//img.uscri.be/pth/88736018d4731a3d50a5e032d01dc5f63eb69954
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Karaté pour tous - Volume 1 : ceintures blanche, blanche-jaune, jaune et jaune-orange

De
80 pages
Le KARATÉ pour tous est une collection de petits manuels pour apprendre le karaté. Avec sa présentation ludique sous forme de bandes dessinées, vous acquerrez rapidement et facilement les techniques de karaté de l’école Shôtôkan, le style le plus populaire en France. Ce premier tome traite de tout ce que le nouveau pratiquant va apprendre dans le dojo de son choix pendant sa première année de pratique: l’étiquette du karaté, les postures, les techniques de base, les déplacements… et bien sûr, les katas ! En karaté, le rôle de ces enchaînements codifiés (katas), est très important. Ce livre présente les katas de formation, les Taikyoku, et le kata de base, Heian Shodan.
Voir plus Voir moins
Il existe de nombreux livres sur le karaté. Certains sont axés sur une technique particulière, d ’autres sur un style mais on n’avait encore jamais pensé à présenter le karaté sous la forme d’une bande dessinée. C’est en cela queKaraté pourtous représente une innovation mondiale. Pour la première fois, la technique du karaté estprésentée sous une forme à la fois plaisante et rationnelle. La technique ici démontrée estcelledustyleShotokan.Chaquedessins’accompagned’unelégende en forme de bulle dont les explications, à la fois simples et précises, font comprendre immédiatement au lecteur le moins averti, le sens du travail recherché. Au premier coup d ’œil, on pourrait penser queKaraté pour tousn’est destiné qu’aux enfants, et il est certain que nos jeunes karatékas en herbe prendront plaisir à découvrir le karaté au travers de ces bandes dessinées, mais je suis bien sûr, pour l’avoir éprouvé moi-même, que les grands seront également séduits et trouveront avec cette série le moyen de découvrir avec plaisir cette magnifique discipline qu’est le karaté. Les dessins sont de Nguyen Ngoc My, professeur de karaté et conseiller technique de la Fédération de Côte d’Ivoire, dont le savoir-faire se retrouve dans la clarté et la précision de ses dessins, qui reflètent si bien la technique du style Shotokan. Je suis persuadé queKaraté pour touscontribuera pour beaucoup à la diffusion et à la connaissance du karaté.
Jacques Delcourt fut le fondateur, en 1961, et le président pendant plus de 30 ans, de la Fédération française de karaté. Il fut aussi l’instigateur de l’Union européenne de karaté et de la WUKO, la fédération mondiale de karaté.
Jacques Delcourt
KARATÉ POUR TOUSont été réalisés avec le concours des plus haut gradés français et des meilleurs techniciens du moment en prenant comme référence la méthode Shotokan, la plus pratiquée actuellement en France. L’illustration est de Nguyen Ngoc My, conseiller techni-que de karaté en Côte d’Ivoire et expert en la matière.
Le premier volume de cette série traite detout ce que le jeune karatéka va apprendre dans son club : l’étiquette propre au karaté, les postures, les techniques de base, les déplacementsainsi que les katas de formation du corps (lesTaikyoku),et un kata de base (leHeian Shodan). Ce livre couvre e le programme de la ceinture blanche (9 kyu) qui comporte trois degrés e e e e (8 , 7 et 6 kyu), pour aller vers la ceinture jaune (5 kyu).
La ceinture de karaté peut être soit identique à celle du judo soit s’en diffé-rencier par une bande rouge en son milieu, qui court sur toute la longueur, l’initiative du choix étant laissée à l’appréciation du professeur. En fait, dans les dojos où se pratique uniquement le karaté, la ceinture est souvent unie, alors que dans les dojos mixtes, elle est rayée, afin de différencier les judo-kas des karatékas.
de la positionheisoku dachi(A) (posture pieds joints) : si tu écartes les pointes de pieds en V, tout en gardant les talons joints, elle devientmusubi dachi(B).
L
e
s
po
s
tu
r
en écartant les talons pour que les pieds soient parallèles, elle devientheiko dachi(C). écarte ensuite les talons vers l’extérieur et tu obtiens : uchi hachi ji dachi(D). les genoux sont un peu fléchis.
e
dachi = posture (se prononce “datchi”)
s
puis tu écartes de nouveau les orteils vers l’extérieur en pivotant sur les talons, c’est hachi ji dachi aussi appeléeyoi dachi (posture d’attente pieds écartés).
a. heisoku dachi = pieds joints B. musubi dachi = pointes écartées/talons joints C. heiko dachi = écartement naturel D. uchi hachi ji dachi = en chapeau chinois E. hachiji dachi (yoi dachi) = prêt au combat !
IL EST TRÈS iMPORTANT DE SAVOiR SERRER LES POiNGS, LA SANTÉ DE TES DOiGTS EN DÉPEND :A. TU OUVRES LES MAiNS, B. TU SERRES LES DOiGTS mais pas lES POUCES.
maintenant,TU REFERMES LES POUCES PAR-DESSUS LES AUTRES doigts(C), TU SERRES TRÈS FORT LE TOUT POUR FORMER UNE MASSE COMPACTE…
former le poing
té = main, kara = vide, do = voie karatédo = art de la main vide
PUiS JE TiRE LES mainS EN ARRiÈRE(D) COMME çA…
iL ne FAUT pas METTRE LE POUCE À L’iNTÉRIEUR, CAR en FRAPPant TU pourrais TE CASSEr LE POUCE.
a. ouvrir les mains B. serrés les doigts C. refermer le pouce D. tirer les mains
c
o
u
doigts fermés, tes deux mains sont tournées vers le ciel (a). tu tends ton poing…
p de
po
i
n
…vers l’avant (B) tout en le tournant doucement (c).
g
:
ts
u
quand le bras est complètement tendu devant toi, les doigts se re-trouvent vers le bas (D). recommence alors de plus en plus vite.
ki
tsuki = coup avec le poing “Tsuki” se prononce “zuki” lorsqu’il est placé après un mot : choku Zuki.
le poing doit arriver le long d’une ligne imaginaire qui passe par le centre du corps.
1) tendre le bras