//img.uscri.be/pth/29ad1ef27816058cd2a9e118c225aed2b2440b7e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Electre

De
228 pages
« Elle ne fait rien. Elle ne dit rien. Mais elle est là. » Électre prépare sa vengeance : son père, Agamemnon, a été assassiné dans son palais le jour même de son retour victorieux de la guerre de Troie. Son frère rentré d’exil, la jeune femme sait que le moment est enfin venu : justice sera faite grâce à Oreste, même s’il faut pour cela sacrifier la ville d’Argos.
Composée dans la période de l’entre-deux-guerres, cette pièce propose une récriture originale du mythe des Atrides, à la croisée de l’énigme policière, de la tragédie et de la comédie. Créée en 1937 par Louis Jouvet, Électre offre sur scène une héroïne moderne dont la rage de justice n’en finit pas d’interroger le spectateur.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Électre
GIRAUDOUX
Électre
Présentation, notes, dossier et cahier photos parRafaëlle JOLIVETPIGNON, professeur de lettres
Flammarion
De Giraudoux dans la collection « Étonnants Classiques »
Électre La guerre de Troie n’aura pas lieu
© Éditions Flammarion, 2015. ISBN : 978-2-0813-4777-9 ISSN : 1269-8822
S
O
M
M
A
I
R
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Présentation . Jean Giraudoux et son temps Électresur les scènes d’hier et d’aujourd’hui Une récriture du mythe d’Électre
Chronologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Électre
Acte I Entracte Acte II
9 9 16 18
33
45 103 107
Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .163
Dossier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .169 Entrer dans l’œuvre171 Questionner la récriture d’un mythe173 Les transformations introduites par Giraudoux : une récriture originale du mythe175 Variations autour du mythe : la confrontation mère-o fille (groupement de textes n 1)181
E
Comment mettre en scèneÉlectre? (groupement de o textes n 2) Entraînement au brevet Entraînement au baccalauréat Lecture d’images
195 206 207 208
PRÉSENTATION
Électreest la quatrième pièce de Jean Giraudoux, qui l’écrit 1 aprèsSiegfried(1928) ,Amphitryon 38(1929) etLa guerre de Troie n’aura pas lieu(1935). Âgé de cinquante-cinq ans, Giraudoux est déjà un brillant écrivain, reconnu par ses aînés (André Gide et Marcel Proust, notamment), auteur de nombreux romans et nouvelles. Le théâtre lui offre la possibilité de faire entendre sur scène la complexité de son univers personnel, cha-toyant et politique. Car sous les traits des figures issues de la mythologie, c’est bien ce qui le préoccupe qu’il déploie sous nos yeux : la condition humaine, l’amour, la haine, la mort. La relec-ture qu’il propose d’Électreinterroge le mythe des Atrides, mais aussi l’actualité qu’il traverse : la montée des totalitarismes dans une France divisée.
Jean et
Giraudoux son temps
Le théâtre de Giraudoux se situe exactement dans l’entre-deux-guerres, période difficile sur le plan économique et
1.Cette pièce est tirée de son romanSiegfried et le Limousin(1922).
Présentation|9
politique, intense sur le plan artistique, où de nombreuses formes dramatiques se côtoient. L’euphorie des années 1920 se transforme en un débat tragique : comment être heureux et 1 juste dans un monde en crise ?
Renouvellement de la création théâtrale dans l’entre-deux-guerres
Au sortir de la guerre de 1914-1918, le paysage théâtral fran-çais, encore dominé par un théâtre commercial et académique e – le théâtre de boulevard, héritage de la fin duXIXsiècle –, voit apparaître de nouvelles formes artistiques et fait preuve d’une nouvelle exigence concernant la mise en scène des œuvres dra-matiques. À côté d’un théâtre bourgeois, qui vise avant tout le divertissement facile, qui repose sur nombre d’imbroglios arti-culés les uns aux autres, dont les personnages forment le trio traditionnel femme-mari-amant, et qui s’achève sur une fin heu-reuse (citons le vaudevilliste Georges Feydeau ou encore Sacha Guitry), de nombreux artistes explorent des voies plus person-nelles et cherchent à toucher le spectateur en l’incitant à réflé-chir sur lui-même et sur le monde.
1.La situation politique et économique en France et en Europe est complexe, et l’euphorie des « années folles » dans les années 1920 laisse assez vite la place à l’inquiétude : la montée des totalitarismes annonce de nouveaux conflits, tandis que la France se fragilise par une double opposition qui menace le gouvernement : celle des communistes, à gauche, et celle des mouvements extrémistes, à droite. Face à Hitler, arrivé au pouvoir en 1933, la France cherche des alliances et tente d’éviter une nouvelle guerre. Mais, après l’invasion de la Pologne par Hitler en 1939, la France s’installe dans la « drôle de guerre » (septembre 1939-mai 1940). Devant la défaite de l’armée, le maréchal Pétain demande l’armistice en juin 1940, tandis qu’il organise à Vichy un gouvernement de collaboration avec l’Allemagne. Cependant, à Londres, le général de Gaulle appelle les Français à refuser cet armistice et à résister.
10|Électre