J'aime et je cuisine la fraise

-

Livres
67 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Idéal pour les fous de fraise ! Premier fruit du printemps et plein de vitamines, la fraise annonce les beaux jours. 

Découvrez 30 recettes gourmandes, pour la cuisiner en toute simplicité. Des recettes à la fraise des plus classiques aux plus originales: charlotte aux fraises, fraisier, cheesecake aux fraises, muffins au thé vert et fraises des bois...

Quand on aime, on cuisine


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 octobre 2012
Nombre de visites sur la page 157
EAN13 9782815302821
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
AGLAÉ BLIN
j'aime et je cuisine la fraise
Photographies d'Alain Gelberger
rusticaéditions
frai lafraise
Premier fruit du printemps, la fraise pousse depuis la nuit des temps à l’état sauvage. Les Romains en faisaient des masques de beauté. Mais il faut attendre le Moyen Âge pour qu’elle soit cultivée dans les jardins. Plus tard, Louis XIV, qui en raffole, demande à La Quintinie, son jardinier, de cultiver divers plants au potager du Roi à Versailles. Celui-ci conserve encore aujourd’hui des variétés rares et anciennes. C’est en 1714 qu’Amédée-François Frézier rapporte des Amériques quelques plants de fraise du Chili. Cette variété exotique a donné par croisement la gariguette.
Comment la choisir
Choisissez-la avec les yeux : une collerette raide et bien verte, une couleur uniforme et brillante (pas de zone pâle près de la queue, ni de fruits à pointe verte, défaut qui indique un coup de froid à la floraison). Sachez qu’elle se cueille toujours mûre à point, ne se conserve pas au-delà de 24 heures et qu’elle est plus savoureuse si elle n’a jamais séjourné en chambre froide. Aussi, achetez-la au fur et à mesure de vos besoins. Côté appellation, préférez les fraises de nos terroirs en provenance du Sud-Ouest et de la vallée du Rhône. Sachez que les « fraises du Périgord » sont les seules au monde à avoir obtenu une IGP (Indication géographique protégée). La « fraise de Plougastel » est une appellation utilisée par le groupe Savéol en Bretagne. Il s’agit de gariguette « suspendue » d’excellente qualité (sans ajout d’engrais et de pesticides).
Comment la conserver
Évitez autant que possible à la fraisele réfrigérateur, le froid anesthésiant à jamais son parfum, et consommez-la dans les24 heures après l’achat. En rentrant du marché, ne la laissez pas dans sa barquette.Éparpillez donc les fraises sur un plateau ou dans un grand plat recouvert d’un torchon, celui-ci pompant l’excès d’humidité et assurant une meilleure conservation. Sachez que lacongélationne lui vaut rien, sauf si vous la préparez en coulis, en compote ou en sorbet. Pour la garder au-delà de quelques heures, vous pouvez aussi en faire des confitures ou des sirops.
Ses variétés
Les variétés de fraises sont très nombreuses, mais quelques-unes se distinguent par leur qualité. Sachez aussi qu’il faut au moins douze années pour croiser et sélectionner celles ayant le maximum de chance de succès. Voici les meilleures à savourer durant leur longue saison de mars à octobre. En dehors de cette période, oubliez-les !
¤Lagariguette, de mars à mai, est très acidulée.
¤Laciflorette, de mai à juin, exhale un parfum bien sucré.
¤Lacireine, de mai à juin, s’avère sucrée et acidulée.
¤L’elsantaet ladarselect, de mai à juin et d’août à octobre, ont un goût bien sucré.
¤Lamara des bois, de juin à octobre, possède un parfum de fraise des bois.
¤Lacirafine, de juin à septembre, est à la fois aromatique et bien sucrée.
Ses atouts-santé
Une portion de fraises de 150 g couvre 80 % des besoins de l’organisme en vitamine C. Cette vitamine antioxydante favorise l’assimilation du fer et stimule les défenses immutaires. C’est dire toute l’importance de consommer des fraises à la fin de l’hiver. Elles sont aussiparfaitement digestesmalgré leur saveur un peu acide, surtout en début de saison. Les personnes souffrant du côlon doivent néanmoins s’en méfier, lesakènes(ces petites graines qui les recouvrent) peuvent être irritants. Attention auxallergies! Allez-y en douceur et évitez de les consommer à jeun si vous vous savez prédisposé.
Trucs et astuces
La saison préférée de la fraise
¤Les fraisesse rincenttoujours avant d’être équeutées. Sinon, elles se gorgent d’eau.
¤Pourdisposer correctementles fraises sur un fond de tarte, tranchez-les à la base.
¤Pour qu’un fraisier soit bien droit, il faut couper la base et la pointe des fraises. Sinon, le gâteau est forcément bancal.
¤Pour donner du volume à une salade de fraises(et en faciliter sa dégustation), coupez celles-ci en quatre.
≥ À l ' i t a l i e n n e
Spaghettis aux fraises et au mascarpone
PRÉPARATION : 10 MIN // CUISSON : 10 MIN
Ingrédients pour 4 personnes
350 g de spaghettis 250 g de fraises parfumées 150 g de mascarpone 1 citron non traité 1 cuil. à soupe d’huile d’olive Parmesan râpé Sel, poivre du moulin
/Faites cuire les spaghettis « al dente » dans un grand volume d’eau bouillante salée.
/Pendant ce temps, rincez, essuyez et équeutez les fraises. Écrasez-les grossièrement à la fourchette.
/ Dans un bol, mélangez le mascarpone et le zeste finement râpé du citron. Relevez d’un filet de jus de citron. Poivrez largement au moulin.
/ Égouttez les spaghettis. Remettez-les dans leur casserole de cuisson sur feu très doux. Arrosez d’huile d’olive, puis ajoutez le mascarpone. Mélangez bien. Hors du feu, ajoutez les fraises. Mélangez à nouveau. Servez presto, accompagné de parmesan râpé.