La Secte suivi de Débutantes

La Secte suivi de Débutantes

-

Livres
159 pages

Description

Deux drames sociaux sur la foi et l'ambition qui proposent deux univers opposés autour d'une question centrale : la sexualité.  


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 mars 2018
Nombre de visites sur la page 2
EAN13 9782330106966
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La Secte: Les Élus de la “communauté” Névia vivent en autarcie. Ils suivent leur Loi et son principe fondamental : le refus de la domination du Corps au profit de l’élévation de l’Âme. La communauté est agitée par la rumeur de l’arrivée du Guide… Débutantes: Marion décide de se prostituer pour financer ses études de médecine. Sur Internet, elle découvre un monde dont elle ignore tout et noue bientôt une grande amitié avec Sonia, une escorte plus expérimentée.
Yann Reuzeau a aussi écritd’une nation Chute , une série théâtrale suivant l’épopée d’une campagne présidentielle décisive,Puissants & Miséreux, un drame sur les SDF et les grands patrons, etMonsieur le Président, une comédie sur le pouvoir. Depuis 2006, il dirige le Théâtre de la Manufacture des Abbesses à Paris. Il obtient en 2012 le prix Beaumarchais du meilleur auteur de théâtre pour Chute d’une nation.
ACTES SUD - PAPIERS Fondateur : Christian Dupeyron Éditorial : Claire David Dans le cadre de son Action Culturelle Théâtre, la SACD soutient l’édition de cet ouvrage.
Illustration de couverture : © Kate Polin / Plainpicture / Millennium © ACTES SUD, 2012 ISSN 0298-0592 ISBN 978-2-330-10696-6
LASECTE
suivi de DÉBUTANTES
(Prostituées en quelques clics)
Yann Reuzeau
LASECTE
PERSONNAGES
Nathan, homme de cinquante-cinq ans Kélan, femme de vingt ans Claire, femme de vingt ans Aline, femme de trente ans Vincent, homme de vingt-cinq ans Messandra, adolescente de seize ans Olivier, homme de quarante ans Babeth, femme de trente ans Cybille, femme de vingt-cinq ans Alexandre, homme de quarante-cinq ans Adrien, homme de trente ans Voix de Suzie, femme de trente ans
1.prière
Tous les adeptes sont habillés d’une chemise et d’u n pantalon blancs. Ils n’ont aucun bijou, ni tatouage, ne sont pas maquillés, n’ont pas de coiffures originales. Ils sont debout, immobiles, les yeux fermés. Ils sont placés un peu militairement en trois rangées. Sur la première, il n’y a que Claire. Elle porte trois rubans sur le cœur (jaune, bleu, et rouge). Derrière elle, Aline, Cybille, Vincent et Alexandre composent la deuxième rangée. Ils ont deux rubans, un bleu et un jaune. La troisième rangée (où se trouvent Babeth, Messandra et Olivier) ne porte qu’un ruban jaune sur le cœur. Nathan leur fait face, le visage dur, les reg ardant un à un, à l’affût. Ils ouvrent les yeux, tous au même moment. La musique démarre. Les adeptes se mettent à exécuter une prière étrange, très physique et assez chorégraphiée. La prière sem ble finie, ils ont tous repris leurs places initiales. La musique a baissé de volume. NATHAN(illuminé).Nous sommes les Élus ! Nous avons été choisis entre tous les hommes afin de suivre la voie de Névia ! Nous refusons la domination de notre Corps sur notre Âme afin de nous élever vers l’Excellence ! Dehors, les Faibles errent dans le malheur, se vautrant dans l’erreur ! À l’avènement du Guide, ils s’égorgeront entre eux de rage de n’avoir pas su reconnaître le chemin de la Vérité ! Nous avons trouvé le chemin ! Nous devo ns étudier la Loi que Névia nous a offerte ! Nous sommes les Élus !(Triomphant.)La Vérité est proche ! Soyons fiers ! Nous sommes uniques ! Nous sommes les Élus ! La musique retrouve son niveau initial. La prière reprend pour quelques secondes.
*
Les scènes 2, 3, 4, et 5 ne forment qu’un bloc que l’on pourrait appeler “La ruche”. Elles se répartissent sur quatre lieux, chacune occupant un quart du plateau. Pendant chaque scène, les autres lieux sont éclairés plus faiblement et les personnages vivent leurs vies un ton en dessous du lieu éclairé.
2.rumeur
Vincent et Claire sont en train de mettre des tracts dans des enveloppes et rient à gorge déployée. Babeth entre, timide. BABETH. Je rate quelque chose ? VINCENT. Non… Rien… CLAIRE(se remettant difficilement).Pas grand-chose, en fait… Juste… Non, c’est rien…
BABETH. Ah…(Un temps.)Je viens de faire mes aveux… CLAIRE(prévenante).Ça a été ? BABETH. Oui, bien sûr…(Gentille.)Ça fait longtemps que je ne suis plus la petite no uvelle qu’il faut protéger, tu sais… VINCENT. C’est marrant, je me disais justement… Ça fait très longtemps qu’il n’y a plus eu de nouveau dans ce groupe… BABETH(évidente).Ben oui, depuis le départ de Kélan… VINCENT. Babeth, tout n’est pas toujours forcément lié au départ de Kélan !(À Claire, qui ne réagit pas.)Claire, c’est à cause de ça ? CLAIRE(admettant).Notre groupe a été perturbé par la perte de l’un des siens… Nathan estime qu’il vaut mieux ne pas en bouleverser l’équilibre avec des non-initiés… VINCENT. J’avais l’impression que le groupe réagissait plutôt bien… CLAIRE. Même Cybille ? VINCENT(souriant).D’accord, Cybille, mais bon, hormis Cybille… BABETH. Pourquoi vous dites… VINCENT(reprenant la parole).Hormis Cybille, je trouve que le groupe évolue bien… CLAIRE. Le groupe étudie bien… Mais il est instable. Cybille et d’autres… ont besoin de quiétude et de tranquillité pour s’approcher de l’Excellence… Vincent et Claire se taisent. Babeth les regarde, hésite un instant. BABETH(n’y tenant plus).De toute façon… De toute façon, tout va changer avec le retour de Kélan. Vincent, inquiet, regarde Claire, qui se crispe immédiatement. CLAIRE. Babeth, fais attention à ce que tu dis, tu ne devrais… BABETH(se défendant).Mais quoi ? C’est Nathan qui y a fait allusion tout à l’heure pendant mes aveux. VINCENT. Il a dit quoi ? BABETH. Que ce n’était pas ma faute si je n’avais pas pu soigner le mal de Kélan… Que c’était normal parce que c’était d’ordre spirituel… Ce n’étaient pas des migraines… Il m’a aussi dit que Kélan allait mieux. Beaucoup mieux… CLAIRE. Même si… même si Kélan allait mieux, ça ne voudrait pas dire que son retour soit… BABETH. Et puis Cybille dit… CLAIRE(autoritaire).Cybille parle trop !
BABETH. Elle dit que Kélan va revenir… Elle dit que Kélan lui a parlé, dans sa tête, et a pris possession d’elle, à plusieurs moments ! Elle dit que Kélan est le Guide ! CLAIRE(menaçante).Seul Nathan peut reconnaître l’Âme du Guide. Et annoncer sa venue. BABETH(se rendant compte qu’elle s’enfonce).Je sais… Je sais… Je voulais juste vous annoncer une bonne nouvelle… VINCENT. Tu fais de ton mieux, Babeth. Tout le monde admire ça. CLAIRE(rigolarde, à Vincent).Tu n’en as pas marre d’être d’accord avec tout le monde ? VINCENT(un sourire aux lèvres).Ça vaut mieux que de distribuer les bons et mauvais points à tout le monde… CLAIRE(s’amusant avec lui).Alors ça, c’est méchant… Claire joue à être vexée, mais sourit avec Vincent… Babeth voit leurs sourires et ne sait pas sur quel pied danser. Cybille, une jeune femme très blonde et très pâle, débarque en trombe. CYBILLE. Babeth, dépêche-toi, il y a un accident en cuisine ! Ils ont besoin de toi… Babeth se lève d’un bond et se précipite vers le couloir. BABETH. Qui s’est blessé ? Cybille fait signe qu’elle ne sait pas. Claire, inquiète, suit Babeth, mais Cybille l’intercepte. CYBILLE(prévenante).Ce n’est pas Messandra, ne t’inquiète pas, Claire… CLAIRE(sur la défensive).Qu’est-ce que c’est supposé vouloir dire ? CYBILLE(gentille).Rien, je pensais que tu t’inquiétais pour elle… CLAIRE. Je ne t’autorise pas à faire ce genre de supposition… CYBILLE. D’accord, excuse-moi.(Claire s’en va pour rattraper Babeth. Cybille se retourne vers Vincent.)Tu veux un coup de main ? VINCENT. Oui, euh… Si ça ne te dérange pas… CYBILLE. Non, au contraire, ça me fait plaisir.(Un temps, puis n’y tenant plus.)? Vincent (Déterminée.)Kélan va revenir. VINCENT(bas).Cybille ! Fais attention… avec ce genre de prédictions… CYBILLE. Ce ne sont pas des prédictions. Je le sais. Et je me prépare, comme tout le monde devrait se tenir prêt. Mais vous êtes tellement frileux. Un temps. Ils remplissent quelques enveloppes. Vincent regarde Cybille, hésitant à la relancer. VINCENT. Tu as entendu sa voix, en toi, encore ? CYBILLE. Non, mais je sens sa présence. VINCENT(envieux).Comment… Comment c’était quand Kélan te parlait ? Enfin, quand tu…
CYBILLE(s’emballant).C’était merveilleux. Indescriptible. C’était comme si je réussissais à faire de la place dans ma tête… Mon esprit avait fait la paix ! J’avais juste l’essentiel… Il y avait sa voix, un peu déformée, parce que je l’entendais de l’intérieur, mais c’était sa voix… La voix du Guide. C’était tellement beau…
3.derniergeste
Alexandre est au téléphone, un casque sur les oreilles, passant des appels à la chaîne. Il a une voix douce et posée. ALEXANDRE. Allô, bonjour, je voudrais parler à Clara, s’il vous plaît. (…) Bonjour, je m’appelle Alexandre. Je vous appelle à propos de la philosophie Névia, en avez-vous déjà entendu parler ? (…) Névia…(Aline entre. Elle échange un franc sourire avec Alexandre. Elle s’assoit à côté de lui et attend sagement.)un courant de pensée qui prône le refus de la domination du Corps. (…) C’est Allô ? Clara a dû raccrocher. Alexandre ne s’en émeut pas et enlève son casque. ALINE. Ce n’est pas un franc succès, aujourd’hui ? ALEXANDRE. Non…(Affectueux.)Bon, ma petite Aline, tu prends le relais ? ALINE(soupirant).Je suis tellement pas douée pour ça… Je fais des efforts mais je n’y arrive pas… J’ai l’impression de forcer les gens… ALEXANDRE. Tu ne les forces pas, tu tentes de les sauver… ALINE. C’est ce que me répétait toujours Kélan pendant ma formation… Elle ne comprenait pas ce qui me posait problème et je ne comprenais pas qu’e lle ne comprenne pas… Ça nous amusait beaucoup… ALEXANDRE. Bon, puisqu’elle n’est plus là, je vais prendre le relais de ta formation. Je vais mettre le haut-parleur, et tu vas voir…(Il passe un appel.)je voudrais parler à Christophe, s’il Bonjour, vous plaît… VOIX DE CHRISTOPHE. Oui, c’est moi… ALEXANDRE. Bonjour Christophe, je vous appelle à propos de la philosophie Névia… Vous avez répondu à un coupon-réponse concernant le livre de… VOIX DE CHRISTOPHE. La philosophie quoi ? Oh, putain ! Bougez pas…(Appelant.) Sophie ? Sophie, c’est quoi ces conneries de philosophie Vénia ?(La fille rit.)d’accord… Euh… Ouais, Excusez-moi, mais je crois que nous allons en rester là…(Réfrénant un fou rire.)C’est ma La… copine, elle a dû répondre à ce truc… Elle a autant de sens de l’humour qu’une huître…(Riant, à la fille.)Et ça t’amuse, toi ?(À Alexandre.)Alors, désolé, vraiment… Il raccroche. Alexandre est surpris mais passe immédiatement un deuxième appel.