Le retour de Mainfou

-

Livres
117 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mainfou n'accepte pas son quotidien misérable et décide de tout faire pour y remédier, quitte à s'opposer à ses parents et à sa culture. Pour ce jeune garçon, la manière d'agir ou de penser transmise depuis des générations et les traditions qui en découlent ne signifient pas forcément qu'il s'agisse de la meilleure façon de faire. A cause de la désobéissance de leur fils, la vie de Gonan et Sali se transforme petit à petit en cauchemar.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 novembre 2017
Nombre de visites sur la page 4
EAN13 9782140051203
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
YayaSORHOSOPÉGUÉ
LE RETOUR DE MAINFOU Théâtre
Le retour de Mainfou
Yaya SORHOSOPEGUELE RETOUR DEMAINFOUThéâtre L’Harmattan
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13195-5 EAN : 9782343131955
À mon grand ami Mortada Nader Ali, Manager de Mortada Transporters et Koné Mory, qui m’ont supporté pour la réalisation de cette Œuvre. À tous et toutes mes Ami(e)s, de la MONUSCO, UNMISS, MUNISCA. À Anderson Kra, auteur de « Retour sur une tragédie 1 atemporelle » pour sa lecture et ses orientations. À tous mes amis et compatriotes ivoiriens en Ouganda. À tous les membres de AMIDOU (Amicale des Ivoiriens d’Ouganda) À mon maitre Goz Junior Amadidjè Arnaud. À toute la famille Soro/Sorho. 1 Éditions l’Harmattan collection Côte d’Ivoire, 2016.
AVANT-PROPOS UNE PETITE CONNAISSANCE SUR LES GROUPES ET SOUS-GROUPES SENOUFOS « Cette histoire se passe au nord de la Côte d’Ivoire. C’est là que vivent les Sénoufos. Ce groupe appartient au grand groupe Gour. Il est composé de plusieurs sous-groupes : Tiébara ; Nafara ; Niaraforo ; Fonon ; Koufourou ; Fodonon ; etc. Ils parlent la même langue avec des variantes parfois importantes. Malgré ces variantes les Sénoufos vivent dans la même communauté ; sans discrimination ni différence. Ils se comprennent facilement et communiquent aisément. En principe, ces variantes de langues permettent d’identifier les différents sous-groupes et leurs origines. Par exemple : les Tiébara dans le département de Korhogo ; les Nafara dans les Sous-préfectures de Napiéleodougou, Komborodougou, Karakoro, Sinématiali ; les Niaraforo dans le département de Ferkessédougou ; Les Fodonon à Lataha, Warraniéné, etc. En effet, ces différents sous-groupes sont classés dans la même catégorie de Sénoufo avec les mêmes noms de Famille à savoir Soro ou Sorho, Tuo, Sékongo, Silué, Yéo, etc. Ils possèdent la même coutume, la même tradition voire la même éducation. La tradition Sénoufo reste toujours praticable par la grande majorité des populations au pays sénoufo. Malgré les diverses religions ou croyances telles que l’Islam, le Christianisme, et l’Animisme, le sénoufo reste fidèle à sa tradition et mène un combat pour la maintenir même si ce dernier appartient à une religion qui ne va pas de pair avec la tradition. C’est la raison pour laquelle un grand nombre de Sénoufos passe d’abord par les différentes étapes
9