//img.uscri.be/pth/655846a53fd0a266bf97b0cea48a5567c1146966

Des frogs chez les rosbeefs

-

Livres
113 pages

Description

Un Français à Londres. Des préjugés à l'appréciation d'une autre culture. Expatrié durant cinq années à Londres, l'auteur et sa famille de trois enfants, vont découvrir un monde qu'ils ne soupçonnaient pas de l'autre côté du « channel ». Tous vont subir un véritable choc culturel. Ce livre relate les expériences quasi quotidiennes que l'auteur et sa famille ont pu vivre durant ce séjour ponctué par la mort de la princesse Diana et sous l'époque Blairiste d'une Angleterre qui s'émancipe formidablement. Certaines anecdotes, toutes bien réelles pourtant, relèvent presque de la farce pour notre culture française.

Sujets

Informations

Publié par
EAN13 9782304017700
Langue Français
Signaler un abus

2 Titre
Des frogs chez
les Rosbeefs

3Titre
Alain Piana
Des frogs chez
les Rosbeefs

Témoignage
5Éditions Le Manuscrit





















Illustration de couverture : Arrivée à Londres,
© Paul Vandewalle

© Éditions Le Manuscrit 2009
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-01770-0 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304017700 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-01771-7 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304017717 (livre numérique)
6 Titre

7Éditions Le Manuscrit






Franchir le « Channel » est un petit voyage, mais
s’est vite avéré être une profonde transition tant la diffé-
rence de culture et de comportement est grande entre nous
français et nos « chers » ennemis anglais. Ce petit livre
relate les faits quotidiens les plus surprenants, et j’espère
amusants pour la plupart, que nous avons vécu. Expa-
triés pendant cinq années à Londres pour des raisons
professionnelles, nous n’avions pas vraiment d’idées sur
ce qui nous attendait. Le moins que l’on puisse dire est
que nous n’avons pas été déçus…

À Oliane, Alexandre et Hadrien 10 Prélude.

PRÉLUDE
– Alain, je te propose un poste à Londres
comme expatrié pour 2 à trois ans.
À son habitude mon chef ne pouvait être
plus inattendu et concis.
La proposition me surprit mais elle m’attira
tout de suite.
Hormis les vacances annuelles, incluant des
heures d’autoroutes vers Florence ou Barcelone
avec les trois enfants qu’il fallait calmer dans la
voiture, notre expérience à l’étranger, pour ma
femme et moi, remontait à mes 2 années de
coopération en Tunisie il y avait de cela exac-
tement 20 ans. Ces 2 années avaient été pour
nous notre première prise de liberté et
d’indépendance au sortir de nos études. Nous
n’étions que deux, et nous partions à l’aventure.
Nous fuyions nos attaches, en Tunisie ou ail-
leurs selon les aléas de l’administration, loin en
tous cas où nous serions tranquilles vis-à-vis des
familles, nos parents n’étant jamais sortis de
leur région respective – Tarbes dans les Hautes
Pyrénées et Renage, dans une petite vallée pro-
11