//img.uscri.be/pth/026c6daa162e7e74c8ff1cde85479569dfcef9f3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Enseigner l'alimentation, un projet de société

De
142 pages
Faire entrer l'alimentation dans les programmes scolaires, et plus particulièrement pour les collèges dans le cadre des EPI (Enseignements pratiques interdisciplinaires) est le coeur de cet ouvrage. Il s'agit ici de souligner que des enseignements ayant trait indirectement à l'alimentation peuvent cependant contribuer à ensibiliser les plus jeunes. L'attention se tourne sur les formes variables d'actions pédagogiques, les outils, les méthodes et les lieux où l'enjeu porte sur la lecture de l'écrit culinaire, des paradigmes commensaux, marchands, culturels... Ce manuel à destination des enseignants fait apparaître les différences comme les permanences perçues en termes de production pédagogique sur le fait culinaire.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de Kilien STENGEL
ENSEIGNER L’ALIMENTATION, UN PROJET DE SOCIÉTÉ Les Enseignements pratiques interdisciplinaires
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN :978-2-343-12147-5 EAN :9782343121475
Enseigner l’alimentation, un projet de société
Questions alimentaires et gastronomiques Collection dirigée par Kilien Stengel Cette collection d’ouvrages culturels, économiques, historiques, sociologiques, anthropologiques, ou techniques, contribue aux progrès de la recherche et de la réflexion sur les cultures alimentaires et gastronomiques. Ouverte sur le monde, elle permet de mieux comprendre les rapports entre l’homme et son alimentation. Ici, il n’est pas seulement question de cuisine, on se positionne à la frontière de ce qui rapproche ou sépare l’alimentation de la gastronomie, les représentations du bon et du bien-manger, le patrimoine et l’authenticité, le terroir et les identités alimentaires. Autant d’imaginaires qui hantent nos assiettes, comme nos verres. Dernières parutions Philip AGADAGBA, La passivité de la motivation des vocabulaires gastronomiques français, 2017. Louis ALBERTINI,Apogée des jardins et maraîchages en al-Andalus (Ibérie e e arabe), X -XIV siècle. Nouveaux légumes, fruits et épices. Essor de la cuisine arabo-andalouse, 2017. Kilien STENGEL,Les classements des vins en France,Classifications, distinctions et labellisations,2017.Kilien STENGEL (dir),Les gestes culinaires, mise en scène de savoir-faire, 2017. Elisabeth CARENZO-PERSONNAZ, Fanny DE LAVARENE,Dis-moi ce que tu cuisines…, 2016. Edwige PECHON DACHEUX,Quand les industriels parlent aux mères, 2016. Clémentine HUGOL-GENTIAL (dir.),Se nourrir ou manger ?Les enjeux du repas en établissement de santé,2016. Marie-Christine ALLART et Jean-Paul VISSE,Les médias à table,2016. Kilien STENGEL et Anne PARIZOT (dir),Ecrits et discours culinaires, 2016 Philippe CICLAIRE,Les cuissons alimentaires au Moyen Âge, 2016. Sylvie BRODZIAK, Sylvie CATELLIN, Vincent MARCILHAC (dir.),Le patrimoine en bouche, nouveaux appétits, nouvelles mythologies,2016. Kilien STENGEL et Jean-Jacques BOUTAUD (dir.),Cuisine du futur et alimentation de demain,2016. Brigitte de LAROCHELAMBERT,Evolutions lexicales, sociales et sociétales de l’univers culinaire, 2016. Marika GALLI,La conquête alimentaire du Nouveau Monde, Pratiques et e e représentations franco-italiennes des nouveaux produits du XVI au XVIII siècle, 2016. Benoît PERRAT,La Hongrie gourmande, 2015. José FALCE,La bière. Une histoire de femme, 2015.
Sous la direction de Kilien Stengel Enseigner l’alimentation, un projet de société Les Enseignements pratiques interdisciplinaires
Sommaire Pourquoi enseigner l’alimentation à l’école ?................................................. 9Par Kilien StengelRéflexions sur l’enseignement de l’alimentation.......................................... 13Par Hélène Baumert
Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires .................................... 21
Texte officiel sur les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires............... 23
En amont du collège : des préquis ............................................................. 29
Une expérience : « Espaces de Projets d’Insertion Cuisine Et Santé »......... 31par Isabelle HaeberlinFiche d'activités et d’apprentissage : « La pyramide alimentaire » .............. 37 par Fanny BaurFiche d'activités et d'apprentissage : « Distinguer les saveurs » ................... 49 par Fanny BaurFiche d'activités et d'apprentissage : « Mathématiques ».............................. 57 par Fanny Baur
Vu par les enseignants ................................................................................ 65
« Lutte contre le gaspillage alimentaire » en classe de cinquième et quatrième .................................................................................................. 67proposé au collège Paul Emile Victor de Mundolsheim« Chimie et alimentation » en classe de quatrième....................................... 75 proposé au collège Louis Armand de DreuxLa classe du goût, une voie vers la citoyenneté ? ......................................... 83 par Yannick Choulet et Catherine PélissierLes actions en restauration scolaire .............................................................. 89 proposées au collège de Fortschwihr
7
Une action d’envergure de la Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt Occitanie pour promouvoir une alimentation de qualité auprès des jeunes............................................................................... 93édité par la DRAAFPourquoi la découverte du goût est une offre adaptée aux sorties pédagogiques ?............................................................................................ 101par Kilien Stengel
Vu d’ailleurs .............................................................................................. 103
Un voyage culinaire autour de la France en français langue étrangère : Développement d’un projet interdisciplinaire et transversal au collège ..... 105par Marie-Hélène Tramèr-Rudolphe
Les ressources............................................................................................ 131
8
Pourquoi enseigner l'alimentation à l'école ? Par Kilien Stengel Connaître ce que l’on mange est inévitablement induit par l'acte de bien se nourrir. L’acte de bien manger met en jeu, et en question, à la fois la connaissance des produits et la valeur culturelle comme contextuelle de l’alimentation et de la cuisine. L’éducation alimentaire, jusqu’à présent assujettie au goût, va dorénavant participer à la découverte du savoir manger tout au long de la vie. L'alimentation et les ressources nutritives, après avoir été longtemps observées dans les programmes scolaires sous l’angle de la découverte du goût, sont actuellement en voie de figurer dans les référentiels de formation par le prisme de la pluridisciplinarité. La cuisine, les pratiques alimentaires, les modes de consommation méritent de faire partie des enseignements dispensés au même titre que les nutriments et le sensoriel. L’ensemble des enseignants doit être sensibilisé à ce projet de transmission des savoirs alimentaires et culinaires. Cette mesure pluridisciplinaire permettra de faire collaborer les équipes éducatives (personnels enseignants et personnels de la restauration scolaire), avec l’aide d’intervenants, autour de la connaissance des aliments comme de la culture du repas. Chaque enseignant s’accorderait ainsi à dispenser sa discipline en utilisant le fait alimentaire et culinaire comme support pédagogique transversal. Les enseignements scolaires sont aujourd’hui dispensés pour répondre à un besoin socioculturel. Si transmettre les modèles de bien manger permet de socialiser et de former, il ne suffit pas par contre pour asseoir ce projet, de repérer des manques, il faut encore repérer les points d'appui possibles. Il faudra donc multiplier les initiatives éducatives déjà existantes, telles que les classes du goût en primaire ou les actions sporadiques en secondaire, et organiser leurs régularités de façon à constituer un faisceau de formation. Le rapport à la culture alimentaire, présenté ici, peut en quelque sorte, si les enseignants apportent leur pierre à l’édifice dans la transmission de savoirs alimentaires et culinaires, rentrer dans les pratiques didactiques d’histoire, de français, de langues vivantes, de mathématiques, de sciences physiques, d’éducation civique, d’éducation artistique, de SVT comme c’est déjà le cas, sans oublier de géographie, car le monde de la cuisine est par nature sans frontière.
9