Le petit guide du rugby pour les filles

-

Livres
63 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mesdames, Mesdemoiselles,

ce guide s'adresse à vous ! Vous qui, au hasard de votre vie, d'une rencontre, d'un calendrier dénudé ou d'un match à la télé, découvrez amoureusement le rugby.

Vous voilà, pour la première fois, décidée à comprendre ce qui se passe sur un terrain de rugby et là, d'un coup, vous vous sentez très seule et très paumée ! Tous vos espoirs reposent sur ce petit livre et vous avez raison... NON ! Les règles de ce sport ne défient pas les lois de votre cerveau ! Miss Ovalie est là pour vous aider, prête à répondre à vos questions existentielles : Vous craquez pour un pilier, un deuxième ligne ou un demi d'ouverture ? La troisième mi-temps et le retour à la maison sont-ils compatibles ? Comment passer de l'aquagym à l'hakagym...

Vous débarquez fraîchement en pays d'Ovalie... Bienvenue à vous !

"Nous voilà prêtes à affronter un mois et demi de compétition aussi sereinement qu'une première journée de soldes !" Le Parisien

"Tout y est tellement simple et drôle que vous allez adorer ce petit livre rose, qui parle de façon si féminine d'un sport si masculin." Doctissimo

"Humour décalé et second degré ! L'outil idéal pour la Coupe du monde !" Femme actuelle


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 août 2011
Nombre de visites sur la page 49
EAN13 9782317002663
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Avant-propos

Ce guide s’adresse à vous, Mesdemoiselles, qui, au hasard de votre vie, d’une rencontre, d’un calendrier dénudé ou d’un match à la télé, découvrez amoureusement le rugby. Citadine ou Parisienne, vous vous souvenez avoir souvent pesté contre ce sport de « Brutttttes » !!

Maintenant, jeune convertie, vous voilà, pour la première fois, décidée à comprendre ce qui se passe sur un terrain de rugby et là, d’un coup, vous vous sentez très seule et très paumée ! Vous n’avez pas l’accent du Sud-Ouest, vous ne savez pas cuisiner le cassoulet et votre père n’était pas talonneur au rugby club de Castagne en Bigorre. Bref, vous n’avez pas de culture « rugby » et pourtant votre intérêt est sincère… Pas de panique !

Tous vos espoirs reposent sur ce petit livre rose et vous avez raison ! Ce guide va tenter de vous initier au rugby avec humour et légèreté, de vous familiariser à cet univers masculin et étranger avec un regard féminin, complice et indulgent.

Disons, en bref, que cet ouvrage a pour but de vous rendre moins « conne » devant un match !

NON ! Les règles de ce sport ne défient pas les lois de votre cerveau ! Les pages qui suivent sont donc autant de messages de paix, de réconciliation et d’amour entre le rugby et les femmes ! Vous débarquez fraîchement en pays d’Ovalie ! Bienvenue à vous ! N’ayez pas peur de déambuler, belle et sans complexe, dans ce pays inconnu !

Il était une fois l’histoire d’un ballon pas tout à fait rond…

Petites histoires du rugby… en France

Eh non, le mot rugby ne vient pas de l’anglais « to rugby » qui signifie courir le plus vite possible avec un ballon dans les bras ! Mais c’est tout simplement le nom de la ville anglaise où il fut « inventé » par un certain William Webb Ellis, un jour de 1823. Fions-nous à la légende, car Stade 2 n’était pas là pour immortaliser l’instant !

Le rugby fut donc « importé » en France à la fin du XIXe siècle. C’est au Havre qu’est né le premier club de rugby tricolore, avant que ce sport ne s’installe à Paris avec les créations du Racing Club de France, puis du Stade Français. L’idée est alors d’inculquer à la jeunesse française, grâce à ce sport d’élite, des valeurs « nobles » comme la discipline, la cohésion, la bravoure et la virilité. Le premier championnat de France a lieu en 1892. Tout en s’élargissant progressivement à la province, le rugby se démocratise.

Un trophée, le Brennus, sorte de bouclier de bois et de cuivre, est créé : il est offert depuis tous les ans aux champions de France ! Désolée, Mesdemoiselles, mais le chevalier Brennus et son bouclier magique n’ont jamais existé ! Un certain Charles Brennus, donc, graveur sculpteur bedonnant de son état, réalisa, d’après un dessin du baron Pierre de Coubertin, ce magnifique objet ! Sachez que le Brennus, c’est un peu le Saint Graal du rugbyman !

Tous les rugbymen de France, professionnels ou amateurs, lui vouent un véritable culte. Mais seuls les élus du Top 14 (première division du championnat de France) partent en quête chaque saison. Ok, ok !!! Votre histoire de chevalier n’était pas complètement débile…

Le pays d’Ovalie, contrée imaginaire peuplée de rugbymen et de passionnés de ballon ovale, a étendu progressivement ses frontières… En effet, le rugby s’est d’abord implanté en Province, ce sport répondant aux attentes et aux valeurs d’une population jeune et rurale. Ainsi, le Stade Toulousain règne dans le Sud-Ouest depuis 1907. Sur la côte atlantique, le Biarritz Olympique et le Stade Bayonnais opposent leur force basque. Perpigan, Narbonne et Béziers rivalisent de talent sur la côte méditerranéenne, tandis que dans le Sud-Est, le RC Toulon impose son style et que Brive et l’ASM (Clermont-Ferrand) se disputent la balle au Centre.