//img.uscri.be/pth/5417ba0430aed43de4342d80165745150c0cf149
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Socialisations, identités et résistances des romancières du Maghreb

De
274 pages
Les révolutions arabes ont rendu plus visibles les résistances et déterminations des femmes. Mais, depuis des décennies déjà, de plus en plus nombreuses sont celles qui faisaient entendre leur voix. Pendant plusieurs années, des chercheuses en littérature et en sociologie, ainsi que des romancières, travaillant et vivant en Algérie, en France, au Maroc ou en Tunisie, ont étudié cette littérature porteuse d'espoir et de courage. Cet ouvrage propose ainsi un éclairage sur les textes, mais aussi les trajectoires de ces femmes qui, aujourd'hui, écrivent au Maghreb.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de Isabelle CHARPENTIER, Christine DÉTREZ et Abir KRÉFA
SOCIALISATIONS, IDENTITÉS ET RÉSISTANCES DES ROMANCIÈRES DU MAGHREB
Avoir voix au chapitre
Série littérature et socièté
SOCIALISATIONS,IDENTITÉS ET RÉSISTANCESDES ROMANCIÈRES DUMAGHREB
Image de couverture : « Lavoix de la femme est révolution» (sawt al-mar’a thawra). Cette image a figuré sur les pancartes brandies lors des mobilisations féministes en Tunisie et en Égypte en 2011-2012. © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00236-1 EAN : 9782343002361
Sous la direction de Isabelle CHARPENTIER, Christine DÉTREZet Abir KRÉFASOCIALISATIONS,IDENTITÉS ET RÉSISTANCESDES ROMANCIÈRES DUMAGHREBAvoir voix au chapitre
CollectionLogiques Sociales fondée par Dominique Desjeux et dirigée par Bruno Péquignot SérieLittératures et Sociétédirigée par Florent Gaudez Au-delà de la seule analyse interne du texte littéraire et de la stricte étude de ses conditions externes de production et de circulation, le paradigme des recherches en littérature gagnerait à s'ouvrir davantage aux déterminants humains dans les processus littéraires, tandis que les dimensions sociales des productions symboliques, ici la littérature, mériteraient une meilleure prise en compte par les protocoles sociologiques. Considérant la littérature comme unfait social totalsusceptible d'interroger le raisonnement sociologique, cette série se donne ainsi comme objectif de valoriser la complémentarité des approches « littéraires » et sociologiques. Elle est donc destinée à accueillir tant les démarches socioanthropologiques ouvertes sur le questionnement de la littérature, que les approches "littéraires" à forte ouverture socioanthropologique, en se fondant sur le postulat selon lequel la littérature est un véritableprocessus de connaissanceet humaine sociale et qu'il existe entre l'activité de raconter une histoire et le caractère temporel de l'expérience humaine une corrélation qui n'est pas purement accidentelle, mais présente une forme de nécessité transculturelle. Dernières parutions Robert SAYRE,La sociologie de la littérature : Histoire, problématique, synthèse critique,2011. Pierre-Laurent COSSET et Lenka GRAFNETEROVA,L'engagement de l'axiologie nationale dans la lecture d'un roman, 2009. Alain GUILLEMIN (dir.),A la recherche du meilleur des mondes. Littérature et sciences sociales, 2006. Panagiotis CHRISTIAS,Les chemins d'Ulysse. Littérature et société entre Anciens et Modernes, 2007. Nicole RAMOGNINO, Lectures actuelles de l'œuvre de Balzac(2 volumes), 2005. Pierre LASSAVE,Bible :La traduction des alliances. Enquête sur un événement littéraire, 2005. Déjà parus dans cet esprit Pierre BANNIER,Les microsociétés de la littérature pour la jeunesse. L'exemple de Fantômette. Mohamed DENDANI,Les pratiques de la lecture. Laurence ELLENA,Sociologie et Littérature. La référence à l'œuvre. Gérard FABRE,Pour une sociologie du procès littéraire. De Goldmann à Barthes en passant par Bakhtine. Florent GAUDEZ,Pour une socio-anthropologie du texte littéraire. Approche sociologique du Texte-acteur chez Julio Cortázar. Chantal HORRELOU-LAFARGE,Regard sur la lecture en France. Bilan des recherches sociologiques. Sabine JARROT,Le vampire dans la littérature du XIXe au XXe siècle.
SOMMAIRE Introduction ..............................................................................11Christiane Rivet-Assad La femme qui voulait être un livre… .......................................27 Francophonie, identités et résistancesHasna Bouzouita Trabelsi Affirmation identitaireet préservationde la mémoire dans «Les Jardins du Nord »de Souâd Guellouz (Tunisie)...33 Naïma Rachdi Littérature féminine marocaineet rapport à la France : Adoption d’une langue,rejet d’unehégémonie......................47 Najiba Regaïeg L’hybridation de la langue chez Assia Djebar..........................65 Christine Détrez Les stéréotypes en questions.....................................................81 Lamia Bereksi Meddahi Walid et les diplômés de la rue...............................................103 Najlae Bakkali Des béliers et des lapins .........................................................107(En) jeux de genre, corps et sexualité Faouzia Bendjelid Représentation fictionnelle de la résistance féminine dans la société colonisée - La femme du Caïd de Fatima Bakhaï.......117 Anne Simon La maladie, symptôme de l’Algérie des années de crise chez Malika Mokeddem et Fériel Assima ......................................137
Maha Ben Abdeladhim La femme qui manque : double et androgynie, le genre Nina Bouraoui...........................................................151 Bouchra Boulouiz L’inconnu ...............................................................................173Socialisations et trajectoires Fatma Zohra Mebtouche Nedjai Souryana Yassine Constructions discursives implicites, transmission et apprentissage des interdits sexuels dans le roman autobiographique « Oumelkheir » de Houaria Kadra-Hadjadji (Algérie)...................................................................189 Abir Kréfa « Famille, héritage culturelet transmission : l’hypothèse de la sursélection sociale des écrivaines tunisiennes à l’épreuve des variations d’échelle ».....................................201 Isabelle Charpentier Genre et politique dans le travail journalistique et littéraire d’une « transfugede classe » « scandaleuse » : Sanaa Elaji (Maroc) ..........................................................................231 Cécile Oumhani Plus loin que la nuit,Au nord de tous les chemins.................259
À la mémoire de Nabiha Jerad