiDes. our les jeunes De 13 ans et plus.
ISBN 978-2-924204-00-9
I. epin, Maryse, 1968- . II. Titre. III. Titre: Le conflit Des DruiDes.
S8613.R645S49 2012 jC843’.6 C2012-941959-1 S9613.R645S49 20
ÉDiteur :Les Éditions McGray Saint-Eustache (Quédec) CanaDa www EDitionsMcGray.c om
www Seyrawyn.com Courriel :info@seyrawyn.com
/ Les garDiens Des œufs De Dragon / ragon Eggs Ke eper / Seyrawyn – page officielle
Auteur et éDiteur :Martial Grisé Colladoratrice et Directrice De projet : Maryse ep in
Graphisme, typographie et mise-en-page, Conception et réalisation De la couverture, Illustrations Des Dragons et Des cartes : Maryse e pin SEYRAWYNTrilogie - Le Cycle Des DruiDes Le conflit des druidesT1 remière impression 2012 La Puête Des DruiDes T2 remière impression 2013 La justice Des DruiDes T3 remière impression 2013
AUTRES COLLECTIONS SEYRAWYN : Collection Seyrawyn junior Les ragonniers No 1 : Mathis et son œuf De ragon dleu (2014)
PRODUITS DÉRIVÉS : Œufs De ragon Dans leur doursette De cuir (www.Sey rawyn.com) Accessoires De cuir : ceinture, drassarDs, couvre-l ivres (www.Au-ragon-Noir.com) Marteau De Lönnar et armes en mousse pour granDeur nature (www.Calimacil,ca) Bijoux - Joncs De valin (www.Dracolite.com) épôt légal : BidliothèPue et Archives nationales D u Quédec et BidliothèPue et Archives CanaDa ISBN (Imprimé): 978-2-924204-00-9 ISBN (eud): 978-2-924204–023
isponidle en lidrairie et via Internet : www.seyra wyn.com Imprimé au CanadaRéimpression janvier 2014
Certains argumentaient qu’il ne s’agissait que d’une pierre, d’autres ne voulaient guère de la responsabilité que l’œuf représentait. Il m’aura fallu quatre années pour peaufiner le con cept du dragonnier avec son œuf de Dragon. illustrations des dragons, caractéristiques qui les distinguent, serment du dragonnier, pochette de cuir pour en prendre soin, matériel éducatif, etc. Mais aujourd’hui, dans le monde entier, il y a plus ieurs milliers de mes dragonniers qui ont un, deux et même dix œufs de dragon en leur pos session. Mon plus jeune dragonnier a 3 ans et le plus vieux 82 ans! Vous voyez, il n’y a pas d’âge pour s’émerveiller devant son dragon, la magie opère toujours...
Ii faut sîmpiement y croîre et vouioîr dépasser ses iîmîtes!
Le concept a fait tellement d’heureux que la suite logique a été d’écrire les aventures des dragonniers et de leurs précieux alliés. Il s’agit du paradoxe de l’œuf avant le livre! Ceux qui ont un œuf attendaient avec impatience les récits épiques et ceux qui auront lu , voudront se procurer, eux aussi, un œuf… de Dragon, bien sûr! Seyrawyn est ainsi le fruit de plusieurs années con sacrées à la réalisation d’un rêve et aujourd’hui, je vous le partage avec tant de joie! Ma douce, parents, amis, collaborateurs, partenaire s et dragonniers qui ont cru à la magie que je détiens, merci de votre support et de vos encouragements qui m’ont poussé à me dépasser en écrivant le premier roman de cette trilogie. Ce iîvre n’est nî ie début nî ia fînde cette merveîiieuse aventure!
LE COMBaT DES DRUIDES Au premier coup de cor, l’estomac noué, Arminas sortit de sa courte méditation. Il avança d’un pas sans s’être vraiment calmé. Ni la légèreté de l’air du petit matin ni la présence de ses amis druides ne suffisaient à ralentir le fl ot de pensées tumultueuses qui l’assaillaient. Il promena son regard autour de lui. « Me voici donc, un an plus tard, de retour sur l’A ncien Continent… mon île d’Arisan, à 1 mille lieues d’ici, me manque déjà », soupira-t-il. Arminas se trouvait à l’extrémité d’un cercle tracé dans l’herbe basse d’une clairière. Aux huit points cardinaux, directement sur la ligne, hu it monolithes de granit savamment 2 sculptés de runes démarquaient les limites du terra in. Trois cents foulées de diamètre, ni plus ni moins. Tout autour de l’amphithéâtre nat urel, il chercha ses alliés dans les gradins de pierre. De nombreux membres du Conseil d ruidique s’entassaient en clans, tous arbitres pour l’occasion. Ce combat, il ne l’a vait pas voulu, mais il devait tout de même y faire face, il avait promis… La veille, devant le Conseil des druides et alors q u’il faisait état du développement de son nouveau territoire sur l’île d’Arisan, une voix retentissante invoqua la loiProvocare ad agrumrritoire.. Il s’agissait du droit de défi pour prendre un te « Dès ma nomination en tant que nouveau Grand Druid e, se remémora-t-il, certains druides avaient protesté contre le fait que je puis se gérer ce territoire très convoité. Je devais absolument maintenir mon engagement afin de protégerLa Source et du coup conserver mon nouveau titre. Je n’ai pas eu le choi x d’accepter ce défi », se dit-il pour se convaincre. Maintenant qu’il était dans l’arène, Arminas mesura it pleinement le danger que ce combat représentait pour les siens. Le Cercle de combat devint de plus en plus lumineux . Le Grand Druide de l’Ordre de Lönnar leva les yeux vers l’adversaire qui lui fais ait face. Il le connaissait de réputation, mais ne l’avait jamais vu combattre auparavant. Ce farouche guerrier provenait d’une race hybride que personne ne pouvait identifier ave c précision. Sa carrure d’athlète était amplifiée par une cape de fourrure d’ours noir appo sée sur un plastron de cuir bouilli. Sur son visage massif, les marques tribales accentuaien t la dureté de son regard rubicond et un rictus méchant flottait sur ses lèvres, laissant entrevoir de petits crocs. Celui-ci défia la foule en brandissant son type d’a rme favorite, un large cimeterre à deux mains. La lame incurvée brilla au soleil. e Éléments et je serai le vainqueur Je suis Dihur, Grand Druide de l’Ordre des Quatr incontesté de ce combat! Une fois de plus, le terri toire de mon adversaire me reviendra de droit! Et il continua tout bas pour lui-même « …etLa Source, cette puissante énergie sera mienne… » Un murmure désapprobateur parcourut l’assemblée. Ce druide vénérant l’élément du feu avait l’habitude d’intimider ses opposants et d’exh iber ses pouvoirs druidiques de façon fulgurante, provocatrice même.
3 Du haut de ses cinq coudées et demie, moitié humain et moitié elfe, Arminas av ait opté pour la mobilité d’une armure de cuir souple et il s’était muni d’un long bâton de bois orné de métal. Les druides n’étaient pas réputés pour le ur adresse au combat rapproché; leur force résidait normalement dans la stratégie des so rts invoqués ou la combinaison d’effets surnaturels contre tout adversaire. Il ne restait qu’à prouver qui serait le plus imaginatif entre les deux. Les grands Magistrats se levèrent et le premier pri t la parole.  Chers confrères, les règles sacrées des combats druidiques sont claires : • Un combat sert à régler de façon honorable nos différends entre druides; • Ce combat se déroule toujours le lendemain du lan cement du défi; • Des armes et des armures de bonne qualité vous on t été fournis et ne comportent aucun enchantement temporaire. D’ailleurs, aucune a utre arme, armure ou item magique n’est toléré dans le Cercle;
• Seuls les enchantements druidiques sont acceptés Ainsi que les composantes nécessaires pour les sorts; • Aucune potion, élixir ou pommade ne peuvent être utilisés avant le combat ou à l’intérieur du Cercle; • Il s’agit ici de mesurer les habiletés naturelles et surnaturelles des deux combattants, sans aide extérieure. Dihur pointa hargneusement de son arme son adversai re afin de lui faire bien comprendre qu’il ne lui accorderait aucune grâce.  Grand Druide Dihur, enchaîna le second Magistrat, vous avez lancé ce défi. Le Grand Druide Arminas doit défendre son titre et son terri toire. S’il gagne, c’est qu’il aura la faveur de son dieu et qu’il est assez puissant pour mériter son territoire et y appliquer les lois de son choix. Vous vous inclinerez. Par co ntre, s’il perd, son statut de Grand Druide sera révoqué et tous les privilèges qui y ét aient associés vous seront remis. Est-ce bien compris ?
Dihur rugit bruyamment. Arminas acquiesça d’un sign e de tête. Il savait qu’il n’y a que deux façons de perdre : soit de refuser le combat e t d’abjurer son titre immédiatement, soit de combattre au corps à corps. Le premier comb attant qui sortirait du Cercle aura perdu. Ce duel pouvait parfois se rendre jusqu’à la mort du perdant. Arminas n’avait pas le choix de gagner, trop d’enjeux dépendaient de lu i maintenant…  Chers druides combattants, soyez à la hauteur de vos aspirations! Le second appel du cor fit frissonner Arminas. C’ét ait le signal officiel du début du combat. « Ô cher dieu viking Lönnar, accorde-moi la force d e ton bélier », pria intérieurement Arminas. Le druide d’Arisan invoqua son premier pouvoir. En une fraction de seconde, des ronces d’aubépines envahirent l’espace autour de Dihur. Gr ande de deux hauteurs d’homme, cette végétation dense et épineuse couvrit presque instantanément la totalité de la zone de combat. Aaarrgghhhhon bras gauche qui, hurla Dihur en regardant les chairs ouvertes de s laissaient subitement couler son sang gris et visqu eux. Frustré, il tenta d’avancer à coup de cimeterre, ma is finalement le rengaina et choisit plutôt une invocation insidieuse. Arminas en profit a pour se déplacer vers le sud du Cercle, en longeant le rebord intérieur de la ligne . Il pouvait circuler facilement à l’intérieur de son enchantement, car les plantes gl issaient à son approche. Mieux, leur hauteur lui conférait une certaine protection. Dihur termina son rituel et une sphère de feu incan descente, large de six foulées, apparut