Les casinotiers réinvestissent dans la région

Les casinotiers réinvestissent dans la région

Livres
3 pages

Description

Les casinotiers réinvestissent dans la région Malgré la crise qui a fragilisé le secteur (mais avec une légère reprise du produit brut des jeux en 2011), entraîné la fermeture de petits casinos (Beaulieu-sur-Mer), la région continue d’attirer les opérateurs en quête d’ouverture d’établissements dans les villes balnéaires.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 juillet 2012
Nombre de visites sur la page 9
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les casinotiers réinvestissent dans la région

Malgré la crise qui a fragilisé le secteur (mais avec une légère reprise du produit brut des jeux en 2011), entraîné la fermeture de petits casinos (Beaulieu-sur-Mer), la région continue d’attirer les opérateurs en quête d’ouverture d’établissements dans les villes balnéaires. Sur fond de concurrence et de risque de mise en difficulté de ses propres casinos dans le Var (Hyères et Bandol), le groupe Partouche, qui a contesté devant le tribunal administratif de Toulon deux des trois autorisations d’ouverture (La Seyne-sur-Mer et Sanary) accordés par le ministère de l’Intérieur juste avant les élections, vient d’être débouté de son action. Le premier groupe de jeux en France, qui a ouvert le 10 juillet à La Grande-Motte son sixième « Pasino » (un complexe de jeu et de détente de 18 millions d’euros) a prévu de faire appel.