Intégrer la fonction publique

Intégrer la fonction publique

Livres
213 pages

Description

Le panorama des métiers. Les conditions d'accès. Toutes les informations utiles.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 mars 2012
Nombre de visites sur la page 15
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Intégrer la fonction publique


Sommaire

« Mobiliser et moderniser » 5

Jean-François Verdier, Directeur général de l’administration et de la fonction publique

I. PANORAMA DE la Fonction publique 6

1. Les chiffres 6

L’essentiel des chiffres-clés de la fonction publique 6

Emploi dans les trois fonctions publiques 7

Parité et diversités dans les trois fonctions publiques 10

Emploi dans les ministères 10

Recrutements 12

Parcours professionnels et mobilité 13

Formation 13

Élections professionnelles 13

Rémunérations 14

Retraites 14

Lexique 16

2. La fonction publique en France 16

3. La reconnaissance de l’acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) 18

4. La promotion de l’égalité 19

5. Le recrutement des travailleurs handicapés 21

II. Intégrer la fonction publique sans CONCOURS 23

1. Les recrutements sans concours 23

2. Le PACTE (Parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et de l’État) 23

3. Les recrutements contractuels 24

III. Intégrer la fonction publique par CONCOURS 25

1. Les conditions d’accès aux concours 25

Les conditions générales 25

Les conditions propres aux concours externes 25

Les conditions propres aux concours internes 26

Les conditions propres aux troisièmes concours 26

2. Les différentes catégories de concours 27

Les concours de catégorie A 27

Les concours de catégorie B 27

Les concours de catégorie C 28

3. Les préparations aux concours 29

IV. Connaître lES CONCOURS 33

1. Concours de la fonction publique de l’Etat et de la Ville de Paris 33

2. Concours de la fonction publique territoriale 34

V. LES OUTILS 37

1. Les concours de la fonction publique sur internet 37

2. Petit lexique de l’emploi public 41

3. Le répertoire des adresses utiles 45

La fonction publique d’Etat 45

La fonction publique territoriale 49

La fonction publique hospitalière 49

Les écoles 49

Les institutions 51

Les établissements publics nationaux à caractère scientifique et technologique 51


« Mobiliser et moderniser »

Moderniser le recrutement, prendre en compte la performance dans la carrière et la rémunération, rénover le dialogue social en lui donnant un nouveau souffle, améliorer les conditions de travail des 5,3 millions d’agents publics dont les agents non titulaires, autant d’axes forts de la nouvelle gestion des ressources humaines de la fonction publique qui a connu, en 2011, des avancées importantes. Les objectifs stratégiques de la politique de GRH demeurent, à savoir mieux recruter, mieux gérer, mieux dialoguer et mieux rémunérer.

Cette modernisation s’articule autour de trois axes essentiels en matière de gestion des ressources humaines : le pilotage et l’accompagnement du changement ; la professionnalisation de la fonction RH ; une meilleure personnalisation des parcours des agents afin de mieux valoriser les carrières. A titre d’exemples, la rénovation du dialogue social avec la promulgation de la loi du 5 juillet 2010 et sa mise en œuvre progressive, la loi sur les retraites, le développement de la démarche métiers, l’accompagnement de la mobilité ou la promotion de l’égalité professionnelle et de la diversité, ont constitué cette année quelques-unes des grandes priorités en matière de politique des ressources humaines.

Les grands chantiers, déjà engagés, comme la professionnalisation du recrutement et des voies de promotion, la rénovation des modalités de rémunération par l’introduction de la prime de fonctions et résultats et bientôt de l’intéressement collectif, la consécration d’un droit à la mobilité par la loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique, la politique ambitieuse de fusion des corps (659 corps en 2007, 250 corps en 2015) se sont poursuivis.

2011 a été marquée, en outre, par trois échéances majeures : les élections professionnelles du 20 octobre, selon les nouvelles modalités issues de la loi du 5 juillet 2010 à l’occasion desquelles plus de trois millions d’agents de la fonction publique de l’État et de la fonction publique hospitalière ont été appelés à voter ; l’adoption du projet de loi visant à sécuriser les parcours professionnels des agents contractuels par la lutte contre la précarité dans la fonction publique, mais aussi à renforcer l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes et à favoriser l’accès des personnes handicapées à l’emploi public, et enfin, la question de l’emploi des seniors, à la suite de la loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites qui impose d’adapter la gestion des parcours professionnels par un plan de gestion des agents aux différents âges de la vie.

Il est important de rappeler que ces avancées considérables impliquent la mobilisation et l’adhésion de tous les agents publics. Si la fonction publique s’est profondément modernisée ces dernières années, c’est notamment grâce à la qualité du dialogue social. Ces valeurs communes avec nos partenaires, cette vision partagée autour des valeurs républicaines d’égalité, d’intégrité, de neutralité et de probité, ainsi que les valeurs de continuité et d’adaptabilité des services publics, la reconnaissance de l’engagement des agents publics au service de l’intérêt général, permettent chaque jour de progresser davantage.

Jean-François Verdier, Directeur général de l’administration et de la fonction publique


I. Panorama de la fonction publique


1. Les chiffres


L’essentiel des chiffres-clés de la fonction publique

• 5,3 millions de personnes travaillent dans les trois fonctions publiques, soit 20,4 % de l’emploi total (salarié et non salarié) en France, au 31 décembre 2009.

• 2,392 millions d’agents travaillent dans la fonction publique de l’État (FPE, dont 2,044 millions dans les ministères, et 349 000 dans les EPA nationaux), soit 45,2 % de l’emploi public.

• 1,806 million d’agents travaillent dans la fonction publique territoriale (FPT), soit 34,1 % de l’emploi public : les 3/4 dans les régions, départements et communes, et 1/4 dans les EPA locaux.

• 1,100 million d’agents travaillent dans la fonction publique hospitalière (FPH), soit 20,8 % de l’emploi public : 90,7 % dans les hôpitaux, 6,3 % dans les maisons de retraite et 3,0 % dans les « autres établissements médico-sociaux ».

• Les trois fonctions publiques emploient 3 866 876 titulaires, 891 263 non-titulaires (hors emplois aidés), 42 473 ouvriers d’État, 49 842 assistantes maternelles, 106 688 médecins de la FPH, 341 226 militaires de la FPE.

• Les effectifs des trois fonctions publiques augmentent légèrement entre 2008 et 2009 : 0,4 % d’évolution ( 0,1 % si l’on exclut du champ les 15 000 personnes sous statut privé appartenant aux Assedic qui relevaient en 2008 du secteur privé et sont en 2009 comptabilisées avec les effectifs de Pôle emploi au sein de l’État), soit FPE -1,2 %, FPT 2,0 % et FPH 1,4 %.

• Parmi les agents des trois fonctions publiques, 28,4 % des agents sont en catégorie A (cadres), 22,4 % en B (professions intermédiaires), 45,4 % en C (employés et ouvriers) et 3,8 % ont une catégorie indéterminée.

• Les agents (titulaires civils) des ministères de la FPE sont âgés en moyenne de 43,4 ans, contre 44,2 ans dans la FPT et 42,1 ans dans la FPH.

• Le taux d’administration des trois fonctions publiques est de 68,4 agents civils pour 1 000 habitants (métropole et DOM).

• Les trois fonctions publiques comptent 60,1 % de femmes, la FPE 52,0 % (y compris militaires), la FPT 60,4 % et la FPH 77,0 % (contre 44 % dans le secteur privé).

• Dans la FPE, 16,9 % des femmes titulaires sont à temps partiel, contre 2,6 % des hommes.

• 21,4 % des emplois de direction de la FPE sont occupés par des femmes en 2009, 18,0 % dans la FPT en 2007 et 40,2 % dans la FPH en 2009.

• 58,1 % des cadres et professions intellectuelles de la FPE sont des femmes.

• En métropole, 24,0 % des agents civils de la FPE travaillent en Ile-de-France, où vivent 19 % de la population.