Les collectivités osent les « serious games »

Les collectivités osent les « serious games »

Livres
8 pages

Description

Plaisants, simples d’utilisation et proches du vécu quotidien des agents, ces jeux vidéos pédagogiques sont de bons compléments à des programmes de formation.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 avril 2011
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les collectivités osent les « serious games »

les serious games, jeux vidéo à vocation pédagogique, gagnent le secteur public territorial. Comme dans la station de ski de Val-d’Isère (Savoie), qui travaille avec l’école de commerce de Chambéry sur un projet de tourisme électronique, la ville d’Angers (Maine-et-Loire), qui a lancé en 2010 un univers communautaire local accessible aux habitants et aux visiteurs depuis internet, baptisé « 3D Angers », ou encore la commune d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), qui propose aux enfants de 7 à 14 ans de s’initier aux finances locales sur son site web. Promotionnels, éducatifs, engagés… ils ont aussi une fonction d’entraînement et de formation, dont commencent tout juste à se saisir certaines collectivités.


Aspect ludique.