Des mensonges blancs

Des mensonges blancs

-

Livres
172 pages

Description

Quelque part dans le nord de la France, une ville en bord de mer, figée dans le temps. Alice travaille comme infirmière dans une maison de retraite. À quelques jours de Noël, elle surprend un homme dans la chambre d’une pensionnaire. Plongée dans un profond coma, Hélène n’a reçu aucune visite depuis plus de dix ans. Qui est ce mystérieux inconnu qui se dit de sa famille? Pourquoi se rend-il chaque jour au chevet de la vieille dame? Pourquoi refuse-t-il de parler de lui? Au fil des jours, une étrange relation se noue entre l’infirmière et le visiteur. Une relation où chacun a quelque chose à cacher. Et à révéler… On ne laisse jamais complétement son passé derrière soi.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 juin 2012
Nombre de visites sur la page 18
EAN13 9782748386349
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Du même auteur
Projection, Edilivre, 2008
Les Paradoxes urbains, Edilivre, 2010
Steve Catieau
Des mensonges blancs
Société des Écrivains
Sur simple demande adressée à la Société des Écrivains, 14, rue des Volontaires  75015 Paris, vous recevrez gratuitement notre catalogue qui vous informera de nos dernières publications. Texte intégral © Société des Écrivains, 2012 Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de lauteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
À Rolande Pour Timéo
« On passe une moitié de sa vie à attendre ceux quon aimera et lautre moitié à quitter ceux quon aime. »
Victor Hugo
Remerciements
Élisabeth François pour ses remarques et ses conseils, Caroline Faugère pour ses « white lies », Marie C., Angel, Régis, Lisa L., Frédéric G. et Fanny C.
9