Sketches en stock

Sketches en stock

-

Livres
10 pages

Description

Recueil de sketches : À qui c’est le gros camion ? – Démonstration Tupperware – Heureux événement – Je me dégoûte – Le chien-chien de Muriel – Le fouteballe.


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 21 mars 2016
Nombre de lectures 1
EAN13 9782373931433
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus

SKETCHES EN STOCK

Gérard LEVOYER

Editions ART ET COMEDIE
2, rue des Tanneries
75013 PARIS

DÉMONSTRATION TUPPERWARE

HEUREUX ÉVÉNEMENT

JE ME DÉGOÛTE

LE CHIEN-CHIEN DE MURIEL

LE FOUTEBALLE

À QUI C’EST LE GROS CAMION ?

1 (gringalet) - A qui c’est le gros camion sale, mal éclairé, garé en troisième file et qui bloque ma sortie de garage avec ses cinq grosses tonnes de gros sable échappées de sa benne ?

2 (énorme et furieux) - A moi, pour-quoi ?

1 (peureux) - Pa… parce que… y gêne… un peu.

2 - Ah bon ? Et qu’est-ce qui gêne ?

1 - La… la couleur.

2 - La couleur ? Qu’est-ce qu’elle a la couleur ?

1 - Elle… elle tient pas bien… j’en ai deux grosses rayures sur ma porte de garage.

2 - Vous voulez dire que votre sale porte de garage aurait récupéré un peu de ma belle peinture ?

1 - Euh… oui, on peut dire ça.

2 - Et alors ?

1 - Et alors ? Ben, euh… vous voulez la récupérer ?

2 - Un peu mon neveu ! Parce qu’elle est à moi cette belle peinture.

1 - Hé ben, écoutez, je la gratte, je la mets dans un sac plastique et je vous l’apporte dans cinq minutes.

2 - Cinq minutes ! Parce que j’ai pas que ça à faire, moi.

1 - Et… pour les cinq tonnes de sable ?

2 - Quoi ? Qu’est-ce qu’elles ont mes cinq tonnes de sable ?

1 - Rien, rien. Elles font bien cinq tonnes… à un ou deux grains près. Mais, elles ne risquent pas de manquer à votre jolie benne ?

2 - Ma benne elle fait où je lui dis de faire ! Et si elle a fait devant chez vous c’est que je lui avais dit de faire…

1 - … Devant chez moi. C’est évident. Vous avez bien fait, d’ailleurs, mon fils adore jouer au sable. Et puis cinq tonnes à déplacer avec sa petite pelle, ça va bien l’occuper pour l’après-midi.

2 - Y va le déplacer pourquoi ?

1 - Euh…

2 - Pourquoi y déplacerait mon beau sable ?

1 - Comme ça… pour déplacer… C’est une manie : faut qu’y déplace. Tout petit déjà y déplaçait les seins de sa mère pendant la tétée, on avait un mal fou à les remettre en place…

2 - Mais pourquoi votre sale gosse y déplacerait mes cinq belles tonnes de beau sable que j’ai pris la peine de transporter jusqu’à devant chez vous ?

1 - Ah, mais ne vous inquiétez pas, je vais lui dire de tout remettre en place après.

2 - Mais si, comment que je m’inquiète ! Parce que si je prends la peine de le déposer devant chez vous, mon beau sable, c’est pas pour qu’un sale mioche de débile viennent le déplacer, mon beau sable à moi, en belles tonnes, dans la benne… le sable… les tonnes…

1 - Ah, j’ai bien compris. Mais va bien falloir les bouger à un moment.

2...