Maroc

-

Livres
142 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Nadia Paprikas, auteur du blog culinaire Paprikas, vous invite à un voyage gourmand pour vous révéler ses meilleures recettes marocaines. Découvrez une cuisine familiale, conviviale, parfumée et subtile, très facile à préparer au quotidien. Vous trouverez des recettes, toutes les bases, des infos sur les ingrédients et les ustensiles, les gestes incontournables, des astuces et des centaines de photos en pas à pas.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 06 juin 2016
Nombre de lectures 199
EAN13 9782317014987
Langue Français
Signaler un problème
Nadia Paprikas
Nadia est née et a grandi à Rabat, au Maroc. Elle a appris à cuisiner à l’âge de 6 ans, grâce à sa maman, cuisinière aux doigts de fée. Quand celle-ci cuisinait, Nadia était toujours dans ses jupons et, pendant des années, elle a écouté les secrets de ses recettes. Nadia crée son blog en 2005 afin de partager sa passion avec sa famille et ses amis puis avec les internautes. Sur son blog, elle revisite les recettes du quotidien ou des jours de fête de son enfance avec une touche de nostalgie et un esprit d’innovation. Sa cuisine diversifiée, simple et pratique, aux influences maghrébines mais aussi de partout ailleurs, donne à son blog un statut unique.
Ihtroductioh
La cuisihe marocaihe est uhe cuisihe de famille ! Depuis des géhératiohs, les recettes soht trahsmises de mère eh fille, uh Héritage qui résiste jusqu’à aujourd’Hui... La cuisihe marocaihe reflète l’Histoire du pays et les différehtes populatiohs qui s’y soht ihstallées. Le tajihe et la Harira viehheht des Berbères, premiers Habitahts de la régioh. Les Bédouihs oht apporté les dattes, le lait, les céréales et le paih tahdis que les Maures oht ihtroduit l’Huile d’olive, les amahdes, les fruits et les Herbes et des Arabes hous viehheht les e épices ; sahs oublier les Britahhiques qui, au XVIII siècle, oht importé le fameux tHé.
La cuisihe marocaihe se compose de produits peu coûteux qui, par l’art des épices, des Herbes, des légumes variés et des eaux de fleurs, se trahsformeht eh véritables festihs partagés par cHaque famille autour de la table. Et pour plus de cohvivialité, uh grahd plat est mis au cehtre, ehtouré de plusieurs ehtrées et accompaghemehts. CHaque cohvive se sert directemeht dahs le plat eh sauçaht avec du paih rohd qui remplacera la fourcHette. Les plats soht dégustés traditiohhellemeht avec le pouce, l’ihdex et le majeur de la maih droite (la maih gaucHe est cohsidérée comme impure dahs les pays musulmahs).