//img.uscri.be/pth/3a293bb47388491884845fc5150f98ab6c6397f3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI - PDF

sans DRM

Siegfried

De

« Siegfried » est une pièce de théâtre en quatre actes de Jean Giraudoux, créée en 1928 à la comédie des Champs-Elysées. Inspirée de son roman, “Siegfried et le Limousin », la pièce de théâtre « Siegfried fut le premier succès de Giraudoux. « Siegfried » raconte comment un célèbre allemand (qui a fait la guerre et y a perdu la mémoire), au bord de devenir Chancelier de l’Allemagne vaincue, découvre qu’il est en réalité Français.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Siegfried Jean Giraudoux 1928 Couverture : Illustration d’Arthur Rackham (1867-19 39).
Table des matières
Préface des Éditions de Londres
Biographie de l’Auteur
SIEGFRIED
Personnages
Acte premier SCÈNE I SCÈNE 2. SCÈNE 3. SCÈNE 4. SCÈNE 5. SCÈNE 6. SCÈNE 7. SCÈNE 8.
Acte deuxième SCÈNE I SCÈNE 2. SCÈNE 3. SCÈNE 4. SCÈNE 5.
Acte troisième SCÈNE I SCÈNE 2. SCÈNE 3. SCÈNE 4. SCÈNE 5.
Acte quatrième SCÈNE I SCÈNE 2. SCÈNE 3. SCÈNE 4. SCÈNE 5.
Préface des Éditions de Londres
« Siegfried » est une pièce de théâtre en quatre ac tes de Jean Giraudoux, créée en 1928 à la comédie des Champs-Elysées.
Inspirée de son roman, « Siegfried et le Limousin » , la pièce de théâtreSiegfried fut le premier succès de Giraudoux et vit le début de sa coopération fructueuse avec Louis Jouvet.
Siegfriedraconte comment un célèbre allemand (qui a fait la guerre et y a perdu la mémoire), au bord de devenir Chancelier de l’Allema gne vaincue, découvre qu’il est en réalité Français. Inspiré par son amour du Romantis me allemand,Siegfried est un hymne à la fraternisation entre les peuples, et mon tre déjà son amour pour l’Allemagne.
Outre le thème abordé,Siegfriedpar le naturel de ses dialogues, simples, innove humains, en rupture avec plusieurs siècles de théâtre classique.
©Les Éditions de Londres
Biographie de l’Auteur
Jean Giraudoux est un écrivain français né en 1882 à Bellac et mort en 1944 à Paris. Surtout connu pour ses pièces de théâtre, on lui doit entre autres :La guerre de Troie n’aura pas lieu,Electre,Intermezzo,La folle de Chaillot
Brève biographie
Il est le fils d’un employé des Ponts et Chaussées, Léger Giraudoux, et d’Anne Lacoste. Bon élève, il est premier au certificat d’ études en 1892, et entre au lycée de Châteauroux comme boursier. Il passe le Baccalauréa t de philosophie, fait ses classes préparatoires, il entre à l’École Normale. Il fait également son service militaire dans l’infanterie. Helléniste, il se passionne pour la c ulture allemande. Il part étudier à l’université de Munich. Il étudie et voyage en Alle magne et en Autriche-Hongrie. Mais il échoue à son agrégation d’Allemand, et part aux Eta ts-Unis étudier à Harvard (avec une bourse). De retour en France, il entre aux affa ires étrangères, et entame une carrière de diplomate. Quand arrive la Première gue rre mondiale, il est mobilisé, il part au front et est blessé deux fois, à la bataille de la Marne, et celle des Dardanelles. Il ne retourne pas au front, et fait quelques missions di plomatiques pendant la guerre, à Lisbonne, aux Etats-Unis etc.
Il a une liaison avec Suzanne Boland, commencée ava nt la guerre, et ils décident de se marier en 1921, après qu’elle lui ait donné u n fils en 1919. Il publie Suzanne et le Pacifique, Siegfried et le Limousin et Juliette au pays des hommes. En 1927, il a un nouveau poste auprès de la Commission d’évaluation des dommages alliés en Turquie, ce qui lui laisse tout le temps pour écrire. C’est à cette époque, qui correspond aussi à celle où il rencontre Louis Jouvet, qu’il s e lance dans le théâtre.
Il a d’autres liaisons, avec Anita de Madero, Isabe lle Montérou. Il multiplie les postes dans la diplomatie. Il constate la dégradati on de la situation internationale en Europe, ce qui lui inspire l’écriture de La guerre de Troie n’aura pas lieu en 1935. Il écrit en 1938 un essai politique, « Pleins pouvoirs », dans lequel il préconise l’adoption d’une politique d’immigration à l’américaine, pour des raisons qui nous semblent peu claires. On approche de la guerre. Il est nommé par Edouard Daladier Commissaire général à l’information. Suite à la défaite de 1940 , il suit le gouvernement à Bordeaux, puis part à Vichy.
Son rôle pendant la guerre est contrasté, et prête encore à confusion et interprétation. Son fils part à Londres pour rejoin dre les Forces françaises. Il est déchiré entre son amitié intellectuelle pour l’Alle magne et son hostilité au Maréchal Pétain. Il correspond avec la résistance à Londres, certains journaux collaborationnistes l’accusent. Quand il meurt à Pa ris en janvier 1944, des intellectuels
font courir le bruit qu’il a été empoisonné par la Gestapo, ce qui montre qu’on le considérait à l’époque du côté de la résistance.
Encore aujourd’hui on débat de son rôle pendant la guerre, de ses positions antisémites ou racistes, supportées par certains pa ssages principalement de « Pleins pouvoirs ». Les spécialistes de Giraudoux ne sont p as d’accord. Giraudoux est ambigu, fin, et d’une autre époque.
Ses œuvres
Helléniste, Germanophone, il a revisité certains my thes antiques auxquels il a apporté un éclairage plus moderne. La finesse de so n langage, sa poésie, l’originalité de ses thèmes, et la prescience de ses idées, dont La guerre de Troie n’aura pas lieu est un bon exemple, en font un écrivain et un drama turge incontournable. Lire ou relire Giraudoux est un grand bonheur :Amphytrion 38,Siegfried,Ondine,Electre,La guerre de Troie n’aura pas lieu,La folle de Chaillot, sont des chefs d’œuvre du vingtième siècle.
©Les Editions de Londres
SIEGFRIED
Pièce en quatre actes
Geneviève
Éva
Madame Patchkoffer
Madame Hoepfl
Siegfried
Baron Von Zelten
Robineau
Général de Fontgeloy
Général Von Waldorf
Général Ledinger
Pietri
Muck
Kratz
Meyer
Monsieur Schmidt
Monsieur Patchkoffer
Monsieur Keller
Le sergent des Schupos
Schumann
Un domestique
Personnages
Acte premier
Bureau d'attente luxueux et moderne. Escalier de ma rbre blanc, avec tapis rouge, à droite de la baie. Vue sur Gotha couverte de neige.
Annonçant.
SCÈNE I
Éva, l'huissier Muck, un domestique
MUCK.
Son Excellence le général Ludendorf !
ÉVA.
Pas maintenant... Ce soir, à neuf heures.
MUCK.
Son Excellence le Président Rathenau !
ÉVA.
Ce soir, à neuf heures... Tu sais parfaitement que cet après-midi est sacré pour Monsieur Siegfried.
Au domestique.
MUCK.
Je n'ai pas de succès... Annonce les tiens !
LE DOMESTIQUE.
D'une voix presque honteuse.
Monsieur Meyer !...
ÉVA.
Parfait. Monsieur le Conseiller Siegfried va le rec evoir dans un moment.
LE DOMESTIQUE.
Monsieur Kratz ! Madame Schmidt !
ÉVA.
Très bien. Ils sont à l'heure, Monsieur Siegfried v a les voir tous.
MUCK.