60 pages
Français

Une voix pour deux

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’on éduque ses enfants pour les voir prendre leur envol, pour assister à leur épanouissement et leur reconnaissance dans le milieu qu’ils se seront choisi. On pense au meilleur, à l'avenir le plus beau, quand on les voit intégrer leur première classe. Pères et mères espèrent, pour eux, une croissance dans le rire, l’amitié, la douce insouciance. Tout enfant, quel qu’il soit, est à l’origine de ces espoirs. Il est seulement des espérances plus lourdes à porter, plus incertaines, dont l’on prédit la difficile réalisation… Notamment quand votre fille baigne dans les limbes du silence. Texte à deux voix, où se succèdent voix de la mère et voix de la fille, le récit composé par Gladys Leroy-Villeneuve ne cherche pas à démontrer la vie à retardement et constamment suspendue que génère la surdité. Il décrit au contraire une lutte renouvelée, inlassable, contre ce décalage d’avec les entendants, clame la volonté de faire ses preuves dans leur monde où toute communication est désarmante de facilité, où la parole est mésestimée dans sa capacité à nous lier les uns aux autres, à nous souder et nous porter, les uns les autres, plus haut.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 20
EAN13 9782748350463
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Une voix pour deux
Gladys Leroy-Villeneuve Une voix pour deux
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0113983.000.R.P.2009.030.40000 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2009
A ma fille, A tous ceux qui se reconnaîtront, A tous ceux qui se sentiront concernés
Prologue La jeune fille apparaît enfin, avec un sourire qui irradie son visage. Le cœur de la personne qui l’attend sur le par-king ensoleillé se serre un peu, bien qu’elle suppute une bonne nouvelle. « C’est bon, je peux signer cet après-midi et commen-cer dans huit jours ! » Ouf ! pense l’interlocutrice, avec une joie toutefois me-surée. Car elle doute que le match finisse là ! Il ne s’agit sans doute que d’une pause entre deux rounds. Le combat dure depuis vingt cinq ans et se poursuivra toute la vie. Mais baste, pour l’instant il faut savourer la victoire : mo-ments intenses et jubilatoires de complicité et de bonheur, souvent partagés entre les deux lutteurs têtus. Des images d’autres fois surgissent dans la pensée des deux protagonistes et sans doute sont-elles différentes tout en ayant le même goût d’aboutissement après une dure ou longue bataille : par exemple, pour la jeune fille, son nom sur une liste d’examen. Comme des milliers d’autres jeunes chaque année, bien sûr, mais avec un petit plus, comme pour celui qui s’est donné d’aller jusqu’au bout de ses forces (et de celles d’autres) dans un parcours d’embûches avérées. Pour son accompagnante, au même instant, un soupir de soulage-ment, vite relayé par la nécessité de mettre en place une suite, qui, elle le sait, sera aussi difficultueuse. Ce qui n’a pas manqué, évidemment.
9
Mais il faut choisir le héros de l’histoire. Laissons donc de côté, assez rapidement si possible, le second rôle qui eut le premier pendant longtemps… depuis le jour où l’angoisse latente devenue insupportable exigea une ré-ponse immédiate. Elle fut trouvée avec un moyen de fortune puisque les instances autorisées refusaient l’annonce d’un pronostic catégorique.
10