Chapitre 8. Comportement et communication - Le cheval

Chapitre 8. Comportement et communication - Le cheval

-

Livres
38 pages

Description

Ce chapitre du guide Le cheval définit les quelques caractéristiques du cheval à la base de tous ses comportements sociaux et de subsistance. Il explique l’importance de tenir compte de ses besoins pour assurer son bien-être et favoriser une expérience optimale. Quelques troubles de comportements sont également décrits, avec des moyens pour y remédier.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 juin 2013
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782764903797
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Chapitre 8 Comportement et communication
eLe cheval 2 édition
Collaborateur nancier, option Privilège
Note Le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage a publié, en 1998, un Code de pratiques pour les soins et la manipulation des équidés. Une version révisée de ce Code sera disponible à compter de juin 2013, sur son site Internet.
Avertissements
Ce chapitre fait partie d’un guide comportant 12 chapitres, ainsi qu’un glossaire et un lexique. Au moment de sa révision, l’information contenue dans le présent chapitre était jugée représentative du secteur équin au Québec. Son utilisation demeure sous l’entière responsabilité du lecteur. Certains renseignements ayant pu évoluer d’une manière appréciable depuis la parution de ce chapitre, le lecteur est invité à en vériîer l’exactitude avant de les utiliser ou de les mettre en application.
Les éléments de publicité insérés dans ce document concrétisent l’appui du milieu à sa parution. Leur présence ne signiîe pas que le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en approuve le contenu ou cautionne les entreprises et organismes concernés.
Dans le présent document, le masculin englobe le féminin et est utilisé uniquement pour alléger le texte.
Il est interdit de reproduire, imprimer, traduire ou adapter ce chapitre, en totalité ou en partie, sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit, sans l’auto-risation écrite préalable du CRAAQ. Ce document PDF est destiné à l’usage exclu-sif de l’acheteur et ne doit en aucune façon être diusé ou échangé avec d’autres utilisateurs.
Pour information et commentaires
Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec Édifice Delta 1 e 2875, boulevard Laurier, 9 étage Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone : 418 523-5411 Télécopieur : 418 644-5944 Courriel : client@craaq.qc.ca Site Internet : www.craaq.qc.ca
© Gouvernement du Québec, 2013 © Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, 2013
Suivant sa convention avec le MAPAQ, le CRAAQ est autorisé par le Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation à publier les textes du personnel du ministère.
PCHE0101-08PDF ISBN 978-2-7649-0379-7
Guide complet : ISBN 978-2-7649-0370-4 (version imprimée) ISBN 978-2-7649-0371-1 (PDF) ISBN 978-2-7649-0384-1 (EPUB) Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2013 Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013
Notre vision
Fort de son expertise et de son savoir-faire comme diuseur privilégié du secteur agricole et agroalimentaire québécois, le CRAAQ entend innover dans la gestion numérique des contenus et dans ses moyens de diusion aîn de développer de nouveaux marchés au Québec, au Canada et à l’international.
Notre mission
En s’appuyant sur le réseautage des meilleurs experts et en tirant proît d’une approche intégrée des technologies de l’information, le CRAAQ rassemble et diuse le savoir et développe des outils contribuant à l’avancée du secteur agricole et agroalimentaire.
Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec craaq.qc.ca
MERCI DE FAIRE PARTIE DE NOTRE RÉSEAU!
Membres partenaires
Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec craaq.qc.ca
FIER PARTENAIRE !
MISSION Stimuler le développement socio-économique de l’industrie du cheval au Québec en : wRassemblant tous les acteurs du milieu ; wCanalisant les efforts de concertation ; wArrimant l’élevage et l’utilisation du cheval.
Les organismes membres de la Filière représentent les secteurs: wÉlevagewCourses wLoisir/tourismewÉquitation thérapeutique wFormationwSoins vétérinaires wCompétitionwEt plus encore !
Documents disponibles: wInventaire des chevaux actifs wImpact économique de l'industrie wTendances de l'industrie, etc.
info@filiere-cheval.com 450 419.8340
La Filière cheval du Québec tient à remercier ses membres 2012-2013 de leur implication dans le développement socio-économique de l'industrie équine.
Nous les remercions également pour leur support dans le montage de ce guide de référence qui grâce à la collaboration de tous deviendra une ressource inestimable pour l'industrie équine québécoise.
Chapitre 8
1 COMPORTEMENT ET COMMUNICATION
Dany Cinq-Mars, agronome
Éthologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Esquisse éthologique du cheval . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éthogramme du cheval . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comportements sociaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comportements de subsistance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Humeur du cheval . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conduite de l’élevage et besoins éthologiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conditions préalables à la rencontre de l’humain et du cheval . . . . . . . . . . . Amitié, respect, dominance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Troubles du comportement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agressivité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Stéréotypies, vices d’écurie, comportements anormaux ou tics . . . . . . Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Auteur et collaborateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2 4 5 5 11 18 18 19 20 22 24 25 26 28 30
1. Ce chapItre consîtue une versIon bonIiée du texte publIé en 2003 et rédIgé par André DallaIre, Jean-Paul Lemay et RémI Laramée.
1
Le cheval
Comportement et communication Chapitre 8
aucun travail; d’autres refusent d’obéir pour certaines activités seulement, ou encore dans des circonstances particulières. Il arrive aussi parfois que le cheval prenne une direction nettement opposée à celle qui lui est indiquée ou qu’il s’ar-rête brusquement sans que rien ne puisse le faire avancer. Une connaissance adé-quate du sujet s’avère un moyen sûr de prévenir ce défaut.
La rétivité est généralement attribuée à un tempérament nerveux, une éduca-tion insuïsante, un travail exagéré, un harnachement mal ajusté, une hyper-sensibilité de la bouche ou une nervosité excessive et d’origine héréditaire. Si la rétivité est attribuable à la nervosité, l’entraîneur doit faire en sorte d’éviter tout ce qui pourrait contribuer à irriter l’animal. Il s’eorce de rester toujours bien maître de lui-même, la douceur et la patience étant plus propres à assurer le succès que les mauvais traitements. La rétivité consécutive à des blessures disparaît ordinairement avec la guérison. Pour les chevaux à bouche tendre, l’usage de mors en caoutchouc est recommandé.
Même si cela est diïcile, la rééducation de l’animal est requise si la rétivité est due à un mauvais dressage. Dès que l’éleveur remarque un indice évident de rétivité chez un jeune cheval, il doit s’eorcer d’y remédier au plus tôt. Il lui évite tout travail durant plusieurs jours, se contentant de le promener à la longe, puis reprend graduellement l’éducation manquée (harnachement, travail léger, etc.). Sans doute faut-il du temps, de la patience et de la douceur pour corriger un mauvais tempérament et faire oublier un mauvais penchant. Dans les cas de rétivité invétérée, la rééducation n’a que très peu de chances de succès. Il importe donc de s’attarder le plus tôt possible à combattre un tel défaut.
BIBLIOGRAPHIE
Cheval Magazine. Montfort-L’Amaury (France).Cette revue publie régulièrement des articles sur le comportement :www.chevalmag.com/ Christie, J.L. et coll. 2006. Management Factors Aecting Stereotypies and Body Condition Score in Non-Racing Horses in Prince Edward Island. Can. Vet. J. 47 :136-143. Cooper, J. et P. McGreevy. 2007. Stereotypic Behaviour in the Stabled Horse : Cause, Eects and Prevention without Compromising Horse Welfare. The Welfare of Horses : 99-124. Cooper, J. et coll. 2000. The Eect of Increasing Visual Horizons on Stereotypic Weaving : Implication for the Social Housing of Stabled Horses. Appl. Anim. Behav. Sci. 69 : 67-83. Dallaire, A. 1993. Le comportement du cheval. Guide Cheval, partie 2. Conseil des productions animales du Québec. 13 p.
2
8
Le cheval