Le génie électrique automobile / la traction éléctrique

-

Livres
348 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le génie électrique à depuis le début du siècle envahi notre vie quotidienne. Il est présent dans la pluspart de nos objets de tous les jours. Aujourd'hui il investit en force l'automobile. Si la mutation a été dans ce domaine très lente durant les dix dernières années elle est en train de s'accélérer et nous assistons à une vague poussée par les contraintes réglementaires et les lois du marché. Même si la voiture électrique n'a pas eu le succès escompté, la traction électrique est en passe de prendre une place importante dans l'automobile. Dans ce contexte, cet ouvrage apporte à la fois des éléments historiques, scientifiques, et prospectifs pour comprendre l'évolution des technologies dans ce domaine. Il aborde ainsi : Les véhicules électriques à batterie qui représentent une réponse absolue au défi de la pollution urbaine et s'intègrent dans tous les schémas de la mobilité en ville. L'apport environnemental global est lié au type d'énergie utilisé pour produire l'électricité. Les véhicules Hybride thermique électrique qui combinent deux sources d'énergie pour assurer leur propulsion. Ils peuvent être utilisés en mode électrique pur et permettent d'obtenir des consommations globales réduites. Les véhicules Pile à combustible : C'est l'une des technologies les plus prometteuses pour l'avenir, sa capacité à utiliser n'importe quel combustible est un atout pour les années futures. Le combustible idéal aussi bien énergétiquement qu'écologiquement est l'hydrogène mais du fait des contraintes imposées par l'infrastructure et le stockage posent de nombreux problèmes qui ne sont pas à ce jour résolus. Les organes électriques constituants les systèmes de traction électrique : les sources d'énergies embarquées (batteries & pile à combustible), les systèmes de recharge des batteries, les convertisseurs électroniques et les moteurs électriques.
Introduction -J. Beretta. Définitions de base -J. Beretta. Les véhicules à traction électrique -J. Beretta, C. Bleijs, F. Badin, T. Alleau. Les organes de traction électrique -J. Beretta, J. Bonal, T. Alleau. Les perspectives d'évolution de la traction électrique : Quelles technologies à l'horizon 2015 ? -J. Beretta. Glossaire automobile. Index.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 mai 2005
Nombre de visites sur la page 117
EAN13 9782746226098
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0975 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Chapitre 1
Introduction
Tout au long de son histoire, lHomme sest efforcé détendre le rayon de ses activités, ce qui la toujours entraîné à perfectionner les techniques de transport.
Chaque nouveau progrès des transports a modifié la vie humaine et de nos jours ce sont les concepts de mobilité qui sont mis en avant. Cette mobilité a des implications multiples ; elle favorise les choix de notre environnement, des règles de déplacement et la conception des « mobiles » (voitures).
Cest justement sur le mobile que se consacre cet ouvrage et plus particulièrement sur le génie électrique dans lautomobile.
Nous allons passer en revue toutes les technologies électriques utilisées ; dans ce tome un, nous nous focaliserons sur les technologies liées à la traction électrique.
1.1. Les contraintes automobiles
Née il y a plus de cent ans, lautomobile occupe notre univers quotidien. Cest une « chose » très originale, qui a su au fil des ans se faire une place en Introduction rédigée par Joseph BERETTA.
18 La traction électrique
tant quinstrument de transport, objet de haute technologie, bien de consommation et représentation de notre comportement social.
Le devenir de cette « chose » dans les prochaines années est donc un sujet de réflexion captivant.
Lautomobile, ce moyen qui préserve notre liberté individuelle dans nos déplacements, fait aujourdhui partie de notre vie quotidienne et a largement dépassé son rôle fonctionnel ; cest un symbole porteur de notre identité et de notre inconscient.
Si par le passé, dans la phase de croissance de ce marché, le travail était essentiellement confié aux ingénieurs, aujourdhui cest une démarche qui associe étroitement technique et marché quil faut appliquer.
Ceci va jusquà anticiper les attentes des clients par lintroduction dinnovations qui proposent de nouveaux produits ou services correspondant à des besoins latents.
La réussite dans ce domaine proviendra dun subtil mélange entre une vision pragmatique et une maîtrise de la technologie. Dans cette combinatoire, lélectricité jouera un rôle fondamental et contribuera à atteindre les nouveaux objectifs de lautomobile en termes de sécurité, de confort et denvironnement.
1.2. Les chiffres-clés de lautomobile  données CCFA (Comité des Constructeurs Français Automobiles)
Lindustrie automobile, une industrie de premier rang par son poids.
Pour la France, le secteur des constructeurs automobiles représente, 100 1 milliards deuros de chiffre daffaires soit 5 à 6 % du PIB et il emploie 350 000 personnes.
Dans le même ordre didées lensemble du secteur de lautomobile représente environs 2,5 millions demplois (dont 450 000 dans les industries en 1. PIB = Produit Intérieur Brut.
Introduction 19
amont, 600 000 dans les services liés à lusage et 1 million dans les transports de marchandises et de voyageurs). La recherche et le développement y jouent un rôle important, pour 17 000 emplois et 8 milliards deuros largement financés sur fonds propres.
Le marché automobile mondial, en constante progression depuis 1998, a 2 représenté près de 57,3 millions dunités VP + VUL en 2003 (en croissance de 2,1 %). Cette croissance est davantage tirée par les marchés émergents (Chine, Inde, Iran, Amérique latine, etc.) que par les grands marchés historiques que sont lAmérique du Nord, lEurope occidentale et le Japon.
Lévolution des ventes automobiles mondiales depuis 2000 est marquée par la stabilité, voire la relative stagnation des marchés dEurope occidentale et dAmérique du Nord. Le marché asiatique, quant à lui, a augmenté de plus dun million dunités chaque année depuis 2000, tiré notamment par le décollage économique de la Chine.
La situation du marché automobile européen reflète largement la conjoncture économique des différents pays de la zone. En Allemagne, dont léconomie est marquée par une relative morosité, le marché automobile a été en constante baisse depuis 2000.
En France, le marché enregistre également un léger repli en raison du manque de vigueur de la consommation des ménages et de la tendance à lépargne dans un contexte de chômage persistant. Autre tendance de fond du marché européen, la régulière progression des motorisations Diesel : leur part  sur le marché VP  est passée de 24,8 % en 1998 à 43,6 % en 2003.
Le continent nord-américain est aujourdhui la première zone mondiale de ventes automobiles, avec 19,1 millions dunités en 2003). A limage de lEurope occidentale, les marchés nord-américains (Etats-Unis, Canada et y compris Mexique) affichent une relative stabilité des ventes.
LAmérique du Nord se distingue par la prédominance des « light trucks », cest-à-dire despick-ups,vans et tout-terrains de grandes dimensions. Le marché nord-américain est livré depuis quelques années à
2. VP = véhicules particuliers, VUL = véhicules utilitaires légers (inférieurs à 3,5 T).
20 La traction électrique
une intense guerre des prix entre les différents constructeurs en présence. Les « Big Three », à savoir les trois constructeurs américains historiques que sont General Motors, Ford et DaimlerChrysler, souffrent dune érosion constante de leurs parts de marché en raison de la progression soutenue des constructeurs japonais et coréens.
La zone Asie-Pacifique est caractérisée par le développement soutenu de son marché automobile. Ce « boom » reflète avant tout le dynamisme de la Chine qui a enregistré une hausse de PIB supérieur à 9 % en 2003 et a vu son marché augmenter de près de 40 % pour la deuxième année consécutive.
Le Japon, premier marché de la zone et deuxième marché automobile mondial, est caractérisé par une stabilité des ventes. Le marché japonais souvre très lentement aux importations automobiles étrangères.