Le combattant

Le combattant

-

Livres
64 pages

Description

Ce manuel de maintenance des combattants est riche en conseils pratiques et détaillés sur l’espèce (Betta splendens) et ses cousins, ainsi que de multiples trucs et astuces. Toutes les questions importantes sont abordées : la taille du bac, l’aménagement et le décor, l’installation technique, la qualité de l’eau, l’alimentation et la prévention des maladies. Des éleveurs chevronnés vous dévoilent leurs secrets sur la reproduction et l’élevage.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 mai 2018
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782359090840
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
• Préface
• Origine et classification
- Position systématique
- Description de la famille
- Le genreBetta
• Répartition géographique
• Biologie
Table des matières
Les combattants sont des poissons particulièrement gracieux. Photo : MPC
Coordination de rédaction : Jean-Michel Bour Photos : MM Marc Maurin / MPC Marie-Paule et Christian Piednoir
Graphisme et mise en page : Michel Le Stum (mls@clin-dœil.com) Bien que toutes les précautions aient été prises pour s’assurer que les informations, les résultats, les instructions de dosage, etc. contenus dans cet ouvrage sont justes, l’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité en cas d’inexactitude.
Tous droits réservés. Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement des auteurs ou de leurs ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Les combattants mâles des formes d’élevage arborent des nageoires très développées. Photo : MPC
Préface
Betta splendensombattant du, plus connu sous le nom de poisson combattant ou c Siam est sans aucun doute l’une des espèces exotiqu es les plus prisées et les plus anciennes en aquariophilie puisqu’on signale s a présence en France dès 1892 ! La grande notoriété de Betta splendensest sans aucun doute née de l’image qu’il véhicule dans les esprits : un poisson aux couleurs chatoyantes et au caractère belliqueux. Dans son pays d’origine, les Thaïlandai s ont sélectionné depuis plusieurs siècles spécimens sauvages pour croître l eur agressivité. Ils organisent encore aujourd’hui des combats de poissons qui font l’objet de paris a enjeux parfois important. La mise en présence de deux mâle s dans un récipient faible volume entraîne inévitablement un combat acharné en tre les protagonistes, se soldant la plupart du temps par des blessures fatal es.
Loin de ces considérations, les amateurs occidentau x se sont pour leur part passionnés pour les variétés multicolores aux longu es nageoires. Celles-là mêmes que l’on rencontre communément dans le commerce auj ourd’hui. Mais l’attrait des poissons combattants est également lié à leur impor tante variabilité, que l’éleveur amateur se fera un plaisir d’exprimer au travers de la reproduction sélective.
Ces combattants présentés à la vente en Thaïlande ont été sélectionnés pour leur agressivité. Photo : MM
Caractère familial
Origine et classification
Le terme d’Osphronémidé vient du grec :osphra = odeur etnema = filament. l fait directement référence aux nageoires pelviennes des gouramis transformées en longs filaments qui leur servent à sentir et peut-être même à communiquer par le toucher.
Position systématique
Betta splendensRegan, 1910
Classe: Actinopterygii
Ordre: Perciformes
Super Famille: Anabantoïdes
Famille: Osphronémidés
Sous-famille: Macropodinés
Genre:Betta
Espèce:splendens
Mâle appartenant à une forme sauvage. Photo : MPC
Description de la famille
La Systématique évolue au gré des découvertes de no uvelles espèces et de
l’évolution des connaissances. Ainsi, de récents ch angements ont conduit à regrouper quatre sous-familles dans la famille des Osphronémidés : • Osphronéminés (gouramis géants) • Belontinés (genreBelontia) • Macropodinés (macropodes, gouramis grogneurs et c ombattants), cette sous-famille accueille le plus grand nombre d’espèces • Luciocéphalinés (luciocéphalus, gouramis et colis as)
Les Osphronémidés sont également connus sous le nom connus sous le nom de « Poissons à labyrinthe ». Cette appellation fait r éférence à l’organe respiratoire auxiliaire, complémentaire des branchies qui leur p ermet de survivre dans des eaux particulièrement pauvres en oxygène. Situé en arrière la tête au-dessus des arcs branchiaux, il est constitué d’un fin réseau d e cartilages en forme de labyrinthe recouvert de tissus richement vascularis és. Pour respirer, les poissons viennent happer de l’air à la surface.
La famille se caractérise notamment par une bouche supère, protractile, une ligne latérale simple continue ou discontinue — parfois m ême absente — et des écailles de forme cténoïde. Les Osphronémidés ne mesurent pa s plus de 80 cm. Chez de n o m b re u s e s espèces les pelviennes présentent un ray on allongé. Certaines espèces construisent des nids de bulle tandis que d ’autres pratiquent l’incubation buccale. Lors de l’accouplement les mâles enlacent les femelles.
Cette gravure représentantMacropodus opercularis, Osphronémidé bien connu des aquariophiles, a paru dans Contribution à l’étude des poissons des eaux douces tonkinoises (1937).
Les auteurs y notaient : « Élevé parfois comme poisson d’aquarium, à cause de ses belles couleurs et de ses nageoires en étendard. »
Betta unimaculatapratique l’incubation buccale des œufs. Photo : MPC
Le genreBetta
Parmi les poissons à labyrinthe, le genreBetta est sans conteste le plus représenté, avec aujourd’hui soixante huit espèces. Ce genre fut créé par Bleeker en 1850, lors de la description deBetta trifasciatadepuis devenu Betta picta. Certains, commeBetta splendens, construisent un nid de bulle, d’autres moins connus pratiquent l’incubation buccale (Betta unimaculata, B. picta). Chaque année, de nouvelles espèces sont décrites et vienne nt grossir le genre.
Betta smaragdinaappartient au complexe d’espèces
Betta splendens, c’est un constructeur de nid de bulles.