Sanitaires & Plomberie : Eau domestique - traitement

-

Livres
31 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Même si l’eau qui sort de nos robinets est traitée en amont, sa qualité peut toujours être améliorée. La présence éventuelle de tartre, de chlore ou de pesticides incite à installer des appareils adéquats pour éliminer les différents polluants.

À Connaitre :
Les polluants de l’eau
Les traitements les plus courants
Installer un adoucisseur d’eau
Poser un filtre sous l’évier
Poser un osmoseur


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 janvier 2014
Nombre de lectures 39
EAN13 9782215108924
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sanitaires & Plomberie : eau domestique - traitement

EAU DOMESTIQUE

TRAITEMENT

Même si l’eau qui sort de nos robinets est traitée en amont, sa qualité peut toujours être améliorée. La présence éventuelle de tartre, de chlore ou de pesticides incite à installer des appareils adéquats pour éliminer les différents polluants.

Si l’eau de votre robinet a un goût ou une odeur, ou que vous souhaitez protéger vos installations du tartre, traiter l’eau de vos canalisations est une bonne solution. Si vous avez un doute sur sa qualité, sachez qu’il est possible de faire analyser l’eau de son installation par un laboratoire agréé. Votre mairie peut vous conseiller et vous donner les coordonnées d’un prestataire. S’il y a un problème de tartre, il existe plusieurs dispositifs qui s’installent au plus près du compteur. Vous avez le choix entre les adoucisseurs, les centrales de traitement de l’eau et les systèmes antitartre.

S’il s’agit de purifier l’eau que vous buvez, il existe des filtres qui se placent directement sous l’évier. Selon les modèles, ils filtrent le chlore, mais aussi les impuretés, les nitrates, le plomb, etc. Ils sont présentés sous forme de kits relativement simples à poser. Chaque marque possède ses particularités et son type de montage. Sachez pourtant qu’aucun purificateur ne peut se prévaloir d’être efficace à 100 % contre tous les polluants possibles.

Deux termes à connaître

pH : Potentiel hydrogène (valeur de 0 à 14). Un pH inférieur à 7 indique une eau acide, un pH égal à 7 une eau neutre, et un pH supérieur une eau basique (alcaline). Plus une eau est basique, plus elle favorise l’entartrage.

TH : Titre hydrotimétrique ou dureté de l’eau, exprimé en °f (degré français). Il indique la teneur de l’eau en sels de calcium et en magnésium (avec une proportion de calcium comprise entre 70 et 90 %).

VÉRIFIEZ LA DURETÉ DE L’EAU

Passez une bandelette de test sous le robinet : plus sa couleur est vive, plus l’eau est calcaire. Le nuancier affiche sa dureté (TH). Il existe aussi des kits TH-test comprenant plusieurs réactifs colorés. Ils sont utilisés par les professionnels pour leurs résultats plus précis.

Les polluants de l’eau

Pour sélectionner le traitement approprié, il faut d’abord connaître les différents polluants qui peuvent se retrouver dans notre eau.

La qualité de l’eau potable est contrôlée et réglée pour convenir aux personnes les plus sensibles (femmes enceintes, enfants, personnes âgées…). Si vous désirez l’améliorer, sachez que toute intervention sur cette eau peut dégrader son état. Les systèmes antitartre, par exemple, doivent être entretenus régulièrement pour ne pas risquer de favoriser le développement de bactéries ou d’autres polluants… Avant de vous lancer dans l’acquisition d’un système de traitement de l’eau, il est important de tester votre eau. Par exemple, pour éliminer le goût du chlore, il suffit de lui permettre de s’évaporer en laissant l’eau s’aérer quelques minutes dans une carafe. Si vos tuyaux sont en plomb (installation d’avant 1960), il est conseillé de laisser couler l’eau du robinet 30 secondes le matin avant de la boire. De même, il est préférable de faire chauffer de l’eau froide plutôt que de boire l’eau qui a circulé dans un ballon ou une chaudière. Mais si vous ne souhaitez pas boire l’eau du robinet telle quelle, la traiter est une réponse qui permet d’éviter l’achat d’eau conditionnée dans des bouteilles en plastique.