Karaté 2

-

Français
128 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre présente toutes les techniques et progressions (bases, kihon, kata et kumite) pour réussir vos ceintures.


Plus de 400 photographies en couleurs, brièvement légendées, guident et accompagnent le débutant ou le pratiquant dans la découverte et le perfectionnement technique de son art.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 16
EAN13 9782757600962
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
K a r a t é H2 C A RolanD HABERSETZER I E R S
D E S
A R T S
M A R T I A U X
Réussir
la ceinture bleue la ceinture marron la ceinture noire
27, rue Saint-André des Arts - 75006 Paris
Couverture : Sylvie Galopin
Photos intérieures et de couverture : Denis Boulanger
Conception et réalisation : Éditions Amphora
© Éditions Amphora, 1999 - 2013
Images….
Il y a tout, dans une image, pour qui sait voir… Comme il ne s’y trouve pas grand chose, pour qui ne fait que regarder… Pire : l’image peut receler tant de sources d’erreurs pour qui ne l’observe que superficiellement…
Vieux problème du contenu et du contenant. Force et faiblesse de tout gra-phisme, dessin, photo. Et le fait que l’image devienne vidéo ou film, qu’elle s’exprime en couleurs ou même en trois dimensions, ne change rien, ou si peu, dès lors que l’œil n’est pas préparé à en faire l’inventaire et la critique.
Il n’en reste pas moins vrai, cependant, que, comme l’a écrit Boileau au e XVII siècle, « ce que l’on conçoit bien, s’énonce clairement »...
Voici donc, après cette réserve faite quant à l’efficacité réelle et durable d’un premier document de travail, la mise en images de cette « certaine conception des arts martiaux », depuis longtemps déjà développée dans nos collections « Encyclopédie des arts Martiaux » et « Budoscopes », dans ces « Cahiers des arts martiaux », où la priorité a été donnée à une nouvelle forme de lecture et de transmission d’un message qui reste fondamentalement le même. Sans toutefois que les besoins d’une lisibilité plus conforme à notre temps n’affaiblisse le véhicule d’une Tradition qui mérite plus que jamais de survivre dans nos sociétés en manque de valeurs et de projets.
Je souhaite que ces images, accompagnées de leurs clés d’interprétation essentielles, vous donnent envie de SAVOIR, pour VOULOIR, et enfin, surtout, pour FAIRE !
Roland HABERSETZER e Hanshi, 9 Dan Karate-do du Gembukan (Japon) Tengu-no-michi-no-soke
Contact : roland.habersetzer@tengu.fr
3
Remerciements....
L’auteur remercie, pour leur participation aux séances de prises de vues, MM.Jean Claude BENIS et Pierre STUBBE, ceintures noires de Karaté du « Centre de Recherche Budo », membres du « Dento Budo Dojo » de Strasbourg. Les photos illustrant cet ouvrage ont été prises au Dojo du Gazelec de Strasbourg.
Avertissement...
Ni l’auteur ni l’éditeur ne sauraient être tenus pour responsables des conséquences qui pourraient provenir d’une mauvaise interprétation des informations contenues dans cet ouvrage.
La proGressIon telle QUe présentée Dans Cet oUVraGe CorresponD à Celle traDItIonnelleMent en UsaGe Dans le style SHOTOKAN, et est DéVeloppée Dans les oUVraGes« Karaté pratique »et« Karaté Kata »De RolanD Habersetzer (ÉDItIons AMphora).
4
Centre de Recherche Budo - Institut Tengu Arts Martiaux et Tradition Vivante Tengu-ryu Karatedo, Tengu-ryu Kobudo, Tengu-ryu Hojutsu CRB - IT, Sensei R.Habersetzer, 7b rue du Looch, 67530 Saint-Nabor (France) www.tengu.fr
L’auteur
Roland Habersetzer pratique les arts martiaux depuis 1957 et fut l’une des pre-mières ceintures noires françaises de karaté. Considéré à juste titre comme un spécialiste des arts martiaux japonais (Budo) et chinois (Wushu), diplômé à des titres divers en France, au Japon et en Chine, Roland Habersetzer a été nommé e Hanshi au Japon (avec un 9 Dan de Karatedo) en avril 2006, par O-Sensei Ogura Tsuneyoshi, assorti du titre de Soke (maître fondateur) pour son propre style « Tengu-no-michi » (la « Voie Tengu »).
Pionnier de la première heure, Roland Habersetzer a toujours voulu donner à déjà plus d’un demi siècle de pratique des arts martiaux et d’engagement en faveur d’une Tradition authentique, en rupture totale avec toute conception spor-tive ou ludique de ces arts et en accord avec tout ce qu’il a toujours écrit dans une somme d’ouvrages qui ont marqué le monde « martial » en France comme dans quantité d’autres pays au cours de ces quarante dernières années. C’est par le biais de quantité de stages et de conférences à travers le monde, ainsi qu’à tra-vers son oeuvre éditoriale unique, qu’il est toujours resté dans une démarche forte pour un retour aux valeurs traditionnelles de ces arts, et ce sans jamais dévier de ses convictions (il a débuté en 1968 un exceptionnel travail de vulgarisation qui, avec quelques 80 ouvrages publiés à ce jour, en a fait l’auteur de la plus impor-tante oeuvre au monde consacrée aux arts martiaux, une source historique, tech-nique et pédagogique de référence dans tous les pays d’expression française et même largement ailleurs). Il enseigna dans son Dojo de Strasbourg de 1962 à 2002, y dispensant sans relâche un enseignement associant étroitement les tech-niques de combat et le fond culturel qu’elles affichent depuis leurs origines, et sus-citant de nombreuses prises de conscience et vocations.
N’enseignant désormais plus que dans le cadre de stages et séminaires de haut niveau, Shihan Habersetzer a également mené dans le cadre de son « Institut Tengu » une recherche nouvelle qui a abouti à la mise au point, à partir de l’étude et de la pratique comparative de multiples formes de combat avec ou sans armes, d’un concept global de défense personnelle(Techniques Intégrées de Défense Personnelle), plus conforme aux réalités du monde actuel.
Contact : roland.habersetzer@tengu.fr
5
Du même auteur aux Éditions Amphora…
LES gRANdS mANuELS TEcHNiquES ET cuLTuRELS
• Karaté pratique • Karaté Kata • Judo pratique • Judo Kata • Self-défense pratique • Tir d’action à l’arme de poing • Tai Ji Quan, formes Yang et Tui shou(avec la collaboration de S. Dreyer) • La Nouvelle Encyclopédie des arts martiaux de l’Extrême-Orient
6
LES TiTRES dE LA cOLLEcTiON « cAHiERS dES ARTS mARTiAux », EN vERSiON NumÉRiquE…
• Karaté 1: réussir ... les ceintures jaune, orange, verte • Karaté 3 : réussir… les combats • Auto-défense : réussir ... 80 clés • Judo (pour les jeunes) : initiation (ceintures blanche, jaune, orange, verte) • Judo (pour les jeunes) : perfec-tionnement (ceintures bleue, mar-ron, noire)
Sommaire
Nouvelles étapes ............................................................................................................
Progression pour réussir.... laCEINTURE BLEUE (temps moyen : + 6 à 8 mois) ................................................................................
9
11
Bases ...................................................................................................................................................
Kihon ....................................................................................................................................................
Kata ........................................................................................................................................................
Kumite ................................................................................................................................................
Clés d’efficacité pour être au niveau................................
Progression pour réussir.... laCEINTURE MARRON (temps moyen : + 6 à 12 mois) .............................................................................
53
Kihon ....................................................................................................................................................
Kata ........................................................................................................................................................
Kumite ................................................................................................................................................
Clés d’efficacité pour être au niveau... .................................................
12
1
4
36
4
5
6
2
5
6
7
4
8
8
84
7
Progression pour réussir.... la CEINTURE NOIRE (temps moyen : + 6 à 12 mois)85 ................................................................................
Kihon 86 ....................................................................................................................................................
Kata 90 ........................................................................................................................................................
Kumite 120 ................................................................................................................................................
L’examen pour la Ceinture Noire 1er Dan126 ......................
Index des termes techniques japonais127 .................................
8
Nouvelles étapes…
Voici franchis pour vous les premiers niveaux de la progression en Karaté. Vous avez opté pour le Karaté sportif (dans le but de pratiquer en compé-tition ou comme simple activité physique), pour le Karaté en tant que métho-de d’auto-défense, ou pour le Karaté-Do, soit une Voie pour un cheminement interne qui ne regarde que vous, et dans laquelle les techniques ne sont qu’un moyen. Peut-être avez vous, entre temps, changé votre optique initiale, parce que des mois se sont écoulés depuis que vous avez revêtu votre premier Karategi et que, à l’occasion de ce délai de pratique et de réflexion, vous avez pu découvrir dans la technique du Karaté davantage que ce que vous sup-posiez lors d’un premier contact superficiel. Alors, peut-être, avez vous depuis décidé d’explorer une autre direction de l’art martial. L’essentiel est que vous soyez resté fidèle à la pratique, dans votre premier Dojo ou dans un autre qui, depuis, vous a paru mieux adapté à l’option qui est aujourd’hui la vôtre. Vous avez passé les premiers tests techniques, ceint successivement les ceintures de couleur jaune, orange puis verte. Vous avez déjà cumulé de gros efforts derrière vous. Votre corps est devenu plus souple, ou plus résis-tant, et vous gérez mieux une énergie que vous sentez se développer à tra-vers l’entraînement. Vous avez décidé de ne pas en rester là, d’approfondir, et de vous présenter au test de la prestigieuse « Ceinture Noire ». Vous êtes sur la bonne voie… Avec ce que vous savez déjà les choses vraiment sérieuses peuvent commencer… Mais il vous faut désormais affiner vos techniques, les rendre plus puis-santes, être capable de vous déplacer plus vite sans compromettre votre équilibre, même en enchaînant une ou deux techniques de base. Vous devrez être plus précis dans vos mouvements, plus solide dans vos positions, connaître l’interprétation réaliste des techniques. Le travail exigera encore plus d’efforts physiques, de concentration mentale, de volonté. Certaines erreurs, certains flottements, qui font partie du lot des défauts habituels, et tout à fait compréhensibles, des débutants, ne pardonneront plus dans la suite de la progression. Il vous faudra gagner en maîtrise corporelle et men-tale, vous rendre capable, dans le travail à deux, de contrôler à la fois l’at-taque du partenaire et votre propre riposte. Tandis que vous continuerez à vous exercer avec toute l’énergie dont vous serez capable, vos allez agrandir votre panoplie de défenses et de ripostes avec de nouvelles techniques dont l’emploi correct exige la maîtrise des premières bases, déjà derrière vous. Les situations de combat vont devenir plus complexes. Les Kata également, fai-sant appel à des acquis qui doivent se révéler solidement acquis. Il vous fau-dra désormais investir davantage encore de vous-même pour vous hisser, dans quelques temps, au niveau de la « Ceinture Noire ».
9
nNouvelles étapes...
Fixez vous sur cet objectif. Peu importe le temps. Ciblez vos efforts. N’ayez aucune complaisance envers vous-même, et répétez vous lors de chaque entraînement qu’il n’y a aucune raison de ne pas y arriver. Quitte à vous donner un peu plus de temps ou à devoir rester plus modeste dans cer-tains registres techniques pour compenser dans d’autres. N’oubliez pas que le premier adversaire à vaincre, c’est vous-même ! Ne rejetez jamais la res-ponsabilité d’un échec (en fait temporaire, si vous le voulez vraiment) sur le professeur, le partenaire, la fatalité… Allez de l’avant, aussi lorsque, cela est classique, viendra l’impression décourageante de ne plus rien apprendre de nouveau, ou de ne plus jamais pouvoir faire mieux. Une sensation qui revien-dra régulièrement dans votre progression, encore bien après la Ceinture Noire ! Ce n’est qu’une impression, superficielle, un coup de fatigue et de doute, mais qui risque de vous ralentir, de vous faire hésiter, voire abandon-ner… Ne vous arrêtez pas !
Ces nouvelles étapes, qui s’appellent « ceintures bleue, marron et noire », sont décisives. Elles peuvent vous apporter le succès sportif espéré, ou la sécurité dans la rue, ou encore la découverte de quelque chose de plus pro-fond en vous, au contact de quoi vous viviez tout en l’ignorant. Ou, simple-ment, le plaisir de vous entraîner, de sentir votre corps répondre à la moindre sollicitation de votre esprit, de vivre le Karaté sous l’une ou l’autre de ses facettes. C’est bien ce qui importe le plus.
Quant à la « Ceinture Noire », elle n’est elle aussi que la reconnaissance extérieure d’un cran supplémentaire dans la compréhension de l’art martial et de tout ce que ce cela suppose au second degré. Et qui va tout simplement changer votre comportement, vous faire goûter à une autre qualité de vie. Vous serez, demain, ceinture noire de Karaté, et ce sera le début d’une autre perception et, autant vous y préparer d’emblée, d’une nouvelle responsabili-té, dans le cadre de votre Dojo comme dans la vie quotidienne. Et l’aventure continuera encore…
Ce « Cahier des arts martiaux » consacré aux étapes de la progres-sion en KARATÉ de la ceinture bleue à la ceinture noire fait suite à un premier volume («RéUssIr… De la CeIntUre jaUne à la Verte»), qui est supposé assimilé, et s’appuie sur un troisième volume plus spécifique-ment consacré aux combats («RéUssIr… les CoMbats»).
10