Souriante fleur de lumière

-

Livres
275 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cette lettre à un enfant propose, entre rêve et réalités, souvenirs et projets, exégèse et vécu, physique et métaphysique, chimie et alchimie, le témoignage d'un amour qui sauve, et la joie de transmettre. On y croise les gens de tous les jours comme des personnages hors du temps, on y construit, on y navigue, on s'y retrouve et on en repart, la peur en moins.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 novembre 2013
Nombre de lectures 15
EAN13 9782336329444
Langue Français
Signaler un problème

8QH VRXULDQWH ÁHXU GH OXPLqUH

QRXV HQWUDvQH DX[ FRQÀQV GX WHPSV YHUV XQH P\VWpULHXVH

Jérôme Fleury

Une souriante
ÁHXU GH OXPLqUH

5RPDQ

8QH VRXULDQWH ÁHXU GH OXPLqUH

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
©ȱL’Harmattan,ȱ2013ȱ
5Ȭ7,ȱrueȱdeȱl’Ecoleȱpolytechnique,ȱ75005ȱParisȱ
ȱ
http://www.harmattan.frȱ
diffusion.harmattan@wanadoo.frȱ
harmattan1@wanadoo.frȱ
ISBNȱ:ȱ978Ȭ2Ȭ343Ȭ00816Ȭ5ȱ
EANȱ:ȱ9782343008165

ȱ

Uneȱsourianteȱfleurȱdeȱlumièreȱ
Invitationȱsurȱl’horizonȱàȱlaȱrechercheȱdeȱl’aubeȱ
ȱ

Écrituresȱ
CollectionȱfondéeȱparȱMaguyȱAlbetȱ
ȱȱ
ȱ
Trekkerȱ(Annemarie),ȱUnȱpeèreȱcerfȬvolant,ȱ2013.ȱ
Fourquetȱ(Michèle),ȱL’écharpeȱverte,ȱ2013.ȱ
Rouetȱ(Alain),ȱLeȱviolonȱdeȱChiara,ȱ2013.ȱ
Zabaȱ(Alexandra),ȱRiveȱRouge,ȱ2013.ȱ
Bolyȱ(Vincent),ȱCrime,ȱmurderȱetȱdelitto,ȱ2013.ȱ
Hardouinȱ(Nicole),ȱLesȱsemellesȱrouges,ȱ2013.ȱ
Lherbierȱ(Philippe),ȱOurida,ȱ2013.ȱ
Aguessyȱ(Dominique),ȱLesȱraisinsȱdeȱlaȱmer,ȱ2013.ȱ
Pommierȱ(Pierre),ȱAuȱboutȱdeȱl’été,ȱ2013.ȱ
Olingȱ(SylvianeȱSarah),ȱTesȱabsentsȱtuȱnommeras,ȱ2013.ȱ
LeroyȬCaireȱ(Marjorie),ȱLeȱmarchéȱauxȱinnocents,ȱ2013.ȱ
Lebaronȱ(Cécile),ȱUneȱvieȱàȱl’œuvre,ȱ2013.ȱ
Meyerȱ(Florent),ȱMaelström,ȱ2013.ȱ
LeȱGuernȱ(JeanȬMarc),ȱSillages,ȱ2013.ȱ
Fabreȱ(Paul),ȱLeȱSolitaireȱdeȱCostejourdes,ȱ2013.ȱ
ȱ

**ȱ
Cesȱquinzeȱderniersȱtitresȱdeȱlaȱcollectionȱsontȱclassésȱparȱordreȱ
chronologiqueȱenȱcommençantȱparȱleȱplusȱrécent.ȱLaȱlisteȱcomplèteȱdesȱ
parutions,ȱavecȱuneȱcourteȱprésentationȱduȱcontenuȱdesȱouvrages,ȱȱ
peutȱêtreȱconsultéeȱsurȱleȱsiteȱwww.harmattan.frȱ
ȱȱ

JérômeȱFleuryȱ

Uneȱsourianteȱfleurȱdeȱlumièreȱ
Invitationȱsurȱl’horizonȱàȱlaȱrechercheȱdeȱl’aubeȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
L’Harmattan

ȱ

ȱ

«ȱFaitesȱqueȱleȱrêveȱdévoreȱvotreȱvieȱafinȱqueȱvotreȱvieȱne
dévoreȱpasȱvotreȱrêveȱ»ȱ
AntoineȱdeȱSaintȱExupery
ȱ
ȱ

Préambuleȱ

Bienȱsûr,ȱilȱn’yȱaȱdeȱréelȱqueȱceȱqu’onȱvoit,ȱrationnellement,ȱ
concrètement.ȱC’estȱlàȱuneȱcertitude,ȱetȱelleȱestȱbienȱconforȬ
table.ȱCeȱqu’elleȱneȱpeutȱcontenir,ȱneȱpeutȱêtreȱqueȱ«ȱpréloȬ
giqueȱ»,ȱautantȱdireȱprimitif.ȱ
Seulement,ȱvoilàȱqueȱsurȱuneȱfrangeȱdeȱsable,ȱàȱlaȱlisièreȱ
desȱmondes,ȱunȱhommeȱrêve.ȱIlȱestȱfaitȱdeȱceȱdontȱl’universȱ
estȱfait,ȱl’universȱaussi,ȱenȱpartie,ȱestȱfaitȱdeȱlui,ȱdoncȱdeȱsonȱ
rêve.ȱC’estȱtoujoursȱbienȱréel,ȱrationnelȱetȱconcret.ȱSaufȱqueȱ
laȱcertitudeȱcommenceȱalorsȱàȱcraquer,ȱcommeȱuneȱpaireȱ
deȱchaussuresȱtropȱpetitesȱpourȱcontinuer.ȱ
Etȱsiȱleȱréelȱneȱs’arrêtaitȱpasȱàȱl’horizon…ȱȱ
Ceȱrécitȱestȱuneȱhistoireȱvraie,ȱconcrètementȱvécue,ȱalȬ
ternantȱentreȱrêveȱetȱréalité,ȱcommeȱleȱvitȱmonsieurȱtoutȱleȱ
monde.ȱC’estȱaussiȱceluiȱd’unȱvécuȱaniméȱd’uneȱvolontéȱdeȱ
vivreȱhorsȱduȱcommunȱ:ȱ«ȱAȱtaȱmémoire,ȱcroisȬmoi,ȱjeȱvaisȱ
vivreȱetȱfaireȱvivreȱlesȱautres.ȱ»,ȱelleȱenȱavaitȱfaitȱleȱserment,ȱ
commeȱunȱhymneȱàȱlaȱvie,ȱunȱcriȱduȱcœur.ȱ
Jeȱn’imaginaisȱpasȱqueȱçaȱiraitȱsiȱloin.ȱ

ȱ

ȱ
(point)ȱ

Laȱfrangeȱ?ȱȱ
Qu’estȬceȱqueȱc’estȱ?ȱPasȱuneȱmèche,ȱnon,ȱceȱn’estȱpasȱduȱ
toutȱceȱdontȱilȱs’agit.ȱNon,ȱàȱmoinsȱqueȱceȱneȱsoitȱdeȱcellesȱ
quiȱmettentȱleȱfeuȱauxȱpoudres.ȱD’ailleurs,ȱilȱyȱauraitȱtoutȱàȱ
enȱdire,ȱetȱsiȱpeuȱàȱlaȱfois.ȱLàȱseȱjouentȱtellementȱdeȱchoses,ȱ
puisȱonȱl’oublie…ȱ
Laȱfrange,ȱcetteȱplageȱmiȬchienȱmiȬloup,ȱàȱlaȱlisièreȱdesȱ
mondesȱ?ȱUnȱpeuȱcommeȱunȱvillage,ȱunȱpeuȱcommeȱunȱ
quartier,ȱmaisȱniȱl’unȱniȱl’autreȱvraiment,ȱplutôtȱlieuȱ
d’échouage.ȱUnȱentreȬdeux,ȱpasȱréellementȱunȱlieu,ȱunȱjourȱ
ici,ȱunȱjourȱlàȬbas.ȱOnȱn’yȱdortȱpasȱpareil,ȱmoissonȱfaite,ȱ
commeȱailleurs,ȱmêmeȱsiȱonȱn’yȱfaucheȱpasȱmoins.ȱPourȱ
ceuxȱquiȱn’enȱsontȱpas,ȱc’estȱleȱquartierȱdeȱlaȱmauvaiseȱ
graine.ȱLesȱautresȱsaventȱ:ȱlàȱéclosentȱdesȱfleursȱsansȱpaȬ
reilles.ȱPasȱdeȱmodèleȱquiȱneȱtienne,ȱlàȱoùȱleȱdéracinementȱ
seȱfaitȱpointȱcommun.ȱSiȱl’onȱyȱdésireȱleȱmonde,ȱonȱl’yȱreȬ
fuseȱenȱmêmeȱtemps.ȱ
Laȱfrange,ȱlieuȱdesȱfranginsȱaussi,ȱenfantsȱperdusȱquiȱseȱ
refontȱlàȱuneȱfamille,ȱcompagnonsȱd’infortuneȱquiȱreconsȬ
truisentȱdeȱrien.ȱIlȱyȱaȱlàȱuneȱsolidarité,ȱauxȱrèglesȱqu’onȱneȱ
comprendȱqueȱlà.ȱEntreȱleȱrebelleȱquiȱaȱperduȱconfiance,ȱetȱ

11ȱ

l’ouvrierȱquiȱgardeȱconfiance,ȱilȱresteȱtoujoursȱcetteȱfraterȬ
nitéȱsansȱmodèle,ȱsansȱexplication,ȱdontȱunȱsimpleȱregardȱ
ditȱtoutȱceȱqu’aucunȱlivreȱneȱdira.ȱ
Dansȱlaȱfrange,ȱilȱyȱaȱencoreȱcesȱapachesȱdeȱfaubourg,ȱ
terreursȱdeȱboulevard,ȱrivalisantȱpourȱlaȱmêmeȱégérie,ȱ
jusqu’àȱleurȱdépartȱenchaînés,ȱsansȱretour,ȱversȱleȱmêmeȱ
bagne.ȱPuisȱlaȱbelleȱseȱfaitȱdompteuseȱdeȱlions,ȱauȱpropreȱ
commeȱauȱfiguré,ȱlesȱvraisȱmilliardairesȱcommeȱlesȱvraisȱ
animaux,ȱavantȱdeȱs’enȱallerȱbienȱavantȱdeȱvieillir,ȱdansȱlaȱ
misèreȱetȱl’anonymat.ȱIlȱfautȱdireȱaussiȱqueȱl’espéranceȱdeȱ
vieȱn’estȱpasȱlaȱmêmeȱiciȱqu’ailleurs.ȱOnȱl’aȱsurnomméeȱ
Casqueȱd’orȱilȱyȱaȱcentȱans.ȱCombienȱd’autresȱyȱenȱaȬtȬilȱeu,ȱ
auȱnombreȱdesquelsȱnousȱaurionsȱbienȱpuȱêtreȱ?ȱȱ
Laȱfrange,ȱonȱn’yȱprendȱpasȱracine.ȱMaisȱenȱavoirȱétéȱ
nourri,ȱenȱavoirȱpartagéȱleȱmêmeȱpainȱdeȱmisère,ȱlesȱmêmesȱ
eaux,ȱneȱpermetȱpasȱdeȱrenierȱqu’onȱestȱdeȱceuxȬlà.ȱ
«ȱJeȱneȱsuisȱqu’uneȱfilleȱduȱport,ȱqu’uneȱombreȱdeȱlaȱ
rueȱ»ȱchanteȱlaȱmômeȱPiafȱsurȱlesȱparolesȱdeȱsonȱjeuneȱami,ȱ
Moustaki,ȱ«ȱEtȱtoutȱestȱpossible,ȱetȱtoutȱestȱfaisableȱ:ȱcȇestȱ
unȱlieuȱimprévisibleȱetȱinclassableȱ»ȱluiȱfaitȱéchoȱCaseyȱleȱ
rappeur,ȱcinquanteȱansȱaprès.ȱC’estȱqu’auȬdelàȱdeȱtoutȱceȱ
qu’onȱenȱdit,ȱdansȱlaȱfrange,ȱilȱyȱaȱceȱretour,ȱcetteȱmusiqueȱ
particulière,ȱinimitable.ȱC’estȱqu’ici,ȱéclosentȱdesȱfleursȱ
sansȱpareilles.ȱ
Laȱfrange,ȱc’estȱaujourd’hui.ȱLaȱfrange,ȱc’étaitȱhier.ȱLaȱ
frange,ȱceȱseraȱdemain.ȱCarȱlaȱfrangeȱn’aȱpasȱd’âge.ȱC’estȱleȱ
paysȱdesȱsansȬterres,ȱlàȱoùȱseȱretrouventȱceuxȱqueȱlaȱterreȱaȱ
laissésȱleȱventreȱcreux.ȱDevraitȬonȱdireȱlaȱplanèteȱ?ȱIci,ȱdansȱ
tousȱlesȱcas,ȱlaȱvieȱestȱunȱchoix.ȱ
Ici,ȱdansȱlaȱfrange,ȱonȱouvreȱlesȱyeux,ȱlesȱoreilles,ȱetȱonȱ
serreȱlesȱpoings.ȱMaisȱparȬdessusȱtout,ȱonȱouvreȱlesȱyeuxȱ
deȱl’âme,ȱceuxȱquiȱvoientȱauȬdelàȱdesȱapparences.ȱCouleurȱ

12ȱ

deȱpeau,ȱd’origineȱouȱdeȱreligion,ȱdeȱvêtementȱouȱdeȱverȬ
nis,ȱrienȱn’aȱcoursȱici.ȱSeuleȱcompteȱlaȱcouleurȱdeȱl’âme.ȱ

ȱ
(àȱl’horizon)ȱ

«ȱC’estȱparȱmonȱregardȱqueȱtuȱmeȱvois,ȱetȱqueȱjeȱteȱvois.ȱ
TuȱneȱsauraisȱmeȱpercevoirȱàȱtraversȱtoiȬmême,ȱ
Enȱrevancheȱsiȱtuȱmeȱperçois,ȱtuȱteȱperçoisȱtoiȬmême.ȱ»ȱ
Ceȱn’estȱplusȱfranchirȱseulementȱcentȱans,ȱmaisȱ850,ȱcetteȱ
fois,ȱqueȱd’écouterȱIbn’Arabî,ȱleȱgrandȱmaîtreȱsoufi,ȱdistilȬ
lerȱcesȱversȱàȱlaȱlisièreȱdeȱl’entendement,ȱȱquiȱvibrentȱauȱ
plusȱintimeȱdeȱchacunȱdeȱnous…ȱQuiȱpeutȱseȱvoirȱvraiȬ
ment,ȱévidemment,ȱsansȱleȱfaireȱparȱleȱregardȱdeȱl’autreȱ?ȱ
Çaȱaussi,ȱlaȱfrangeȱl’apprend.ȱ
Besoinȱprofondȱd’intégrerȱceȱquiȱnousȱdépasse,ȱenȱexȬ
primantȱcetteȱlimpideȱévidenceȱ:ȱilȱyȱaȱenȱchacunȱdeȱnous,ȱ
bienȱplusȱqueȱnous.ȱEtȱduȱfinȱfondȱdesȱétoiles,ȱduȱplusȱproȬ
fondȱdesȱocéans,ȱc’estȱbelȱetȱbienȱtoujours,ȱcommeȱenȱrésoȬ
nance,ȱquelqueȱchoseȱdeȱl’humainȱquiȱseȱdévoile.ȱSinon,ȱ
toutȱcelaȱnousȱresteraitȱinconnaissable.ȱAȱceȱpointȱmêmeȱ
queȱforceȱestȱdeȱseȱdemanderȱ:ȱfinalement,ȱneȱseraitȬceȱpasȱ
l’universȱluiȬmême,ȱparȱnous,ȱquiȱchercheȱàȱseȱconnaîtreȱ?ȱ
Ehȱoui,ȱçaȱaussi,ȱelleȱteȱl’apprend.ȱ
Leȱplusȱéloignéȱdeȱnousȱrésonneȱbelȱetȱbien,ȱauȱplusȱinȬ
timeȱdeȱnousȬmêmes.ȱC’estȱlàȱunȱpoint,ȱleȱpointȱpeutȬêtre,ȱ
surȱlequelȱseȱretrouventȱautantȱlesȱsciencesȱqueȱlesȱreliȬ
gions,ȱlesȱathées,ȱlesȱmystiques,ȱlesȱanalphabètes,ȱlesȱintelȬ
lectuels,ȱenfin,ȱtousȱceuxȱquiȱcherchentȱsincèrement…ȱchaȬ
cunȱdansȱsaȱfrange,ȱenȱsomme.ȱ

13ȱ

Etȱsansȱleȱmoindreȱégocentrisme.ȱLaȱpreuve,ȱs’ilȱenȱ
fautȱ?ȱCeȱn’estȱjamaisȱaussiȱlimpideȱqueȱlorsqu’onȱseȱreȬ
trouveȱarrachéȱàȱsoiȬmême.ȱQu’ilȱyȱaitȱlaȱsouffrance,ȱjeȱleȱ
sais,ȱmaisȱn’estȬceȱpasȱjustementȱlàȱqu’ilȱn’estȱpasȱd’autreȱ
choixȱqueȱdeȱchercherȱplusȱloinȱ?ȱ
Aȱquoiȱbonȱ?ȱȱ
Pourquoiȱseȱfaireȱduȱmalȱ?ȱAȱquoiȱsertȱdeȱseȱdemanderȱ
siȱc’estȱmoiȱquiȱregardeȱl’horizon,ȱouȱsiȱc’estȱl’horizonȱquiȱ
seȱregardeȱparȱmoiȱ?ȱD’ailleurs,ȱcommentȱpareilleȱidéeȱ
peutȬelleȱbienȱgermerȱ?ȱEtȱqu’estȬceȱqueȱçaȱpeutȱchangerȱdeȱ
leȱsavoir,ȱplutôtȱqueȱl’ignorerȱ?ȱEtȱtantȱdeȱquestions,ȱtantȱdeȱ
protestationsȱdeȱceȱbonȱvieilȱegoȱ!ȱȱ
Maisȱs’étaitȬilȱdemandé,ȱceȱbonȱvieilȱego,ȱenȱprotestantȱ
commeȱça,ȱpourquoiȱchercherȱàȱmangerȱquandȱlaȱfaimȱleȱ
dévoraitȱ?ȱOuȱdeȱlaȱchaleurȱquandȱilȱfaisaitȱfroidȱ?ȱOuȱunȱ
abriȱdansȱlaȱtempêteȱ?ȱOuȱunȱalterȱego,ȱtoutȱsimplementȱ?ȱ
S’étaitȬilȱdemandéȱpourquoiȱseȱlever,ȱplutôtȱqueȱresterȱàȱ
terreȱ?ȱLaȱvie,ȱnotreȱvie,ȱestȱainsiȱfaite,ȱc’estȱl’unȱdeȱsesȱplusȱ
puissantsȱmoteurs,ȱforceȱestȱdeȱleȱreconnaître.ȱÇaȱfaitȱmal,ȱ
souvent,ȱc’estȱvrai,ȱmaisȱc’estȱça,ȱêtreȱhumain.ȱ
«ȱCeluiȱquiȱestȱtombéȱauȱsolȱaȱbesoinȱduȱsolȱpourȱseȱreȬ
leverȱ».ȱQuatreȱcentsȱannéesȱplusȱloinȱencore,ȱonȱpeutȱenȬ
tendreȱl’honorableȱJingxiȱremarquerȱcetteȱsimpleȱanecdoteȱ
quotidienne,ȱauxȱrésonancesȱtellementȱprofondes,ȱuneȱfoisȱ
deȱplus,ȱdansȱtousȱlesȱdomaines,ȱtoutesȱlesȱcirconstances.ȱ
Alorsȱlaissonsȱlàȱprotestationsȱdeȱl’ego,ȱetȱautresȱ«ȱblingȬ
blingȱ»ȱ:ȱc’estȱàȱvoyagerȱlégerȱqueȱnousȱsommesȱconviés.ȱ
Sansȱaucuneȱprétentionȱdeȱfaireȱleȱguideȱpourȱautantȱ!ȱȱ
Maisȱalorsȱpourquoi,ȱpourquoiȱceȱrécitȱ?ȱPourquoi,ȱenȬ
coreȱpourquoiȱ?ȱD’abordȱparceȱqueȱc’estȱuneȱpromesse,ȱetȱ
queȱjeȱdoisȱêtre,ȱcertainement,ȱdeȱcesȱdinosauresȱpourȱlesȬ
quelsȱlaȱparoleȱneȱseȱdonneȱqu’uneȱseuleȱfois,ȱd’unȱseulȱetȱ
simpleȱregard.ȱȱ

14ȱ

Lorsqueȱdeuxȱpersonnesȱconstruisentȱuneȱrelationȱtrèsȱ
forte,ȱqu’advientȬilȱquandȱl’uneȱs’enȱvaȱ?ȱEhȱbien,ȱlaȱrelaȬ
tionȱdemeure,ȱc’estȱcertain,ȱunȱpeuȱcommeȱuneȱporteȱouȬ
verteȱàȱl’horizon.ȱÇaȱdonneȱdesȱsituationsȱcocasses,ȱéviȬ
demment,ȱmaisȱceȱn’estȱpasȱpourȱautantȱqueȱlesȱautresȱ
s’éloignent.ȱSeulement,ȱmalgréȱtoutesȱlesȱpromesses,ȱtouteȱ
leurȱsincérité,ȱilsȱs’éloignent,ȱmalgréȱeux.ȱSûrementȱparȱleȱ
haut,ȱd’ailleurs,ȱȱàȱn’enȱjugerȱqueȱparȱleurȱfaçonȱdeȱt’infanȬ
tiliser,ȱpourȱseȱrassurer.ȱAuraisȬtuȱcommisȱquelqueȱenfanȬ
tillageȱinadmissible,ȱouȱcontractéȱlaȱpesteȱ?ȱȱȱ
C’estȱqueȱdansȱl’espaceȱultramatérialisteȱqueȱnousȱtraȬ
versons,ȱdistinguerȱlaȱrelationȱquiȱdemeure,ȱestȱtoutȱbonȬ
nementȱterrifiant,ȱmêmeȱdiscrètementȱpréservéeȱduȱregardȱ
bordéȱdeȱcertitudesȱdeȱleurȱquotidien.ȱ
Unȱpeuȱparȱdéfi,ȱaussi,ȱceȱmodesteȱrécitȱaȱdoncȱvuȱleȱ
jour,ȱpetitȱàȱpetit,ȱpresqueȱtoujoursȱàȱl’aube.ȱNeȱprêteȱ
qu’uneȱseuleȱoreille,ȱpasȱplus,ȱàȱquiȱleȱclasseraitȱenȱdéniȱouȱ
autreȱcatégorieȱétriquéeȱ:ȱceȱneȱseraitȱqueȱpourȱfuirȱorgueilȬ
leusement,ȱsauverȱlesȱapparences,ȱesquiverȱl’essentiel,ȱetȱ
toutȱramenerȱàȱl’étroitesseȱdeȱl’ego.ȱEllesȱneȱseȱdoutentȱpasȱ
duȱmalȱqu’ellesȱfont.ȱȱ
Essaieȱplutôt,ȱcommeȱleȱsageȱquiȱdiscerneȱcombienȱplusȱ
queȱl’humainȱilȱyȱaȱdansȱl’humain,ȱd’avoirȱlaȱmêmeȱsimpliȬ
cité,ȱtoiȱaussi,ȱsiȱtuȱleȱveux,ȱetȱcommencerȱparȱtrouverȱceȱ
qu’ilȱpeutȱyȱavoirȱdeȱplusȱdansȱleȱrécit,ȱqueȱleȱseulȱrécit.ȱȱ
Puisseȱleȱsolȱoùȱtuȱtomberas,ȱteȱlivrerȱsaȱnatureȱvéritable,ȱ
celleȱquiȱpermetȱàȱl’universȱdeȱseȱreconnaître,ȱc’estȬàȬdireȱ
«ȱrenaîtreȱavecȱ».ȱIlȱyȱaȱlà,ȱauȬdelàȱdeȱtoutesȱlesȱsouffrances,ȱ
uneȱsourceȱjoyeuse,ȱintarissable.ȱC’estȱsiȱpeuȱdeȱleȱdireȱ!ȱ
Tellementȱpeu…ȱ

15ȱ

Etȱsiȱl’expérienceȱneȱsembleȱaccessibleȱqueȱparȱleȱrêve,ȱ
ehȱbienȱilȱn’enȱresteȱpasȱmoinsȱqueȱleȱrêveȱestȱdéjàȱuneȱexȬ
périence,ȱetȱauxȱconséquencesȱvraimentȱtrès,ȱtrèsȱconcrètes,ȱ
parfois…ȱȱ
Pourquoiȱ«ȱparfoisȱ»ȱ?ȱNonȱ:ȱsouventȱ!ȱ
Tellementȱsouvent…ȱ

ȱ
(écouteȱ…)ȱ

Ceȱqu’ilȱfautȱteȱdire,ȱtoutȱsimplement,ȱc’estȱlaȱvieȱd’uneȱsouȬ
rianteȱfleurȱdeȱlumièreȱqueȱtuȱconnaisȱdéjà.ȱElleȱvoulutȱtantȱ
queȱl’amourȱexisteȱqu’elleȱparfumeraȱtantȱdeȱcœurs,ȱpourȱ
siȱlongtempsȱ!ȱ
Prétendreȱtoutȱenȱsavoirȱseraitȱcommeȱlaȱrangerȱdansȱunȱ
tiroir,ȱetȱelleȱaimeȱtropȱlaȱlibertéȱpourȱl’accepter.ȱPourȱs’enȱ
approcherȱvraiment,ȱilȱfautȱd’abordȱaimerȱsaȱliberté.ȱLeȱréȬ
citȱleȱplusȱdétailléȱenȱdiraitȱsiȱpeuȱ!ȱ
C’estȱuneȱhistoireȱsiȱvivanteȱetȱsiȱvraieȱ!ȱCeȱseraȱpourtantȱ
avecȱunȱcœurȱd’enfant,ȱseulementȱavecȱunȱcœurȱd’enfant,ȱ
qu’onȱlaȱcomprendraȱtoutȱàȱfait.ȱTantȱmieux,ȱsansȱdouteȱ:ȱ
carȱelleȱenȱresteraȱplusȱintacteȱetȱplusȱentière.ȱ
Toutȱunȱchacunȱaȱsonȱcœurȱd’enfant,ȱtuȱsais,ȱmaisȱbeauȬ
coupȱl’égarentȱauȱbeauȱmilieuȱdeȱtasȱdeȱchosesȱtellementȱ
tropȱsérieuses.ȱIlsȱseȱcroientȱgrandsȱparceȱqu’ilsȱsontȱpréocȬ
cupésȱdeȱpouvoir,ȱd’argent,ȱdeȱréseaux,ȱd’influences,ȱdeȱ
production,ȱdeȱrentabilité,ȱuneȱsiȱgrandeȱpanoplie,ȱoùȱleȱ
cœurȱaȱsiȱpeuȱdeȱplaceȱpourtant,ȱqu’ilȱdevientȱlourdȱetȱpetit.ȱ
C’estȱceȱqu’ilsȱappellentȱêtreȱgrandȱetȱsérieux.ȱ

16ȱ

Laȱgrandeurȱdeȱcetteȱfleurȱestȱd’avoirȱpuȱlesȱtoucherȱsansȱ
s’yȱperdre,ȱd’avoirȱsuȱdonnerȱsaȱsourianteȱlumièreȱsansȱ
compter,ȱd’enȱêtreȱsortieȱplusȱgrandeȱencore,ȱenȱgardantȱ
toujoursȱetȱencoreȱintactȱsonȱcœurȱd’enfant.ȱTellementȱdeȱ
gensȱpeuventȱenȱtémoignerȱ!ȱȱ
Jeȱvoulaisȱteȱdireȱsaȱvie,ȱnotreȱamour,ȱetȱjeȱcherchaisȱmesȱ
mots.ȱJeȱlesȱcherchaisȱtellementȱqueȱtuȱmeȱcroyaisȱtristeȱetȱ
voulaisȱdevenirȱunȱsuperȱhérosȱpourȱlaȱrechercher.ȱMaisȱjeȱ
meȱtrompaisȱcommeȱtoiȱ:ȱilȱsuffitȱd’écouterȱsonȱcœurȱ!ȱ
Écouteȱ!ȱ
Jeȱteȱl’aiȱécritȱcommeȱj’aiȱpu.ȱEtȱjeȱneȱsuisȱniȱécrivain,ȱniȱ
poète,ȱniȱconteur.ȱMaisȱentreȱcesȱlignes,ȱj’enȱsuisȱsûr,ȱtuȱreȬ
trouverasȱsaȱlumière.ȱLeȱsilenceȱenȱditȱsouventȱplusȱqueȱlesȱ
mots.ȱTellementȱsouvent…ȱ
Écouteȱ!ȱȱ
ȱ

17ȱ

UNȱ
(présentation)ȱ

Laȱluneȱsouriaitȱàȱuneȱplageȱsilencieuse.ȱ
Laȱmerȱétaitȱsiȱcalmeȱqu’elleȱfrissonnaitȱsansȱbruit.ȱ
Toutȱleȱmondeȱdevaitȱdormir,ȱlesȱoiseauxȱcommeȱlesȱ
gens.ȱMêmeȱlesȱpoissonsȱremuaientȱàȱpeineȱleursȱnageoiresȱ
enȱattendantȱleȱjour,ȱetȱlesȱbateauxȱlesȱimitaient,ȱcommeȱleȱ
capȱdeȱpierresȱnoiresȱauȱboutȱdeȱlaȱplage,ȱtenduȱversȱleȱloinȬ
tain,ȱquiȱseȱlaissaitȱenvahir,ȱluiȱaussi,ȱparȱlaȱfraîcheur.ȱȱ
Uneȱtelleȱquiétudeȱsuspendȱlaȱpensée,ȱonȱyȱgoûteȱleȱsiȬ
lence,ȱtrèsȱsimplement.ȱLeȱtemps,ȱluiȱaussi,ȱétaitȱsuspendu.ȱ
Toutȱétaitȱsuspendu,ȱenȱfait,ȱetȱpourtantȱsiȱvivant.ȱDesȱinsȬ
tantsȱcommeȱceluiȬlàȱdissolventȱlesȱlimitesȱdeȱsoiȬmêmeȱetȱ
fontȱressentirȱlaȱgrandeȱunitéȱdeȱlaȱvie.ȱJ’étaisȱlà,ȱconfonduȱ
avecȱl’espace,ȱquandȱunȱéclatȱdeȱrireȱretentit.ȱ
C’étaientȱdeuxȱenfants,ȱsurgisȱdeȱnulleȱpart,ȱquiȱcouȬ
raientȱversȱl’eau.ȱ
Ilȱneȱfaisaitȱniȱchaudȱniȱfroidȱetȱleursȱpetitsȱpiedsȱnusȱ
effleuraientȱàȱpeineȱleȱsable.ȱIlȱm’aȱsembléȱqueȱc’étaientȱ
deuxȱpetitesȱâmesȱespiègles,ȱtoutȱdroitȱsortiesȱd’unȱrêve.ȱ
Jeȱneȱsaisȱpasȱcomment,ȱmaisȱleursȱéclatsȱdeȱrireȱdonnèȬ
rentȱauȱsilenceȱunȱgoûtȱdeȱselȱetȱàȱl’airȱunȱparfumȱiodé.ȱUneȱ

19ȱ

douceȱlumièreȱm’envahit,ȱmeȱrenditȱsiȱléger,ȱqueȱj’avaisȱ
presqueȱenvieȱdeȱrireȱavecȱeux.ȱ
Jeȱrestaisȱétonné,ȱpourtant,ȱdeȱlesȱvoirȱjouerȱsurȱlaȱplageȱ
àȱcetteȱheure.ȱ
Chacunȱsonȱtour,ȱl’unȱessayaitȱd’attraperȱl’autre,ȱenȱdeȱ
grandsȱmouvements,ȱetȱleurȱcourseȱétaitȱuneȱvéritableȱ
danseȱdeȱjoie.ȱ
M’approchantȱd’euxȱpourȱdireȱ:ȱ«ȱmaisȱqueȱfaitesȬvousȱ
iciȱàȱcetteȱheure,ȱlesȱenfantsȱ?ȱ»,ȱjeȱlesȱvisȱaussitôtȱs’arrêterȱ
deȱrireȱetȱdanser.ȱJeȱregrettaisȱaussitôtȱdeȱm’êtreȱapproché,ȱ
d’avoirȱtroubléȱleurȱinsouciance.ȱIlȱyȱeutȱunȱbrefȱsilenceȱ
pendantȱlequelȱilsȱmeȱregardèrent,ȱplusȱétonnésȱqueȱjeȱneȱ
l’étais,ȱcertainement,ȱdeȱlesȱvoirȱiciȱàȱcetteȱheure.ȱMaisȱ
l’idéeȱs’évaporaȱtrèsȱvite.ȱ
Carȱilsȱseȱregardèrentȱenȱdisantȱ:ȱ«ȱTuȱcroisȱqu’ilȱsaitȱ?ȱ»ȱ
—ȱQueȱjeȱsaisȱquoiȱ?ȱ
Ilsȱseȱregardèrentȱàȱnouveau,ȱpuisȱseȱpenchèrentȱcommeȱ
pourȱregarderȱderrièreȱmoi.ȱAmusé,ȱj’ajoutaisȱ:ȱ«ȱMaisȱ
qu’estȬceȱqu’ilȱyȱaȱ?ȱQu’estȬceȱqueȱvousȱcherchezȱ?ȱ».ȱ
Jeȱpensaisȱàȱunȱjeu.ȱIlsȱrestaientȱsérieux.ȱJeȱmeȱretourȬ
nais,ȱintrigué,ȱneȱvisȱrien.ȱIlsȱéclatèrentȱdeȱrireȱàȱnouveau.ȱ
—ȱMaisȱqu’estȬceȱquiȱvousȱfaitȱrireȱcommeȱçaȱ?ȱC’estȱuneȱ
blagueȱ?ȱȱ
—ȱMaisȱnonȱ!ȱRegardeȱ!ȱ
Meȱretournantȱdeȱnouveau,ȱjeȱlesȱrevisȱdanserȱencore,ȱ
mais,ȱcetteȱfoisȬci,ȱavecȱuneȱtrèsȱbelleȱlumière.ȱCelleȱquiȱ
m’avaitȱenvahiȱtoutȱàȱl’heureȱ?ȱJeȱneȱsaisȱpas.ȱUneȱlumièreȱ
deȱtailleȱhumaineȱàȱpeuȱprès,ȱuneȱlumièreȱpuissante,ȱilluȬ
minantȱleursȱvisages,ȱmaisȱquiȱneȱprojetaitȱpasȱd’ombreȱ
pourtant.ȱUneȱlumièreȱpleineȱdeȱdouceurȱetȱdeȱjoie.ȱ
Commentȱdireȱmaȱstupeurȱ?ȱJeȱneȱpenseȱpasȱqueȱlesȱ
motsȱexistentȱpourȱleȱdire.ȱSeraitȬceȱutileȱd’ailleursȱ?ȱCarȱjeȱ
douteȱqueȱbeaucoupȱpuissentȱleȱcroire,ȱetȱsuisȱsûrȱqueȱceuxȱ

20ȱ

quiȱleȱpeuventȱn’ontȱpasȱbesoinȱd’explication.ȱEnȱfait,ȱjeȱ
penseȱmêmeȱqueȱseulsȱlesȱenfantsȱpeuventȱleȱcomprendreȱ
vraiment,ȱcarȱçaȱferaitȱbeaucoupȱtropȱpeurȱauxȱgrands.ȱ
Maisȱneȱleȱrépèteȱpasȱ:ȱlesȱgrandsȱcroientȱtoujoursȱcomȬ
prendreȱmieuxȱqueȱlesȱenfants.ȱ
Toutȱceȱquiȱmeȱvintȱàȱl’espritȱfutȱdeȱdireȱ:ȱ«ȱMagniȬ
fiqueȱ!ȱ».ȱEtȱtousȱtroisȱsaluèrent,ȱcommeȱaprèsȱavoirȱdonnéȱ
unȱspectacle.ȱ
«ȱRevenezȱdemain,ȱjeȱvousȱmontreraiȱquelqueȱchoseȱ»,ȱ
fitȱcomprendreȱlaȱlumière,ȱavantȱdeȱs’évaporerȱàȱsonȱtourȱ
dansȱlaȱnuit.ȱ
Nousȱnousȱsommesȱretrouvésȱlà,ȱtousȱlesȱtrois,ȱétonnésȱ
etȱradieux.ȱ
C’estȱalorsȱqu’uneȱvoixȱlointaineȱappela.ȱ
Ilsȱmeȱregardèrentȱencoreȱuneȱfois,ȱd’unȱairȱdeȱdireȱ:ȱ«ȱAȱ
demainȱ!ȱ»,ȱpuisȱdisparurentȱcommeȱilsȱétaientȱvenus.ȱ
JeȱmeȱretrouvaisȱdeȱnouveauȱseulȱsurȱcetteȱplageȱsilenȬ
cieuse,ȱmeȱdemandaisȱsiȱjeȱn’avaisȱrêvé,ȱpuisȱneȱmeȱleȱdeȬ
mandaisȱplusȱ:ȱc’étaitȱsûr,ȱj’avaisȱrêvé…ȱCeȱquiȱétaitȱsûr,ȱenȱ
toutȱcas,ȱc’estȱqueȱparȱleȱpouvoirȱd’unȱrêve,ȱj’avaisȱretrouvéȱ
unȱtempsȱcetteȱpartȱd’enfanceȱperdue,ȱtoutȱauȱfondȱdeȱmoi,ȱ
quiȱsaitȱtellementȱplusȱdeȱvéritésȱqueȱtoutȱceȱqu’onȱpeutȱ
accumulerȱdurantȱuneȱvieȱentièreȱ!ȱ
Puisȱleȱtemps,ȱdeȱnouveau,ȱs’estȱsuspendu,ȱjusqu’àȱceȱ
qu’uneȱétoileȱseȱlève.ȱL’ondeȱseȱteintaȱdeȱvert,ȱuneȱbriseȱléȬ
gèreȱapportaȱl’airȱduȱlarge.ȱLesȱoiseauxȱseȱmirentȱàȱchanter.ȱ
Unȱfilȱrougeȱaȱdessinéȱl’horizon,ȱlaȱluneȱsouriaitȱtoujours,ȱ
laȱnuitȱpâlissait.ȱPuisȱunȱrayonȱperçaȱsousȱl’étoile,ȱetȱteintaȱ
d’orȱleȱcielȱpendantȱqueȱlaȱmerȱs’ébrouaitȱ:ȱunȱnouveauȱjourȱ
commençait.ȱ

21ȱ

UNȱ
(transmission)ȱ

J’étaisȱoccupéȱàȱconstruireȱdesȱhôtels,ȱceȱquiȱpromettaitȱ
d’êtreȱsalutaireȱdansȱuneȱéconomieȱenȱpleinȱeffondrement,ȱ
commeȱcelleȱqueȱnousȱtraversions.ȱDesȱhôtels,ȱetȱaussiȱdesȱ
maisons,ȱdesȱbureaux,ȱbrefȱtoutȱceȱquiȱm’étaitȱdemandé.ȱ
Carȱilȱfallaitȱvraimentȱs’accrocherȱàȱcesȱcontratsȱpourȱespéȬ
rerȱsurnagerȱdansȱcetteȱcriseȱdeȱl’investissementȱoùȱlesȱtraȬ
dersȱdeȱtousȱpoilsȱavaientȱfaitȱdeȱl’argentȱuneȱvaleurȱsiȱficȬ
tiveȱqu’elleȱétaitȱdevenueȱcomplètementȱaléatoire.ȱPlusȱrienȱ
n’étaitȱsûr,ȱetȱgagnerȱsaȱvieȱȱencoreȱmoins.ȱTransmettreȱceȱ
queȱnousȱavionsȱpasséȱnotreȱvieȱàȱconstruireȱétaitȱsurȱlaȱselȬ
letteȱ:ȱjeȱn’avaisȱpasȱdroitȱàȱl’erreur.ȱ
AutantȱdireȱqueȱjeȱdevaisȱfaireȱmonȱtravailȱleȱplusȱséȬ
rieusementȱduȱmonde.ȱ
J’étaisȱdevenuȱarchitecteȱcommeȱsiȱjeȱl’avaisȱtoujoursȱété,ȱ
depuisȱqueȱmonȱgrandȬpère,ȱenȱvoyantȱmaȱfaçonȱdeȱl’imiȬ
terȱquandȱjeȱl’accompagnaisȱauxȱchamps,ȱavaitȱannoncéȱ:ȱ
«ȱIlȱseraȱarchitecteȱouȱjardinierȱ».ȱJeȱmeȱrappelleȱcommeȱlaȱ
familleȱavaitȱalorsȱriȱdeȱbonȱcœur,ȱneȱcomprenantȱpasȱleȱ
rapportȱqu’ilȱpouvaitȱyȱavoirȱentreȱunȱarchitecteȱetȱunȱjarȬ
dinier.ȱC’estȱsimplementȱqueȱtousȱdeuxȱtravaillentȱlaȱterreȱ
pourȱreconstruireȱquelqueȱchose,ȱmaisȱçaȱaussi,ȱlesȱenfantsȱ
leȱcomprennentȱbienȱmieuxȱqueȱlesȱgrands.ȱ
Ilȱm’avaitȱparléȱdeȱsonȱpropreȱgrandȬpèreȱquiȱavaitȱgaȬ
gnéȱpauvrementȱsaȱvieȱàȱcuireȱduȱcalcaire,ȱpourȱenȱfaireȱdeȱ
laȱchauxȱquiȱavaitȱservi,ȱaprèsȱl’avoirȱmélangéeȱavecȱduȱ
sableȱetȱdeȱl’eau,ȱàȱassemblerȱlesȱbriquesȱetȱlesȱpierresȱdesȱ
fermesȱdeȱlaȱrégion.ȱ

22ȱ

Ilȱm’avaitȱparléȱdeȱlaȱluneȱetȱdesȱétoilesȱquiȱrythmentȱlesȱ
cyclesȱetȱlesȱsaisons,ȱlaȱmortȱetȱlaȱrenaissanceȱrégulièreȱduȱ
monde.ȱ
Puisȱilȱestȱpartiȱrenaître…ȱ
Peuȱdeȱtempsȱaprès,ȱuneȱnuit,ȱilȱestȱvenuȱmeȱporterȱlaȱ
choseȱlaȱplusȱprécieuseȱduȱmonde.ȱJ’avaisȱseptȱans.ȱCetteȱ
chose,ȱjeȱl’aiȱgardéeȱaussiȱprécieusementȱqueȱjeȱl’aiȱreçue.ȱ
Elleȱm’aȱserviȱtouteȱmaȱvie,ȱmaisȱilȱneȱfautȱpasȱl’abandonnerȱ
àȱportéeȱdeȱquiȱaȱlaisséȱdurcirȱsonȱcœurȱd’enfant.ȱ
J’enȱaiȱsouventȱparléȱavecȱcetteȱfleurȱquiȱn’aȱjamaisȱeuȱ
sonȱpareilȱpourȱcomprendreȱlesȱrêves.ȱCeȱqueȱjeȱvaisȱteȱdire,ȱ
comprendsȱbienȱqueȱc’estȱsurtoutȱelleȱquiȱteȱleȱditȱsousȱmonȱ
crayon.ȱNeȱcroisȱpasȱqu’elleȱsoitȱtristeȱ:ȱelleȱteȱparleȱauȬ
jourd’huiȱpourȱqueȱtuȱsachesȱcommeȱelleȱestȱheureuseȱdeȱ
teȱvoirȱgrandir,ȱetȱcombienȱelleȱt’aime.ȱ

UNȱ
(lâcherȱprise)ȱ

Tuȱasȱremarquéȱ?ȱOnȱcroitȱtoujoursȱqueȱlaȱnuitȱvientȱduȱciel.ȱ
Maisȱceȱn’estȱlaȱnuitȱqueȱparceȱqueȱlaȱterreȱregardeȱdeȱ
l’autreȱcôtéȱduȱsoleil.ȱ
Etȱquandȱonȱregardeȱlesȱétoiles,ȱceȱsontȱautantȱdeȱsoleilsȱ
lointainsȱquiȱdonnentȱleȱjourȱquelqueȱpart.ȱFinalement,ȱlaȱ
nuitȱn’estȱqu’uneȱquestionȱdeȱpointȱdeȱvue,ȱetȱn’existeȱpasȱ
vraiment.ȱQuandȱilȱfaitȱnuitȱàȱParis,ȱilȱfaitȱjourȱàȱHanoï,ȱetȱ
quandȱilȱfaitȱjourȱàȱBombay,ȱilȱfaitȱnuitȱàȱSanȱFrancisco,ȱ
alorsȱqueȱtousȱlesȱhommesȱsontȱfaitsȱdeȱlaȱmêmeȱchairȱsurȱ
laȱmêmeȱterreȱ!ȱȱIlȱn’yȱaȱvraimentȱrienȱd’autreȱqu’uneȱquesȬ
tionȱdeȱpointȱdeȱvue.ȱC’étaitȱuneȱchoseȱqueȱjeȱsavais.ȱ

23ȱ

Pourȱautant,ȱmonȱrêveȱdeȱlaȱnuitȱprécédenteȱavaitȱlaisséȱ
uneȱétonnanteȱempreinteȱ:ȱlesȱenfantsȱavaientȱbienȱditȱ«ȱAȱ
demainȱ!ȱ».ȱEnfin,ȱenȱquelqueȱsorte…ȱEtȱlaȱlumièreȱnousȱ
avaitȱinvitésȱàȱrevenirȱpourȱȱnousȱmontrer,ȱsoiȬdisant,ȱ
quelqueȱchoseȱ!ȱEtȱnousȱétionsȱleȱlendemain.ȱAlorsȱj’avaisȱ
beauȱmeȱdireȱqueȱtoutȱçaȱn’avaitȱétéȱqu’unȱrêve,ȱl’impresȬ
sionȱpersistaitȱqueȱlesȱenfantsȱseraientȱbeaucoupȱtropȱdéçusȱ
queȱjeȱneȱsoisȱpasȱauȱrendezȬvous.ȱEnȱmêmeȱtemps,ȱjeȱneȱ
m’enlevaisȱpasȱdeȱl’espritȱqu’ilsȱneȱm’avaientȱpasȱvraimentȱ
demandéȱmonȱavis.ȱN’étaientȬilsȱpasȱeuxȬmêmesȱuneȱparȬ
tieȱduȱrêveȱ?ȱAprèsȱtout,ȱj’avaisȱsûrementȱbeaucoupȱmieuxȱ
àȱfaire…ȱ
J’enȱétaisȱlàȱdeȱmesȱennuyeusesȱtergiversations,ȱquandȱ
unȱsouffleȱdécidaȱpourȱmoi.ȱȱ
Ilȱm’emmenaȱtoutȱdroitȱàȱlaȱplage,ȱsansȱautreȱformeȱdeȱ
procèsȱ:ȱ«ȱEstȬceȱbienȱleȱmomentȱdeȱseȱposerȱdesȱquestionsȱ?ȱ
NeȱcroisȬtuȱpasȱqueȱrienȱn’estȱaussiȱimportantȱqu’accompaȬ
gnerȱlesȱenfantsȱ?ȱ».ȱȱ
J’auraisȱpuȱdemanderȱquiȱparlait,ȱmaisȱtoutȱceȱquiȱmeȱ
vintȱàȱl’espritȱfutȱ:ȱ«ȱLesȱaccompagnerȱoùȱ?ȱ».ȱMaintenantȱ
queȱj’yȱrepense,ȱj’auraisȱquandȱmêmeȱpuȱreconnaîtreȱqueȱ
jamaisȱrien,ȱc’estȱvrai,ȱn’estȱaussiȱimportantȱqu’accompaȬ
gnerȱlesȱenfants.ȱSurȱleȱcoup,ȱjeȱmeȱsuisȱcontentéȱdeȱquelqueȱ
choseȱquiȱfaisaitȱcomprendreȱavecȱuneȱdouceȱautoritéȱqueȱ
l’heureȱn’étaitȱpasȱàȱcesȱtergiversations,ȱqueȱçaȱn’étaitȱpasȱ
leȱmomentȱdeȱfaireȱcommeȱtousȱcesȱgensȱqueȱçaȱdérangeȱdeȱ
seȱconfronterȱauxȱlimites,ȱquandȱbienȱmêmeȱçaȱnousȱarriveȱ
àȱtousȱunȱjourȱouȱl’autre,ȱvoireȱtousȱlesȱjours.ȱMaisȱpourȬ
quoiȱdoncȱpersonneȱneȱveutȱenȱentendreȱparlerȱ?ȱȱ
«ȱNeȱsoisȱdoncȱpasȱdeȱceuxȬlàȱ!ȱ»ȱȱ
Ilȱmeȱrestaitȱpourtantȱcetteȱquestionȱ:ȱ«ȱSansȱsavoirȱduȱ
toutȱoùȱj’allais,ȱcommentȱferaisȬjeȱpourȱlesȱaccompagnerȱ?ȱ»ȱ

24ȱ

Laȱréponseȱseȱfitȱaussitôtȱconnaîtreȱdansȱunȱsourireȱdeȱlaȱ
luneȱ:ȱȱ
«ȱTuȱsaisȱdéjàȱqueȱlaȱnuitȱn’estȱqu’uneȱquestionȱdeȱpointȱ
deȱvueȱ!ȱ».ȱȱ
Çaȱneȱsemblaitȱpasȱsuffisant,ȱbienȱsûr.ȱPourȱsavoirȱceȱ
queȱj’auraisȱàȱfaire,ȱneȱplusȱposerȱdeȱquestionȱm’apparutȱ
plusȱdeȱcirconstance.ȱ
Laȱplageȱétaitȱtoujoursȱdéserte,ȱmaisȱpasȱdansȱlaȱmêmeȱ
quiétudeȱqueȱlaȱveille.ȱOnȱauraitȱditȱqu’uneȱcaravelleȱavaitȱ
dresséȱsesȱvoilesȱpourȱprendreȱlaȱmer.ȱSansȱlaȱvoir,ȱonȱsenȬ
taitȱpourtantȱlaȱbriseȱlesȱgonfler,ȱonȱauraitȱvraimentȱbienȱditȱ
qu’elleȱétaitȱlà.ȱ
Laȱplageȱétaitȱtoujoursȱdéserte.ȱSauf…ȱȱ
Mesȱdeuxȱjeunesȱamisȱdeȱlaȱveille,ȱeux,ȱétaientȱbelȱetȱbienȱ
là,ȱdéjà.ȱInquiets,ȱilsȱneȱdansaientȱpas,ȱilsȱneȱriaientȱpasȱ:ȱilsȱ
patientaient,ȱouȱplutôt,ȱs’impatientaient.ȱJeȱregrettaisȱausȬ
sitôtȱdeȱlesȱavoirȱfaitȱattendre,ȱenȱmeȱdemandantȱtoujoursȱ
ceȱqueȱnousȱallionsȱfaire.ȱ
Quandȱilsȱmeȱvirent,ȱceȱfutȱl’inverseȱdeȱlaȱveilleȱ:ȱilsȱneȱ
seȱturentȱpas.ȱBienȱauȱcontraire,ȱilsȱpétillèrentȱdeȱconcertȱenȱ
uneȱjoyeuseȱcacophonie,ȱquiȱdisaitȱàȱpeuȱprèsȱ:ȱ«ȱViteȱ!ȱ
Viteȱ!ȱOnȱvaȱyȱallerȱ!ȱ».ȱJeȱsentisȱmonȱvieuxȱcœurȱd’enfantȱ
seȱdégourdirȱunȱpeu,ȱsansȱpourȱautantȱsavoirȱniȱqueȱdireȱniȱ
queȱfaire.ȱJeȱmeȱdemandaisȱsiȱceȱn’étaitȱpasȱeuxȱquiȱm’emȬ
mèneraient,ȱfinalement,ȱplutôtȱqueȱmoiȱquiȱlesȱȱaccompaȬ
gnerais.ȱȱ
Etȱleursȱparentsȱ?ȱPourquoiȱc’étaitȱplusȱàȱmoiȱqu’àȱeuxȱ
d’êtreȱlàȱ?ȱIlȱvalaitȱvraimentȱmieuxȱneȱpasȱseȱposerȱdeȱquesȬ
tion,ȱpuisque,ȱvisiblement,ȱnousȱn’avionsȱpasȱleȱchoix.ȱJ’auȬ
raisȱdûȱavoirȱleurȱinsoucianceȱetȱn’yȱparvenaisȱpas.ȱComȬ
mentȱtoutȱcelaȱétaitȬilȱarrivéȱ?ȱPourquoiȱ?ȱJ’étaisȱencoreȱenȬ
chevêtréȱdansȱceȱquiȱempêcheȱleȱrêveȱdeȱseȱproduire.ȱIlsȱleȱ
sentirentȱcertainement,ȱetȱcommencèrentȱàȱmeȱtrouverȱtrèsȱ

25ȱ

ennuyeux.ȱPourquoiȱtoutesȱcesȱrésistancesȱsurtoutȱ:ȱ«ȱIlȱyȱaȱ
ceuxȱquiȱmontentȱdansȱleȱbateauȱetȱceuxȱquiȱresterontȱtouȬ
joursȱàȱquaiȱ»ȱetȱceuxȱquiȱfuientȱsontȱrarementȱceuxȱqu’onȱ
croit,ȱjeȱleȱsavaisȱdepuisȱlongtemps.ȱ
Nousȱnousȱregardâmesȱtousȱlesȱtrois,ȱinquiets,ȱpuisȱbaisȬ
sâmentȱlaȱtête,ȱdéçus.ȱ
C’estȱalorsȱqueȱseȱproduisitȱuneȱchoseȱqueȱjeȱneȱpensaisȱ
jamaisȱvoirȱdeȱcetteȱmanièreȱ:ȱnousȱétionsȱlà,ȱsurȱleȱsable,ȱ
maisȱbeaucoupȱplusȱbas.ȱCȇestȬàȬdireȱqueȱnousȱétionsȱbeauȬ
coupȱplusȱhautsȱqueȱnousȬmêmes,ȱcommeȱsurȱunȱdeȱcesȱ
hautsȱrochersȱquiȱencadrentȱlaȱbaie.ȱ
Nousȱavionsȱprisȱtellementȱdeȱlégèretéȱ!ȱC’estȱcommeȱsiȱ
toutȱceȱquiȱrestaitȱlourdȱdeȱnousȬmêmesȱétaitȱrestéȱauȱsol.ȱ
Enȱfait,ȱj’enȱétaisȱplutôtȱrassuréȱ:ȱjeȱsavaisȱqueȱdansȱlesȱ
rêves,ȱonȱseȱvoitȱsoiȬmêmeȱfaireȱuneȱchoseȱouȱuneȱautre,ȱ
c’étaitȱdoncȱbienȱunȱrêve.ȱVoilàȱpourquoiȱjeȱm’yȱsuisȱtoutȱàȱ
faitȱabandonné.ȱ
Nousȱavionsȱeuȱàȱpeineȱleȱtempsȱdeȱbaisserȱlesȱyeuxȱ
pourȱnousȱretrouverȱplusieursȱdizainesȱdeȱmètresȱauȬdesȬ
susȱdeȱnousȬmêmes.ȱNon,ȱvraimentȱcelaȱn’arriveȱqueȱdansȱ
lesȱrêves.ȱAvecȱcetteȱpenséeȱauȱfondȱdeȱmoi,ȱjeȱvisȱmesȱdeuxȱ
jeunesȱamisȱmeȱregarderȱd’unȱairȱaccusateur…ȱCommentȱ
celaȱs’estȬilȱproduit,ȱencoreȱuneȱfoisȱ?ȱMaisȱenȱmêmeȱtemps,ȱ
jeȱsusȱqueȱcetteȱpenséeȱqueȱj’avaisȱpourtantȱcachéeȱtoutȱauȱ
fond,ȱilsȱmeȱlaȱreprochaientȱaussi.ȱ«ȱTuȱneȱcroisȱpasȱqu’onȱ
aȱassezȱperduȱdeȱtempsȱcommeȱçaȱ?ȱ»ȱentendisȬjeȱsansȱsaȬ
voirȱcomment.ȱIlȱmeȱsemblaitȱbien,ȱpourtant,ȱqueȱdansȱlesȱ
rêves,ȱleȱtempsȱn’existaitȱpas,ȱmaisȱjeȱdécidaisȱpourȱdeȱbonȱ
deȱneȱplusȱpenserȱjusqu’àȱnouvelȱordre.ȱ

26ȱ