Les Super Aliments

-

Livres
83 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Chacun sait que la santé et le bien-être passent par une bonne alimentation. Mais saviez-vous que certains aliments possèdent des vertus incroyables ? Retrouvez dans ce livre les 50 meilleurs aliments pour la santé. Les bienfaits du maca, des baies, du kiwi, des algues ou du pollen n’auront plus de secrets pour vous.
Découvrez également plus de 50 recettes originales pour consommer facilement vos super aliments au quotidien.


Sujets

Livres
Loisirs et hobbies
Cuisine et vins
Caféine
Grenade
Physique
Wasabi
Plante
Stimulant
Mélatonine
Foie
Métabolisme
Vitamine
Fruit
Glycémie
Gingembre
Épice
Santé
Riz
Avoine
Alliaceae
?uf
Sauce
Nature
Champignon
Allergie
Oignon
Persil
Céréale
Fabaceae
Défense
Curcuma
Pollen
Recette
Étude
Noix
Consommation
Organisme
Quinoa
Amande
Thym
Romarin
Menthe
Algue
Équilibre
Conception
Coriandre
Sauge
Anti-inflammatoire
Ginseng
Capucine
Échalote
Raifort
Ail
Pratique
Papaye
Noisette
Goyave
Canneberge
Prostate
Digestif
Intestin
Alicament
Famille
Libido
Vertus
Antiseptique
Nori
Système
Analgésique
Circulation
Phaseolus
Saveur
Culture (homonymie)
Cannelle
Aloe vera
Wakame
Mate
Bulbe
Baïes
Grifola frondosa
Douceur
The
Régulateur
Baie de goji
Qualité
Énergie
Cerveau
Bienfait
Klamath
Minceur
Peau
Infection
Shiitake
Jus
Violette
Coeur
Aliment
MACA
KIWI
Lentilles
Choux
Trametes
Fleurs
Guaraná
Acaí
Reishi
mincir

Informations

Publié par
Date de parution 28 août 2015
Nombre de visites sur la page 1 765
EAN13 9782815307574
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les Super Aliments

Alliacées,

une famille incontournable

La famille des Alliacées comprend l’ail, l’oignon, l’échalote, la ciboulette et la ciboule, ainsi que le poireau ; toutes plantes dont les bienfaits thérapeutiques sont reconnus depuis longtemps et confirmés par les études modernes, en particulier pour leur potentiel anti-cancer.

L’ail, sans modération

L’ail, riche en antioxydants et nombreux composés actifs, détient un réel potentiel contre la cancérisation, aussi bien en empêchant les substances cancérigènes d’agir qu’en freinant le développement des cellules cancéreuses.

Ce sont vraisemblablement les composés sulfurés, actifs dès deux gousses (6 g) d’ail par jour, qui joueraient ce rôle anti-cancer. D’eux aussi proviendraient en priorité (bien que la synergie de tous les principes actifs ne soit pas négligeable) les bienfaits de la consommation d’ail sur le système cardio-vasculaire, par leur action contre l’hypertension et contre l’excès de cholestérol, de triglycérides et de glucose dans le sang. On estime qu’une consommation quotidienne de 2 à 5 g d’ail cru permet de profiter de cette protection. L’ail semble aussi aider à lutter contre les infections virales et bactériennes, et à éliminer les parasites.

D’après les études, mieux vaut consommer de l’ail cru plutôt que cuit, car la cuisson réduirait les propriétés bénéfiques des composés actifs. À défaut, ajoutez l’ail en fin de cuisson.

L’oignon, un alicament indispensable

Les composés sulfurés de l’oignon (ainsi que le sélénium qu’il contient) sont capables de protéger l’organisme de la cancérisation (en bloquant les processus de mutation et en réduisant la prolifération des cellules cancéreuses), en particulier au niveau de l’estomac, du côlon et des intestins, mais aussi des poumons, de la prostate, du larynx, des ovaires et du pancréas. C’est entre une et sept portions d’oignon par semaine que les études diverses ont observé un effet anti-cancer.

L’oignon s’avère intéressant contre le développement des maladies cardio-vasculaires, en jouant un rôle positif sur le cholestérol, les triglycérides, la glycémie (régulation du taux de sucre dans le sang), l’agrégation plaquettaire, bien que de façon moindre que l’ail. Il permet de stimuler l’organisme et de le purifier en profondeur en éliminant les acides, qui font le lit de nombreux troubles fonctionnels.