Barbecue et autres recettes d’Afrique du Sud

-

Livres
138 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En Afrique du Sud, le barbecue, c’est tout un mode de vie ! Ce n’est pas seulement une façon de cuire les aliments, c’est un moment de retrouvailles entre amis et en famille. Chacun a sa recette secrète !
Kobus Botha vous livre ici toutes ses astuces et ses meilleures recettes pour réussir votre barbecue : la maîtrise du feu, la cuisson directe ou indirecte, les bonnes préparations pour des viandes, des poissons et des légumes fondants et tous les accompagnements indispensables : sauces, pains, salades, légumes grillés…
Découvrez aussi les autres recettes emblématiques de la cuisine sud-africaine : Plats mijotés, bobotie, curry de poisson, saucisses traditionnelles, beignets au gingembre ou scones…


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 17 décembre 2014
Nombre de lectures 161
EAN13 9782317005039
Langue Français
Signaler un problème
Opgedra aan my Lieflingmoeder Neelsie. Dankie vir jou lewe en liefde.
Dédié à Neelsie, ma mère adorée. Merci pour ta vie et ton amour
CUISINED'ICI&D'AILLEURS
BARBECUE &AUTRES RECETTES D'AFRIQUE DU SUD
KOBUS BOTHA Photographies Philippe Vaurès-Santamaria Stylisme Sidonie Pain
Rédaction des recettes Nicole Seeman
Collection dirigée par Brigitte Éveno
MONPARCOURSCULINAIRE
UNE FAMILLE AUX FOURNEAUX Comme tout garçon élevé en Afrique du Sud, dès que j’ai su marcher, j’ai appris à faire le barbecue. C’est mon père qui a commencé à m’apprendre quand j’avais 5 ans comme le veut la tradition. À 10 ans, j’ai fait mon premier barbecue en solo. La nourriture était très importante dans notre famille et tout le monde faisait bien à manger : mon père au barbecue, ma mère et les autres femmes dans la cuisine. De mon côté, comme je ne jouais pas de guitare, il fallait que je sois drôle et que je fasse bien la cuisine pour plaire aux filles. Je ne maîtrisais que trois ou quatre recettes mais elles marchaient bien.
Ma façon de faire le barbecue me vient donc de mon père et les autres recettes du restaurant des femmes de ma famille.
Ensuite, en devenant étudiant, j’ai intensément pratiqué la pêche sous-marine, à la fois pour faire du sport, pour me nourrir et pour gagner de l’argent. Il m’est arrivé de manger du poisson, tous les jours pendant plusieurs mois sans m’en lasser. La variété des poissons et des fruits de mer qu’on trouve en Afrique du Sud est pour moi inégalée !
DE LA PRODUCTION DE FILMS À LA PRODUCTION DE NOURRITURE Après je suis devenu producteur exécutif de films sur des productions internationales. C’est sur les tournages que j’ai vraiment découvert l’importance de la nourriture sur le moral des gens. En particulier, quand on avait de longues périodes de tournage dans le désert, ce qu’on mangeait avait une grosse influence sur l’ambiance et l’énergie de l’équipe. Je l’ai mis en pratique moi-même quand j’ai accompagné la mère de mon fils sur un tournage dans le désert du Namib pendant un mois. J’ai cuisiné pour tout le monde. C’était un véritable défi que de préparer de la bonne nourriture avec des produits frais au quotidien. J’ai éprouvé une grande satisfaction à y arriver et à voir l’effet sur le bien-être de l’équipe. Le « blanc de noirs », un vin blanc local servi bien frais, aidait sans doute aussi un peu. Quand mon fils est né, j’ai appris ce que c’était de cuisiner tous les jours, d’être obligé de se renouveler et de trouver des recettes à la fois gourmandes, bonnes pour la santé et qui ne font pas salir trop de vaisselle ! Ca m’a donné une toute autre perspective sur la cuisine. C’est là que j’ai décidé de continuer à faire la cuisine pour les gens. Pour moi c’était quelque chose de naturel. Alors me voilà. Il y a pas mal de similarités entre la production d’un film et la gestion d’un restaurant. Il faut être très organisé, savoir inspirer les gens, être créatif et ne jamais paniquer ! Il faut aussi savoir créer une ambiance conviviale où les clients se sentent bien, même ceux qui sont un peu difficiles.